Skip to main content

Test Panasonic Lumix GH6

La meilleure caméra Micro 4/3 pour les vidéastes.

Panasonic GH6
Editor's Choice
(Image: © Future)

TechRadar Verdict

Le monde du cinéma pro s'est peut-être concentré sur les appareils photo plein format depuis l'apparition de la série GH Lumix de Panasonic, mais le GH6 montre que le format de capteur Micro 4/3 est encore plein de vie. Petit et léger, doté d'un remarquable éventail d'options vidéo et d'une excellente qualité d'image, le GH6 bénéficie également d'une superbe maniabilité et d'une stabilisation d'image très appréciable. Bien entendu, c’est en option un appareil photo plus que fiable.

Pros

  • +

    Un large éventail d'options vidéo

  • +

    Durées d'enregistrement illimitées

  • +

    Excellente stabilisation de l'image

  • +

    Prix relativement abordable

  • +

    Écran inclinable et multi-angles

  • +

    Grande maniabilité

Cons

  • -

    L'autofocus reste à la traîne par rapport aux meilleurs

  • -

    Plus grand et plus lourd que le GH5 II

  • -

    Certaines fonctions ne sont pas disponibles avant la mise à jour du firmware

Le Panasonic Lumix GH6 en résumé

L'année dernière, le Panasonic Lumix GH5 II n'était qu'un amuse-gueule : pour les cinéastes en herbe à la recherche d'une petite caméra au potentiel créatif énorme, le Panasonic Lumix GH6 se révèle le véritable plat de résistance. 

Et quel festin ! Nouveau fleuron de la gamme Lumix G de Panasonic, des appareils photo sans miroir à objectif interchangeable basés sur la monture Micro 4/3, le GH6 de 25,2 Mpx fait entrer dans son boîtier compact un éventail vertigineux de compétences cinématographiques. Il propose des vidéos 5,7K à 60 images par seconde et un enregistrement Apple ProRes 422 HQ, une stabilisation de l'image à 7,5 axes, un enregistrement audio XLR à 4 canaux et un moniteur qui peut être incliné dans presque toutes les directions.

Panasonic GH6

(Image credit: Future)

Les appareils photo plein format étant actuellement très populaires auprès des cinéastes, certains pourraient se demander si un modèle Micro 4/3 comme le GH6 reste une proposition intéressante. Pour nous, son attrait est clair : si les capteurs plein format sont plus performants en basse lumière, facilitent l'obtention d'une faible profondeur de champ dans les prises de vue et offrent une gamme dynamique plus large, les caméras Micro 4/3 apparaissent globalement plus petites, plus légères et plus abordables. Et comme le capteur se veut plus compact, il est plus facile de le stabiliser plus efficacement.

Tout cela s'applique au GH6. Sa conception bien pensée, sa superbe maniabilité et la richesse des options vidéo proposées en font un outil qui conviendra à tous, sauf aux cinéastes professionnels les plus exigeants. Il n'est pas en reste en ce qui concerne la photographie - ses performances d'autofocus basées sur le contraste (bien qu'elles ne soient pas aussi impressionnantes que celles de certains systèmes hybrides rivaux de Panasonic) semblent nettement améliorées par rapport à celles du GH5 II. Et de petites touches comme les deux lumières de pointage et les boutons d'enregistrement font tout autant la différence.

Après quelques semaines d'utilisation du GH6, il ne fait aucun doute qu'il s'agit de la caméra Micro 4/3 la plus puissante de Panasonic à ce jour, et la plus adaptée pour les cinéastes.

Prix et date de sortie

Le Panasonic Lumix GH6 sera livré à partir du mois de mars 2022, au prix conseillé de 2 199 € pour le boîtier nu. Vous pouvez en parallèle obtenir un kit 12-60 mm f/2,8-4 si vous ajoutez 600 € de plus.

Il se veut donc légèrement plus cher que le Panasonic Lumix GH5 II, un autre modèle hybride sans miroir Micro 4/3 à visée vidéo (qui coûte 1 599 € pour le boîtier seul ou 1 799 € avec le même objectif 12-60 mm). Le GH6 est de même moins abordable que le Panasonic Lumix S5, un modèle sans miroir à monture L (qui coûte 1 899 €). Ce n'est cependant pas l'appareil photo sans miroir vidéo le plus onéreux de Panasonic : un autre modèle à monture L, le Panasonic Lumix S1H approuvé par Netflix, a été lancé au prix public de 3 999 € (là encore au seul tarif du boîtier).

En termes de compétitivité, il se situe dans une fourchette similaire à celle du Sony A7 IV (2 799 €), du Canon EOS R6 (2 499 €) et du Nikon Z6 II (2 189 €). La Blackmagic Pocket Cinema Camera 6K Pro (2 560 €) devrait aussi constituer une alternative intéressante, étant donné qu'elle peut enregistrer au format ProRes d'Apple, mais elle ne dispose pas de tous les conforts du GH6 (comme l'autofocus en continu et un mode de prise de vue photo fonctionnel).

Design et prise en main

La forme du GH6 est immédiatement familière : il s'agit du design bien usé, inspiré des reflex numériques, utilisé par la plupart des Lumix G de Panasonic. Ce n'est peut-être pas une conception originale, mais ça fonctionne : il y a une grosse poignée texturée autour de laquelle vous pouvez enrouler votre main droite pendant que votre main gauche soutient l'objectif, et un joli viseur électronique OLED clair de 3,68 millions de points pour composer, prévisualiser et revoir vos photos - quelles que soient les conditions météorologiques.

En parlant de météo, le boîtier s’avère étanche (il n'est pas officiellement classé IP, mais Panasonic le qualifie de "résistant à la poussière et aux éclaboussures"). Il repose sur un cadre robuste en alliage de magnésium et peut fonctionner à des températures aussi basses que -10ºC.

Image 1 sur 3

The Panasonic GH6 camera sitting on a tripod

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

The Panasonic GH6 camera sitting on a table

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

The Panasonic GH6 camera sitting on a table

(Image credit: Future)

Les boutons physiques, les molettes et les cadrans sont judicieusement positionnés. En tant qu'utilisateurs réguliers du GH5 II, nous avons trouvé le GH6 agréablement familier à contrôler et à utiliser. Panasonic a judicieusement placé un second bouton d'enregistrement vidéo à l'avant de l'appareil (le premier se trouve sur la plaque supérieure) - ce qui est très utile pour le vlogging. Il y a également des lumières de pointage à l'avant et à l'arrière pour indiquer clairement quand vous enregistrez, ce qui n'est pas le cas sur le GH5 II.

L'écran tactile de 3 pouces est le meilleur que nous ayons vu sur un modèle Panasonic Lumix GH récent, avec une conception super-flexible : non seulement il se retourne et se tord, mais il s'incline également - tout comme l'écran du Panasonic Lumix S1H plein format. Cela vous permet de prendre des photos sous des angles inhabituels, ainsi que de brancher un câble USB et un câble HDMI de grande taille, sans bloquer la vue de l'écran.

Le boîtier lui-même se veut léger et compact, malgré une impressionnante gamme de spécifications - c’est un avantage clé de la petite taille physique de son capteur d'image. Sans objectif, mais avec une carte SD et une batterie insérées, le GH6 ne pèse que 823 g, et mesure 138,4 x 100,3 x 99,6 mm. Ce qui le rend à peine plus grand que le GH5 II. L'encombrement supplémentaire semble être la conséquence du nouveau système de refroidissement par ventilateur forcé, qui fait que l'écran paraisse légèrement bombé à l'arrière. Dans l'ensemble, l'appareil reste aisément transportable et sa maniabilité le rend agréable à utiliser dans la plupart des situations.

Caractéristiques principales et autofocus

Le GH6 étant un hybride axé sur la vidéo, la connectivité semble avoir fait l'objet d'une réflexion approfondie. 

Il y a un HDMI de type A de grande taille qui peut sortir des vidéos jusqu'à C4K 4:2:2 10 bits à 60 images par seconde, des ports pour casque et microphone et une compatibilité avec les microphones XLR (via l'accessoire optionnel DMW-XLR1), tandis que le port USB-C avec une vitesse de transfert de 10 Gbps qui peut également être utilisé comme une alimentation constante, un chargeur de batterie et (après une prochaine mise à jour gratuite du firmware) pour l'enregistrement direct sur un SSD externe.

Il y a deux emplacements pour cartes, l'un pour les cartes SD standard et l'autre pour les cartes CFexpress de type B (une première sur un appareil photo Lumix G), vitales pour l'enregistrement de vidéos dans certains des formats les plus exigeants comme ProRes. Les cartes CFexpress sont chères, il faut donc en tenir compte dans votre budget initial.

Image 1 sur 3

The Panasonic GH6 camera sitting on a table

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

The Panasonic GH6 camera sitting on a table

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

The Panasonic GH6 camera sitting on a table

(Image credit: Future)

La configuration de l'autofocus DFD basé sur le contraste est similaire à celle du GH5 II, avec un large éventail d'options disponibles, y compris le suivi automatique des objets en mouvement et les paramètres de détection qui reconnaîtront et suivront les sujets humains ou animaux (via leurs yeux/visages). Ce suivi fonctionne généralement bien - beaucoup mieux que sur les appareils Panasonic précédents, selon nous - mais vous remarquez parfois une "impulsion" lorsque le système AF est à la recherche d'un verrouillage.

Il s'agit d'un effet secondaire de la détection de contraste, que les utilisateurs devront accepter, pour autant le GH6 semble nettement meilleur que le GH5 II. Une façon utile d'éviter une trop grande chasse est d'exploiter la nouvelle option de limitation de l'autofocus, qui vous permet de définir une plage pour l'AF - il ne tentera pas de faire la mise au point sur quoi que ce soit en dehors de cette plage ; pratique si vous filmez un sujet relativement statique.

De nombreux cinéastes utilisent la mise au point manuelle, bien sûr, et le GH6 est impressionnant à cet égard. Lorsque vous commencez à tourner la bague de l'objectif pour faire la mise au point, l'écran ou le viseur affiche un aperçu zoomé de votre sujet pour vous aider à cadrer parfaitement. Vous pouvez en outre activer le focus peaking pour identifier les zones les plus nettes dans une couleur contrastée.

Enfin, le système de stabilisation d'image à 5 axes du GH6 a bénéficié d'une mise à niveau algorithmique par rapport à celui du GH5 II. Panasonic affirme qu'il offre désormais jusqu'à 7,5 arrêts de correction, au point que vous pouvez prendre une photo de 100 Mpx en mode haute résolution avec empilement d'images à main levée (auparavant, un trépied était indispensable). 

Nous l’avons essayé et il a fonctionné à merveille, y compris pour l’enregistrement vidéo. Si vous voulez produire des vlogs tout en marchant, ou filmer des sujets en mouvement avec une stabilité proche de celle d'un cardan, la stabilisation du GH6 en fait l'un des meilleurs appareils photo que nous ayons vus pour lisser le mouvement d'une manière qui semble totalement naturelle.

Qualité vidéo et photo

Il existe un niveau de personnalisation des vidéos vraiment époustouflant. Nous avons été impressionnés par la richesse des formats, des résolutions et des fréquences d'images du GH5 II, mais le GH6 va encore plus loin. 

La longue liste d'options vidéo peut sembler exagérée pour l'utilisateur occasionnel, mais les cinéastes se frotteront les mains devant les possibilités créatives offertes par des formats comme Apple ProRes, et des résolutions telles que 5,8K anamorphique et 5,7K. Sans mentionner l'enregistrement à fréquence d'images variable, ainsi que le fait que presque tous les modes d'enregistrement sont en 10 bits plutôt que 8 bits.

Au lancement, ProRes 422 et 422 HQ ne sont disponibles que pour l'enregistrement 5,7K (à 60/50/24fps), mais une prochaine mise à jour du firmware devrait ajouter ces options pour un usage à des résolutions inférieures, notamment Full HD et Cinema 4K ProRes. Actuellement, vous pouvez en complément filmer en 4K jusqu'à 120 images par seconde et en Full HD jusqu'à 240 images par seconde (idéal pour la lecture au ralenti et les accélérations). Mais aussi en Cinema 4K 4:2:2 10 bits jusqu'à 60 images par seconde.

Panasonic a inclus un large éventail de profils d'image (appelés ici "styles photo"), notamment Cinelike D2, Cinelike V2, Like709, V-Log et HLG. Il y a donc beaucoup de possibilités pour les cinéastes qui veulent établir un étalonnage de leur métrage par la suite. 

Le GH6 est doté d'une nouvelle fonction appelée Dynamic Range Boost qui, selon Panasonic, étend la gamme dynamique de V-Log de 12+ stops à 13+ stops. Lors de nos tests, nous n'avons pas constaté de grande différence, mais nous pensons que cette fonction sera plus perceptible pour ceux qui effectuent un étalonnage et une correction des couleurs méticuleuse sous Premiere, Final Cut Pro ou Resolve.

Contrairement à certains de ses rivaux sans miroir, le GH6 ne devrait pas connaître de problèmes de surchauffe qui limitent la durée de ses enregistrements et nécessitent une longue période de refroidissement avant de pouvoir reprendre le tournage. Panasonic l'a équipé d'un nouveau système de refroidissement à ventilateur forcé qui, selon lui, élimine tous les problèmes de surchauffe, de sorte que la seule chose qui limite la durée d'enregistrement sera la capacité de stockage. En tout cas, nous n'avons rencontré aucun problème de chaleur pendant toute notre période d’évaluation.

Le seul problème d'image auquel le GH6 peut se confronter est sa performance en basse lumière. La petite taille physique du capteur des appareils Micro 4/3 signifie souvent que leurs capacités de collecte de la lumière semblent limitées par rapport aux capteurs APS-C et plein format utilisés par les autres appareils photo hybrides. Si vous en êtes conscient et que vous êtes prêt à contourner ce problème, nous ne pensons pas que ce soit un obstacle majeur à l'obtention de bons résultats. Comme vous pouvez le voir dans notre séquence de test ci-dessus, nos photos au crépuscule se révèlent assez bien réussies.

Image 1 sur 5

A quay of boats in Ramsgate

(Image credit: Panasonic)
Image 2 sur 5

Ferns on a backdrop of blue sky

(Image credit: Panasonic)
Image 3 sur 5

The bust of a man's head

(Image credit: Panasonic)
Image 4 sur 5

A man standing in front of a date palm

(Image credit: Panasonic)
Image 5 sur 5

The leaves of a plant

(Image credit: Panasonic)

Bien que l'aspect vidéo du GH6 soit celui qui retient toute l'attention, comme les précédents appareils GH Lumix, il s'agit d'un boîtier hybride dont l'aspect photographique a fait l'objet de nombreuses réflexions. Il dispose d'un obturateur mécanique, d'une sélection standard de modes de prise de vue M/A/P/S et d'un large éventail d'options pour la prise de vue d'images fixes spécialisées. Y compris le mode haute résolution d'empilement d'images de 100 Mpx mentionné plus haut et une prise de vue en rafale extrêmement rapide (jusqu'à 75 photos par seconde avec l'obturateur électronique).

La petite taille du capteur et la plage ISO relativement réduite (50-25600 pour les photos en mode étendu, ou 250-12800 en V-Log) laissent entrevoir le principal problème du GH6 par rapport à ses rivaux plein format : il n'est pas particulièrement à l'aise dans les situations de faible luminosité. Il fera un travail passable, mais nous ne conseillerions à personne de photographier un mariage ou un concert en intérieur avec ce modèle - il est bien plus à l'aise en extérieur sous une lumière abondante.

Faut-il acheter le Panasonic Lumix GH6 ?

Panasonic GH6

(Image credit: Future)

Achetez-le si...

Vous avez besoin d'une caméra performante mais légère
Avec une gamme massive d'options vidéo ProRes 10 bits et anamorphiques, plusieurs profils de couleurs intégrés, un son amélioré, des durées d'enregistrement illimitées et une stabilisation d'image impressionnante de 7,5 stops, le Panasonic GH6 est un véritable réalisateur. Le fait que vous obteniez tout cela dans un boîtier qui pèse moins d'un kilo et qui tient dans un petit sac de caméra apparaît extrêmement impressionnant, et c'est l'une des raisons pour lesquelles les Micro 4/3 ont encore leur place dans la production vidéo. 

Il vous faut un appareil photo facile et rapide à dégainer
Le design du Panasonic Lumix GH6 est un autre point fort. La caméra elle-même est construite sur un cadre robuste en alliage de magnésium et étanche à la poussière comme aux éclaboussures - tandis que sa forme et la disposition des commandes en font un plaisir réel à l’emploi. Les boutons d'enregistrement avant et arrière, les voyants lumineux, ainsi que l'écran inclinable et orientable à plusieurs angles facilitent la prise de vue, que vous soyez devant ou derrière l'appareil. 

Vous prenez plus de vidéos que de photos
Les performances du Panasonic Lumix GH6 en matière de photographie ne sont pas mauvaises du tout, mais nous pensons que son capteur de 25,2 Mpx et son système autofocus ont été conçus dans l'optique d’enregistrements vidéo essentiellement. Si vous faites principalement de la photographie et que vous avez besoin d'une résolution et/ou d'une précision ainsi que d'une vitesse d'autofocus bien définies - par exemple pour la photographie sportive ou animalière -, vous trouverez de meilleures options ailleurs. 

Ne l'achetez pas si...

Vous recherchez tous les avantages du plein format
Le minuscule capteur Micro 4/3 du GH6 n'est pas en reste : il est capable de fournir une excellente qualité d'image dans la plupart des conditions et sa taille constitue un avantage en termes de performances, de stabilisation d'image, et d'encombrement général de l'appareil. Néanmoins, les appareils photo plein format (que Panasonic produit également) sont plus performants dans les situations de faible éclairage et permettent d'obtenir plus facilement une faible profondeur de champ avec un effet bokeh doux. Une signature prisée par de nombreux cinéastes. 

Vous courez après les meilleures performances en matière d'autofocus
Bien que le système autofocus à base de contraste "Depth From Defocus" de Panasonic fonctionne mieux ici que sur les modèles précédents, on a toujours l'impression qu'il reste légèrement à la traîne par rapport aux systèmes hybrides proposés par Sony et Canon en matière d'autofocus continu. Si vous avez besoin du système AF le plus rapide et le plus précis, ces marques pourraient mieux vous convenir.

Vous n'êtes pas un vidéaste exigeant
Si le GH6 se montre relativement abordable pour son niveau de performances, il est encore un peu plus cher que d'autres modèles Lumix G comme le Panasonic GH5 II. Il convient de se demander si vous avez besoin des performances supplémentaires et du niveau d'options vidéo qu'il offre. Le GH5 II est également très performant en matière de vidéo et se présente comme plus léger et plus petit. La différence tarifaire pourrait ici vous permettre d'acheter un objectif supplémentaire, un microphone externe ou tout autre accessoire utile.