Skip to main content

Test du Sony A90J

Sony fait nettement progresser l'art de l'OLED avec le A90J.

Sony A90J OLED
Editor's Choice
(Image: © Sony)

Notre verdict

Le Sony A90J est loin d'être le téléviseur OLED le plus abordable du marché, mais tant au niveau de la qualité d’image que du traitement audio, en passant par l’interface utilisateur, vous ne regretterez ici aucun centime dépensé.

Pour

  • Une qualité d'image exquise
  • Un son robuste
  • Nouveau système d'exploitation agréable
  • Prise en charge de la norme HDMI 2.1

Contre

  • Pas vraiment bon marché
  • Il manque certaines fonctions clés

Le Sony A90J en résumé

Sony a dû certainement hésiter en fixant le prix de son nouveau téléviseur OLED HDR 4K, pour autant la version 55 pouces de l’A90J justifie pleinement ce barème par la richesse des fonctionnalités et des performances délivrées sous la dalle.

La qualité d'image, quelle que soit la source vidéo utilisée, est à peu près aussi bonne que celle des écrans 4K. Dans chaque département significatif - contrôle du mouvement, contraste, définition des bords, niveaux de détail - le XR-55A90J illustre une évolution mémorable par rapport aux générations de téléviseurs Sony A précédentes. Et pour les quelques moments où vous serez amené à visionner du contenu SD/HD, là encore, le petit nouveau compose avec un processus d’upscaling très efficace.

Le Sony A90J OLED a également une longueur d'avance en matière de qualité sonore. L'utilisation de la totalité de la surface de l'écran comme haut-parleur est toujours aussi novatrice et efficace, et si l'on ajoute à cela deux haut-parleurs de basses conventionnels, le XR-55A90J délivre une scène sonore plus riche, plus directe et tout simplement meilleure que n'importe quelle autre solution qui ne dispose pas d'un système de sonorisation externe.

Ajoutez à cela une nouvelle interface Google TV intelligente, la qualité de fabrication et de finition habituelle de Sony, des pieds qui changent de position pour accueillir une barre de son à votre guise, un service exclusif de streaming vidéo et une télécommande performante… vous obtenez un téléviseur abouti, et donc difficilement bon marché. 

Prix et disponibilité

La gamme de téléviseurs OLED Sony XR-A90J est en vente dès maintenant. Elle est disponible en versions 65 pouces (3 599 €) et 83 pouces (7 999 €), tandis que la version 55 pouces que nous testons ici vous coûtera 2 699 €. 

Il s'agit, sans aucun doute, d'un prix élevé si l'on considère (par exemple) que le LG C1, que nous avons qualifié de "roi des téléviseurs 2021" ne dépasse pas 1 790 € au format 55 pouces. Pour autant, la série Sony A90J bénéficie actuellement d’une remise de 400 € sur le modèle 55’’, et de 300 € sur le modèle 65’’.

Sony A90J OLED

(Image credit: Future)

Design

  • 6 mm de profondeur à son point le plus fin, et 41 mm à son point le plus épais
  • Les pieds se déplacent pour mieux positionner votre barre de son
  • Prise en charge du standard HDMI 2.1 (jusqu'à un certain point) 

Vu de face, le Sony A90J OLED correspond exactement à ce que l'on attend d'un nouveau téléviseur dans cette gamme de prix. Vous ne subirez pratiquement aucune intrusion dans le cadre, avec un écran résolument imposant.  

Le Sony A90J est un cas intéressant, car en plus de pouvoir être monté sur un mur, il est équipé de pieds configurables dans deux positions différentes. Ils peuvent soit laisser la base de l'écran aplanie sur une surface large, soit soulever l'écran suffisamment haut pour y placer une barre de son.

Sur le côté, l'écran OLED présente une profondeur extra-fine de 6 mm, qui s’estompe pour 4 cm aux points les plus épais - à savoir l’arrière du modèle où est stocké l’ensemble des composants électroniques. Cette finesse est du meilleur effet en configuration murale, sans pour autant égaler dans ce domaine la perfection esthétique des téléviseurs LG Gallery et des Samsung Neo QLED.

À l'intérieur, le Sony A90J justifie admirablement son montant avec un nombre conséquent d'entrées et de sorties : quatre entrées HDMI (dont deux sont compatibles avec la norme HDMI 2.1), trois ports USB, une prise Ethernet, des connecteurs pour deux tuners TV et même des entrées vidéo composites devraient suffire à satisfaire les utilisateurs les plus exigeants. Naturellement, la connectivité Wi-Fi est mise à votre disposition.

Les deux entrées HDMI les plus performantes supportent une résolution 4K/120Hz, ALLM et 48 Gbps - l'une d'entre elles peut également gérer l'eARC. En revanche, le VRR n'est pas encore pris en charge. La console de jeux PS5 de Sony n’intègre pas encore en charge le VRR, à l’inverse de sa concurrente next-gen, la Xbox Series X. Il est probable que les joueurs Xbox les plus déterminés se tourneront vers la gamme de téléviseurs OLED de LG, où la compatibilité HDMI 2.1 est devenue la norme depuis un certain temps déjà.

Sony n'est pas le seul fabricant de téléviseurs à refuser de proposer toutes les principales normes HDR, même s'il est vrai que nous ressentons moins l'absence de HDR10+ que celle de Dolby Vision sur certains nouveaux téléviseurs Samsung. Philips et Panasonic, bien sûr, ne vous obligent pas à choisir.

L'image est gérée par le nouveau processeur XR de Sony, qui reprend les capacités d'IA du processeur X1 sortant et y ajoute ce que Sony nomme "l'intelligence cognitive". Ainsi (en théorie, du moins), vous bénéficiez d'algorithmes d'apprentissage automatique qui améliorent les performances de l'image, ainsi que d'une analyse plus approfondie de la scène dans plusieurs zones en fonction du contraste, des couleurs, des détails et de la profondeur. L'objectif est de fournir les images les plus réalistes et les plus convaincantes possibles.

Côté audio, Sony persévère avec son dispositif Acoustic Surface Audio+. Soutenue par deux haut-parleurs basse fréquence à l'arrière, cette technologie utilise des actionneurs pour transformer toute la surface de l'écran en haut-parleur. Cette configuration est impressionnante, et Sony le pousse avec enthousiasme sur le panneau arrière de l’A90J. Au cas où vous souhaiteriez employer votre téléviseur comme canal central d'une installation de son surround.

Sony A90J OLED

(Image credit: Future)

Smart TV

  • Google TV, un vrai plus
  • Tout comme le service de streaming Bravia Core 

Quelqu'un regrettera-t-il vraiment la décision de Sony d'abandonner Android TV au profit de Google TV ? Il est certain que l'implémentation de cette nouvelle interface intelligente sur l'A90J offre une expérience plus réactive et plus conviviale. 

Outre les applications de services de streaming Netflix, Amazon Prime Video, Disney Plus et Apple TV+ (entre autres), Sony a également intégré sa plateforme SVOD Bravia Core. Il s'agit d'une fonctionnalité réellement intéressante, avec une multitude de contenus disponibles et la possibilité de diffuser des films en très haute qualité si votre bande passante le permet - pour dire, vous trouverez même des films IMAX Enhanced.

Il est juste dommage que la sélection d'une telle production ne permette pas de calibrer automatiquement le mode d'image "IMAX Enhanced" sur le téléviseur. Les menus de configuration du Sony sont d'une clarté exemplaire, mais il aurait été intéressant de s’en passer sur une application dite “maison”. 

La navigation dans l'interface de Google TV, les menus de configuration et tout le reste se parcourent à l'aide d'une télécommande redessinée. Elle est agréable en main, n'est pas surchargée de boutons et dispose même d'une fonction rétroéclairage (très appréciée) pour faciliter la visibilité des commandes.

Sony A90J OLED

(Image credit: Future)

Qualité d'image

  • Des images tout à fait agréables et convaincantes
  • Traitement exceptionnel des mouvements
  • Upscaling impeccable 

La politesse veut que l'on commence le test de l’A90J avec du contenu provenant du service de streaming Bravia Core. Bien que les débits ne soient pas toujours suffisants pour garantir la meilleure qualité de "Pure Stream", Tout l’argent du monde de Ridley Scott, avec sa certification IMAX Enhanced, nous apparaît ici avec un rendu époustouflant. 

Il n'y a pas un aspect de l'image dans lequel l'A90J n'excelle pas. Il se veut remarquablement lumineux par rapport aux normes des téléviseurs OLED (LG a réussi un tour similaire avec son panneau OLED "evo" - et comme nous le savons tous, LG fournit des panneaux OLED bruts à toutes les autres marques de téléviseurs qui le souhaitent). Le Sony A90J est d'une précision stupéfiante en toutes circonstances. La palette de couleurs dans laquelle il puise s’avère large, nuancée et incontestablement naturelle. Les tons noirs qu'il crée sont profonds et brillants, comme le veut la tradition OLED, mais ils se révèlent également très détaillés. Associés aux tons blancs nets et tout aussi détaillés de l'A90J, les contrastes sont à peu près aussi larges et convaincants que le reste des téléviseurs OLED les plus premium.

La gestion des scènes, même les plus éprouvantes, est d'une précision à toute épreuve. Le personnage de Christopher Plummer, J. Paul Getty, porte un tweed de chasse classique pendant le premier tiers du film, et l'A90J conserve une maîtrise absolue des motifs serrés et très contrastés, même lorsque le costume ploie en mouvement.

Et le Sony A90J garde ce contrôle dans n’importe quelle situation. Qu'il s'agisse de panoramiques lents, de mouvements rapides ou autres, le téléviseur les diffuse sans le moindre détail perdu, sans latence et sans pixel fantôme.

C'est particulièrement évident lorsque l'on regarde l'Euro 2020 sur TF1 HD, où le A90J met à l'échelle la diffusion HD de manière naturelle, en maintenant un mouvement fluide pour chaque course du ballon. Y compris lorsque celui-ci se déplace dans la direction opposée à celle de la caméra. Les vastes étendues de couleurs uniformes (ou "le terrain", comme on l'appelle parfois) ne posent aucun problème, et même s'il effectue une mise à l'échelle considérable, le Sony donne aux tons de peau et aux textures un aspect réaliste et détaillé.

S'il existe un téléviseur plus abouti que celui-ci, disponible à ce prix, eh bien, nous ne l'avons pas encore découvert.

Sony A90J OLED

(Image credit: Future)

Performances audio

  • Un son direct et très dynamique
  • Un punch appréciable et des détails impressionnants
  • L’ajout d’une barre de son est tout de même conseillé 

Ce n'est pas la première fois que nous sommes impressionnés par l'Acoustic Surface Audio+ de Sony et il s’avère peu probable que ce soit la dernière. Il s'agit de l'un des meilleurs systèmes audio intégrés à un téléviseur, et il fait de l’A90J un modèle convaincant, intense et terriblement crédible en termes d’environnement sonore.

Cela est dû en grande partie au fait que l'ensemble de l'écran y contribue, permettant au son d’épouser plus étroitement le défilement des images que sur bon nombre d’autres systèmes audio. En ce qui concerne les dialogues en particulier, la nature d’Acoustic Surface Audio+ apporte un vrai ressenti de salle de cinéma. Cette ambiance vous avez manqué pendant les phases de confinement ? Vous pouvez dorénavant la retrouver depuis votre canapé.

Par rapport aux normes audio des chaînes TV, l'A90J est un appareil particulièrement percutant et véritablement dynamique. Il est capable de générer un impact réel dans les basses fréquences, grâce à sa paire de haut-parleurs arrière, et il est difficile, même pour le blockbuster le plus explosif, de le perturber.

Mais il va sans dire que la qualité audio du Sony A90J (aussi impressionnante soit-elle par rapport à la concurrence) n'arrive pas à la cheville de sa qualité d'image. Alors que nous disons normalement qu'un bon téléviseur nécessite une barre de son à peu près standard, le Sony A90J OLED mérite l’une des meilleures barres de son existantes pour porter l’excellence à son point culminant.  

Faut-il acheter le Sony A90J ?

Sony A90J OLED TV

(Image credit: Sony)

Achetez-le si… 

Vous recherchez l’image la plus sublime sur votre TV
En matière de qualité d'image, le Sony est impressionnant dans tous les domaines. Que vous visionniez un blu-ray 4K, un match HD ou une vieille émission en SD - aucune définition ne résiste à son traitement IA impressionnant.

Vous n'êtes pas convaincu par l’achat d’une barre de son
Ce téléviseur OLED de Sony peut être placé dans différentes positions, ce qui signifie que vous pouvez inclure (ou pas) une installation home cinéma complète. Sans, son système audio avancé fait décemment le job. 

Vous n'avez jamais aimé Android TV
Le passage d’Android TV à Google TV comme interface intelligente va plaire à presque tout le monde. Bonus : vous gagnez un service de streaming vidéo supplémentaire, si vous vous lassez des catalogues Netflix et Disney+.

Ne l'achetez pas si… 

Vous aimez les bonnes affaires
Le Sony A90J OLED a beaucoup de qualités, mais le terme "abordable" n'en fait pas partie. Il faudra sans doute attendre les promos intéressantes du Black Friday pour vous jeter dessus, si votre budget est plus serré.

Vous vous attendez à un châssis ultraplat
Ce n'est pas le premier téléviseur OLED qui promet trop et ne livre pas assez en matière de profil extra-fin. Le Sony A90J fait bonne impression sur un mur, mais il existe tout de même des cadres plus élégants aujourd’hui.

Simon Lucas

Simon Lucas is a Senior editorial professional with deep experience of print/digital publishing and the consumer electronics landscape.