Skip to main content

Test du LG G1 Gallery OLED

Une nouvelle génération de téléviseur OLED.

LG Gallery G1 OLED
Editor's Choice
(Image: © LG)

Notre verdict

La façon dont le LG G1 offre davantage de luminosité et de niveaux de noir, ainsi que ses prouesses en matière de contraste local mais aussi de durabilité, en font le meilleur téléviseur OLED que le constructeur ait jamais fabriqué. Et compte tenu de la qualité des précédents téléviseurs LG OLED, ce n'est pas peu dire.

Pour

  • Un contraste exceptionnel
  • Design d'une finesse impressionnante
  • D’excellentes options gaming

Contre

  • Très cher par rapport au LG C1
  • Basses en retrait

Le LG G1 OLED est la suite de l'élégant modèle Gallery OLED qui a fait ses débuts l'année dernière, mais une foule d'améliorations - y compris une mise à niveau bluffante de la luminosité - font de ce successeur une proposition plus tentante que jamais.

L'ajout d'une nouvelle dalle “Evo” à haut rendement et d'une colorimétrie optimisée permet à la gamme G1 de 2021 de s’aventurer avec audace au-delà des sentiers battus par l’industrie. Les niveaux de noir et le contraste local spectaculaires dont les téléviseurs LG OLED se sont toujours vantés peuvent aujourd’hui se combiner à une luminosité brute et à des couleurs plus variées et plus profondes - pour livrer la meilleure expérience HDR du moment.

Comme l'indique la dénomination Evo, il s'agit d'une évolution, bien plus que d'une révolution. Pour autant, la différence est réellement perceptible et bienvenue au sein de cette nouvelle génération. Ce qui fait du LG G1 OLED un appareil qui se démarque vraiment sur le marché actuel.

Le téléviseur est également porté en triomphe par une amélioration considérable du traitement vidéo AI Picture Pro de LG et par la prise en charge, sur les quatre entrées HDMI, de toutes les nouvelles fonctions graphiques 4K, HDR, VRR et 120 Hz. Une configuration idéale pour les gamers. 

Le design fin et uniforme du LG G1 OLED lui permet de sublimer votre mur, et bien qu'il subisse quelques problèmes de démarrage liés au système d'exploitation webOS remanié, vous serez ravi de composer avec une interface plus intelligente et plus riche en contenus. 

Prix et date de sortie du LG G1 Gallery OLED

La technologie OLED jouant un rôle majeur dans la success story de LG, il n'est pas surprenant de voir la nouvelle gamme phare de téléviseurs G1 distribuée partout dans le monde. 

Le modèle de 65 pouces, que nous examinons ici, coûte 3 490 €. Si vous envisagez de vous procurer un téléviseur LG G1 de 55 pouces - soit le modèle le plus abordable -, il vous faudra tout de même investir 2 290 €. Tandis que le modèle le plus imposant, de 77 pouces, plafonne à 5 490 €. 

Il y a une augmentation conséquente des tarifs par rapport au LG C1 (proposé entre 1 490 € pour l’écran 48 pouces et 4 990 € pour celui de 77 pouces). Reste que la différence de performances est bien plus importante que celle déterminée entre les séries C et G de 2020. Cet écart se veut donc parfaitement justifiable.

LG G1 Gallery OLED TV 2021

Connexions et ports du LG G1 OLED (Image credit: TechRadar)

Design du LG G1 Gallery OLED

  • Fin et plat, adapté au montage mural
  • Livré avec support mural (mais pas de socle TV)
  • Peut exposer des œuvres d'art numériques en mode veille 

Le LG G1 OLED ne se nomme pas "Gallery" pour rien. Il a été conçu pour être accroché au mur et vous permet de diffuser des œuvres d'art numérisées à même votre salon ou votre chambre… qui se transforment en ailes spéciales du Louvre, lorsque votre téléviseur est en veille. 

Son profil ultra-fin permet de le poser parfaitement à plat contre un mur assez large (le support mural est fourni), et ce sans aucune protubérance gênante. Bien sûr, la plupart des téléspectateurs n’ont pas pour habitude d’accrocher leur téléviseur, préférant le poser sur un meuble TV adéquat. Hélas, LG n’a ajouté aucun socle dans la boîte du G1, il vous faudra donc l’acheter en option. Vous trouverez des pieds TV dans la section Accessoires de la boutique en ligne du constructeur - ces derniers vous coûteront 99 € supplémentaires (plus ou moins). Assurez-vous de choisir les plus robustes, car l'écran s’avère inhabituellement lourd par rapport aux normes actuelles.

Malgré sa conception extrêmement plate, la structure du LG G1 prend en charge de multiples ports et des haut-parleurs décents. Les quatre ports HDMI sont compatibles HDMI 2.1, ce qui permet de jouer en 4K à 120 Hz, avec la norme HDR activée et des taux de rafraîchissement variables. En fait, le LG G1 s’accorde également avec Nvidia G-Sync et AMD Freesync, pour le plaisir absolu de tous les joueurs PC comme consoles. 

Caractéristiques techniques

Tailles d'écran : 55, 65 et 77 pouces | Résolution : 4K | HDR : Oui | Technologie : OLED | Smart TV : WebOS 6.0 | Dimensions : 1446 x 830 x 19,9 mm | Poids : 29 kg | Ports : 4xHDMI (v2.1), 3xUSB, entrée RF, audio numérique optique, emplacement CI, sortie casque, Ethernet

Le G1 dispose également de trois ports USB pour lire et enregistrer des contenus multimédia, ainsi que des options de connectivité sans fil Wi-Fi et Bluetooth désormais omniprésentes.

LG a revu le design de sa télécommande "Magic" pour 2021. Elle est plus longue et plus fine, et présente un renfoncement prononcé à l'arrière - ce qui lui confère un équilibre et une prise en main confortable. Il y a maintenant des boutons d'accès direct aux applications Netflix, Amazon Prime Video, Disney Plus, Rakuten TV, Google Assistant et Amazon Alexa, mais elle conserve heureusement l'option de navigation "point and click" caractéristique de LG et une molette pour vous aider à faire défiler rapidement les menus.

LG G1 OLED

Le nouveau webOS de LG G1 OLED (Image credit: LG)

Smart TV

  • Nouvelle interface plein écran
  • Une prise en charge étendue des applications
  • Refonte importante de webOS  

Le changement le plus immédiat concerne l'interface d'accueil, qui occupe désormais la totalité de l'écran, au lieu de superposer une rangée d'icônes sur le bord inférieur de l'image - comme se contenter de le faire les systèmes webOS précédents.

Nous étions assez hostiles à ce changement au début. D'une part parce que cela signifie que vous ne pouvez plus continuer à regarder la télévision pendant que vous recherchez de nouveaux contenus, et d'autre part parce que les interfaces plein écran recouvertes d’icônes peuvent s’avérer écrasantes pour certains. Ce qui n'aide pas non plus, c'est que webOS 6.0 ne semble pas faire le meilleur usage de son nouvel espace plein écran. De nombreuses icônes semblent peu susceptibles de figurer dans l'usage quotidien de la plupart des foyers.

Heureusement, la fonction de recherche, désormais bien placée, vous délivre des résultats remarquablement complets et pertinents. LG offre également une excellente prise en charge de la recherche vocale Alexa / Google Assistant / LG ThinQ.

La section centrale, plus large, du nouveau menu d'accueil révèle la raison principale de la refonte substantielle de webOS. Vous y trouverez les contenus recommandés, basé principalement sur ce que le téléviseur a appris de votre navigation usuelle. En d'autres termes, l'accent est désormais mis sur le fait que webOS trouve du contenu pour vous, plutôt que de vous fournir des outils pour le rechercher vous-même.

Inévitablement, ce système semble un peu aléatoire au départ ; après tout, lorsque vous commencez à utiliser votre LG G1, il n'a aucune idée du type de programmes que vous aimez visualiser. Cela dit, si vous avez déjà possédé un téléviseur LG par le passé, et que vous avez ouvert un compte LG, la nouvelle plateforme webOS peut reprendre l’historique existant de votre profil et s’en servir pour de futures recommandations. 

Les amateurs de l'approche traditionnelle de webOS seront tout de même heureux de retrouver l'ancienne rangée familière d'icônes d'applications en bas du nouveau menu d'accueil. De plus, vous pouvez maintenant faire défiler cette collection de services vers le bas, afin de sélectionner d'autres sources de contenus comme Amazon Prime Video et Rakuten TV. 

Cette liste de paliers est cependant assez limitée pour le moment (il n'y en a pas encore pour Netflix, par exemple), et vous ne pouvez pas supprimer ou ajouter des paliers, ni réorganiser l'ordre dans lequel ils apparaissent. 

Ajoutez à tout cela une restructuration bien intentionnée (mais par endroits plutôt déroutante) des menus de réglage, et cela donne à webOS 6.0 l'impression d'être une mise à jour intermédiaire, plutôt qu'une destination finale.

LG G1 Gallery OLED TV 2021

(Image credit: TechRadar)

Qualité d’image

  • Luminosité OLED optimisée
  • Fonctions et performances gaming exceptionnelles
  • Contraste local et niveaux de noir magnifiques 

La dalle Evo du LG G1 OLED est la première révision matérielle vraiment substantielle des téléviseurs OLED conçus par la société. Après quelques améliorations matérielles itératives, la mise à niveau est ici suffisamment importante pour changer de marque et investir dans une campagne publicitaire très coûteuse.

Cette dalle remaniée atteint des niveaux de luminosité plus élevés sans augmenter la consommation d'énergie ou, surtout, sans augmenter le risque de brûlure permanente de l'écran. Nos propres mesures donnent un pic de luminosité sur une fenêtre HDR blanche de 10% (de l'écran) d'un peu plus de 870 nits. C'est une amélioration minime mais notable par rapport aux 754 nits de la gamme GX de l'année dernière - et la luminosité de pointe diminue d'environ 100 nits lorsque vous passez du mode prédéfini Vivid (déconseillé) au mode Standard. Cependant, l'optimisation de la luminosité du G1 par rapport au GX se situe entre 10 et 20% pour tous les modes prédéfinis, ce qui suffit toujours à faire sentir sa présence de deux façons distinctes. 

Tout d'abord, les parties les plus lumineuses des images HDR sont plus intenses que sur n'importe quel téléviseur LG précédent. Cela s'applique aussi bien aux sources de lumière artificielle, comme les ampoules nues, les torches, les lampadaires, etc., qu'aux sources de lumière naturelle, comme les reflets sur la peau, le verre ou le métal, les nuages blancs cotonneux ou, bien sûr, les prises de vue directes du soleil.

Combinez cette intensité plus élevée avec les prouesses en matière de contraste de la technologie OLED, où les pixels noirs et les pixels de pleine luminosité peuvent se côtoyer sans aucun compromis mécanique entre les deux - vous obtenez alors une image magnifique et lumineuse qui sublime davantage une gamme dynamique déjà élevée. Surtout si vous pouvez profiter de la prise en charge de Dolby Vision HDR (comme pour tous les téléviseurs LG, il n'y a pas de support du format HDR premium HDR10+ concurrent). 

La légère augmentation de la luminosité de la dalle Evo n'a pas non plus eu d'effet négatif sur les prouesses traditionnelles de LG OLED en matière de niveaux de noir. Si ce n'est que les scènes sombres rendent légèrement mieux que celles de la gamme GX, révélant un peu plus de détails dans les zones sombres et évitant pratiquement tous scintillements qui apparaissent parfois sur le modèle 2020.

LG G1 Gallery OLED TV 2021

(Image credit: TechRadar)

La dalle Evo améliore aussi le volume des couleurs et rehausse encore les références HDR de l'OLED, même si nous sommes encore loin des niveaux de luminosité flamboyants offerts par certains téléviseurs LCD haut de gamme. Bien sûr, ces téléviseurs LCD ne peuvent pas rivaliser avec l'OLED en ce qui concerne le contrôle de la lumière et du contraste local.

Si le caractère unique des améliorations matérielles de la dalle Evo est un critère d’achat majeur, vous profitez aussi d’une mise à niveau significative du traitement de l'image grâce au nouveau chipset Alpha 9 Gen 4 de LG.

De même, une nouvelle option de traitement - Cinematic Movement - réduit élégamment les saccades persistantes (la plupart étant liées aux sources 24fps), sans générer beaucoup d'artefacts ou rendre l'image anormalement fluide.

L'autre grande nouveauté du traitement vient du mode AI Picture Pro de LG (en option). Ce mode apporte toutes sortes d'améliorations automatiques de l'image basées sur l'intelligence artificielle sur l’ensemble des sources rencontrées. Vous obtenez ainsi la meilleure résolution à l’écran, dans toutes les situations possibles. Des règles spécifiques sont par ailleurs appliquées au format paysage pour bien distinguer tous les environnements existants. Tandis que des systèmes distincts de détection des corps et des objets sont capables de traiter les différentes parties de l'image individuellement - plutôt que de traiter l'ensemble de l'image de manière uniforme.

C’est un rendu remarquable, qui ajoute de la netteté (en particulier aux sources HD converties), de la vivacité, de la profondeur et du dynamisme à chaque source. Mieux encore, le dernier système AI Picture Pro promet tout ceci en supprimant presque tous les effets secondaires indésirables du traitement, associés aux versions précédentes du système. Vous pouvez désactiver AI Picture Pro si vous êtes un puriste des images naturelles, mais nous pensons qu'il vaut la peine de l'essayer.

Performances audio

  • Son détaillé et large
  • Rendu des basses à améliorer 

Le souci avec tout téléviseur aussi ultra-fin que le LG G1 OLED est qu'il ne dispose pas d’assez d'espace pour accueillir un système de haut-parleurs décent. Vous n'aurez pas ce problème avec ce modèle, à condition d’activer le mode AI Sound Pro.

Ce dernier pousse les haut-parleurs du LG G1 OLED à la limite de leurs capacités, allant même jusqu'à convertir (grâce au nouveau processeur Alpha 9 Gen 4) des sources à canaux limités en un arrangement 5.1.2, avec des canaux de hauteur virtuelle. Cette approche s’exécute plutôt bien, produisant plus de volume brut, plus de détails et une scène sonore beaucoup plus large que ce que l'on pourrait imaginer en observant la conception étroite du téléviseur.

Le son ne se projette pas particulièrement bien vers l'avant de la pièce, mais il s'étend correctement vers le haut, ainsi qu'à gauche et à droite, sans devenir incohérent.

Le seul problème avec le mode AI Sound Pro concerne les basses. Tout grondement persistant ou autre son profond provoque un bourdonnement prononcé qui s'immisce dans les grilles audio autrement assez propres. Et il n'y a rien que vous puissiez faire pour contrer cette distorsion.

Les performances du LG G1 OLED en matière de Dolby Atmos sont également décevantes. Bien qu'elle crée une sensation assez efficace de son multicanal à partir des haut-parleurs disponibles du téléviseur, elle semble également trop calme et retenue, surtout pendant les scènes d’action intense d’un film d’une série, là où l'on s'attend généralement à ce que le Dolby Atmos explose. 

LG C1 OLED

(Image credit: LG)

Gaming

Si les avantages de la dalle Evo sont évidents pour la vidéo, ils sont encore plus marqués pour la prise en charge des jeux. Sur ce type de contenus, les graphismes ont tendance à produire des images un peu plus sombres que celles que l'on obtient habituellement avec une source vidéo. 

En fait, de par la capacité du téléviseur à augmenter la luminosité, à perfectionner le spectre colorimétrique et à gérer la 4K à des taux de rafraîchissement de 120 Hz (et à d’autres types de taux de rafraîchissement variables), vous obtenez une expérience gaming sur grand écran vraiment étonnante.

LG délivre de même une nouvelle option “Game Optimiser” sur la totalité de son catalogue OLED 2021. Ici, les paramètres liés au jeu vidéo sont regroupés en un seul endroit. Vous pouvez également définir le genre (standard, FPS, RPG ou stratégie en temps réel), ainsi qu'activer et désactiver l’option OLED Motion Pro et réduire l’input lag tout comme la lumière bleue provenant de l'écran.  La nouvelle Game Bar, présente sur les téléviseurs Samsung QLED 2021, propose à peu de choses près la même fonctionnalité.

Il est enfin possible de réduire l’input lag de 12,4 ms (en mode Standard) à 9,4 ms (en mode Boost). C’est un vrai pas en avant même si certains jeux souffriront d’un léger scintillement perceptible uniquement sur ce dernier mode. Un résidu des téléviseurs LG OLED de 2019 et de 2020.  

Faut-il acheter le LG G1 OLED ?

LG OLED

(Image credit: LG)

Achetez-le si… 

Vous voulez le meilleur téléviseur OLED de LG à ce jour
La dalle Evo offre un nouveau niveau de performances HDR aux téléviseurs LG OLED, grâce à une optimisation impressionnante des niveaux de luminosité, de couleurs et de contraste.

Il vous faut un écran gaming à la pointe de la technologie
Avec ses quatre ports HDMI 2.1, la prise en charge de tous les formats VRR, des temps de réponse rapides et de nouveaux modes prédéfinis totalement pensés pour les différents types de jeux, vos parties sur grand écran n’ont jamais été aussi exceptionnelles.

Vous souhaitez accrocher votre téléviseur au mur
Avec une épaisseur inférieure à 2 cm et une solution de montage innovante, le LG G1 “Gallery” OLED transforme votre téléviseur en œuvre d'art et votre salon en salle de musée. 

Ne l'achetez pas si… 

Vous recherchez un téléviseur LG OLED plus abordable
Bien que le nouveau LG C1 OLED ne soit pas équipé de la dalle Evo, il fournit des performances vidéo et gaming admirables, à des tarifs un peu plus raisonnables. Il dispose aussi d’une taille d’écran supplémentaire (48 pouces), idéale pour les espaces plus restreints. 

Vous préférez les écrans LCD à la technologie OLED
Même avec sa dalle Evo, le LG G1 OLED n'est pas aussi performant en termes de luminosité qu'un écran LCD haut de gamme. Le vrai point fort du LG G1, c’est la mise à niveau du contraste local. 

Vous posez habituellement votre TV sur un meuble
Si vous êtes du genre à installer votre téléviseur sur un meuble dédié, et non sur un mur, le LG G1 n’inclut aucun pied dans sa boîte. Il vous faudra engager des frais supplémentaires pour adopter une telle disposition.