Test de la Microsoft Surface Pro 9 5G

Un excellent compagnon de travail avec quelques points faibles.

Microsoft Surface Pro 9 5G
(Image: © Future / Lance Ulanoff)

TechRadar Verdict

Avec son écran plus grand, son stylet intégré et fin, et sa batterie qui dure toute une journée, la Surface Pro 9 5G fait avancer la gamme Surface de Microsoft dans la bonne direction, mais la puce ARM personnalisée apporte avec elle une foule de problèmes.

Pour

  • +

    Excellent design

  • +

    Grand écran réactif

  • +

    Excellente autonomie de la batterie

  • +

    5G intégrée

  • +

    Le clavier Surface Pro Signature Keyboard Cover et le Slim Pen 2 sont des compagnons parfaits.

Contre

  • -

    ARM apporte quelques problèmes de compatibilité et de stabilité du système

  • -

    Vous devrez payer un supplément pour obtenir le clavier et le stylet dont vous avez vraiment besoin.

  • -

    Un modèle coûteux

Pourquoi pouvez-vous faire confiance à TechRadar ? Nos examinateurs experts passent des heures à tester et à comparer les produits et services afin que vous puissiez choisir le meilleur pour vous. En savoir plus sur la façon dont nous testons.

Microsoft Surface Pro 9 5G : test en deux minutes

L'évaluation d'un ordinateur portable tel que la Surface Pro 9 5G de Microsoft (ou de tout autre produit) ne se fait pas sans le resituer dans son contexte. Vous devez l'examiner en tenant compte de ce qui l'a précédé, de ce qui est disponible sur le marché, de votre expérience du nouveau produit et votre connaissance approfondie des appareils Surface.

L'auteur de cet article utilise les appareils Surface depuis que Microsoft les a lancés il y a dix ans. Il s'agit d'un parcours jalonné de changements progressifs (mais pas toujours), dont la plupart garantissent que les anciens utilisateurs ne seront pas laissés pour compte. Même lorsque Microsoft a dévoilé le Surface Pro X, qui a cassé le moule, le design original de Surface a été maintenu avec le Surface Pro 7.

Cela a changé avec la Surface Pro 8 de l'année dernière, qui a adopté le look Pro X pour la plateforme Intel et a été le premier appareil Surface Pro sans USB-3 de Microsoft.

La Surface Pro 9 5G de Microsoft pousse la stratégie un peu plus loin en appliquant la marque Pro à un système basé sur ARM, tout en se détachant de la gamme Pro X. Elle rompt également avec le passé en abandonnant le connecteur 3,5 et la prise casque de 3,5 mm.

En général, c'est une formule gagnante. Microsoft a perfectionné le design de la Surface Pro X pour un public plus large de niveau professionnel. Elle est fine et robuste avec un large écran qui offre tout l'espace et les performances visuelles dont vous avez besoin pour la productivité, la créativité et la consommation (c'est un bel écran Netflix).

En tant qu'appareil 5G, la Surface Pro 9 5G se tient prête à vous garder connecté à la maison et en déplacement sans avoir besoin d'une connexion Wi-Fi.

Le système ARM apporte quelques fonctions basées sur le moteur neuronal que vous n'obtiendrez pas avec le modèle Intel, comme le suivi des yeux, la correction du regard, la suppression du bruit et de meilleurs flous d'arrière-plan capables de flouter plusieurs personnes à la fois. Tout cela se passe généralement sans problème, sauf quelques accrocs, notamment un crash complet de notre Photoshop Adobe Creative Cloud et un trop grand nombre de plantages de Microsoft Edge.

Et c'est parfois cher payé pour la Surface Pro de Microsoft la plus mobile. La Microsoft Surface Pro 9 5G est proposée à partir de 1 299, 99 euros, sans le clavier Surface Pro Signature et le stylet Slim Pen 2, que nous considérons comme des atouts essentiels à l'ensemble Surface Pro 5G et qui ajouteront 279,99 euros sur la facture. 

En fin de compte, il y a beaucoup de raisons d'aimer la Microsoft Surface Pro 9 5G, mais son fonctionnement incohérent et son prix exorbitant pourraient la tenir à l'écart de notre liste des meilleurs ordinateurs portables.

Microsoft Surface Pro 9 5G: Prix et disponibilité

Microsoft Surface Pro 9 5G

(Image credit: Future / Lance Ulanoff)
  • Combien coûte-t-elle ? 
  • 1 549 euros Microsoft SQ3 5G Platinum, 8 Go de RAM, 128 Go SSD
  • 1 659 euros Microsoft SQ3 5G Platinum, 8 Go de RAM, 256 Go SSD
  • 1 879 euros Microsoft SQ3 5G Platinum, 16 Go de RAM, 256 Go SSD
  • 2 209 euros Microsoft SQ3 5G Platinum, 16 Go de RAM, 512 Go SSD
  • Quand sera-t-elle disponible ? Elle est disponible dès maintenant.
  • Où pouvez-vous l'obtenir ? La Surface Pro 9 a été mise en vente le 25 octobre aux États-Unis, au Canada et en Chine. Elle est disponible en France depuis le 8 novembre. 
Microsoft Surface Pro 9 5G specs

Voici la configuration de la Microsoft Surface Pro 9 5G envoyée à TechRadar pour le test :

CPU : Microsoft SQ3 3.00 GHz
Graphique : Adreno™ 8CX Gen 3
RAM : 16 GO DE RAM DDR4
Écran : 13″ 2880 x 1920 PixelSense Flow Display
Stockage : 256 Go
Ports : 2 x USB-C® avec USB 4.0/ Thunderbolt™ 4, port de connecteur de surface ; port de couverture Surface Type.
Connectivité : WiFi 6E, Bluetooth v5.1
Appareil photo : Appareil photo frontal de 5MP avec vidéo Full HD 1080P, appareil photo de 10MP avec prise en charge des vidéos jusqu'à 4K.
Système d'exploitation : Windows 11 Home
Poids : 883 g
Taille : 209 x 287 x 9,3 mm (L x P x H)
Batterie : 47,7 heures avec adaptateur secteur 65W

La gamme Surface de Microsoft n'a jamais été ce que l'on pourrait appeler une option abordable. Cela n'avait sans doute pas beaucoup d'importance, car Microsoft faisait sortir l'industrie du PC de son état de jungle pour lui offrir de nouvelles possibilités de conception et de marché. Les choses sont un peu différentes aujourd'hui, car les plus grands noms de l'industrie des PC produisent de magnifiques convertibles qui reflètent ou surpassent ce que Microsoft a à offrir. En outre, il faut tenir compte de la crise du coût de la vie. Qui sera prêt à dépenser plus de 1 500 euros pour un ordinateur portable ?

La Surface Pro 9 de base commence à 999 euros (sans le clavier Surface Pro Signature et le Slim Pen 2 - 279 euros supplémentaires). La Surface Pro 9 5G, qui ajoute la connectivité mobile et quelques capacités neuronales intéressantes, est proposée à partir de 1 299 euros. 

C'est une somme importante et cela dépend vraiment de l'importance que vous accordez à une connectivité constante et à certaines capacités d'intelligence artificielle. De plus, il faut trouver un équilibre avec un sous-système qui ne prendra pas forcément en charge vos logiciels d'entreprise.

  • Rapport qualité/prix : 3.5 / 5

Microsoft Surface Pro 9 5G: Design

Microsoft Surface Pro 9 5G arrière

(Image credit: Future / Lance Ulanoff)
  • Boîtier en aluminium léger
  • Emplacement plus judicieux des boutons
  • Deux ports USB-C haute vitesse
  • Pas de prise casque 3,5 mm

Pour ceux qui ont passé la majeure partie de la décennie à utiliser divers appareils Surface Pro, la Surface Pro 9 5G (et la Surface Pro 8 avant elle) est un mélange de bonnes et de mauvaises nouvelles.

La bonne nouvelle est que l'écran de 13 pouces est nettement plus grand que celui de la Surface Pro 7, par exemple, qui mesurait 12,3 pouces. Toutefois, la refonte de la série Surface Pro a donné lieu à un appareil plus volumineux et légèrement plus lourd. 

Son corps en aluminium (anciennement en magnésium) de 287 mm x 209 mm x 9,3 mm est plus large et plus épais que celui de la Surface Pro 7 (292 mm x 201 mm x 8,5 mm). Et, à 878 g, il est plus lourd de 13 grammes.

Rien de tout cela n'est particulièrement visible et nous pensons que l'augmentation mineure de l'encombrement en vaut la peine, compte tenu de l'écran plus large.

Le design est similaire à celui du dernier modèle, avec une béquille qui peut pivoter en douceur jusqu'à ce qu'elle soit presque à plat contre la moitié supérieure du convertible. Ce mouvement fluide permet de trouver facilement une position parfaitement " rabattable ".

Les différences entre les châssis Surface Pro 9 et Pro 9 5G que notre test a permis de constater sont minimes. Alors que le modèle Intel dispose de véritables trous de ventilation dans le canal de ventilation uniforme qui fait le tour du corps, le modèle SQ3 sans ventilateur ne dispose que du canal. Bien qu'il n'y ait eu aucune indication de surchauffe de notre système, l'arrière de la Surface Pro 9 5G est devenu sensiblement chaud au toucher en fonctionnement normal.

Microsoft Surface Pro 9 5G ports USB-C

Microsoft Surface Pro 9 5G ports USB-C  (Image credit: Future / Lance Ulanoff)

Microsoft a un peu remanié les boutons et les ports depuis la Surface Pro 8. Il n'y a plus de prise casque 3,5 mm, ce qui peut déranger ceux qui ont investi dans des écouteurs abordables ou des casques supra-auriculaires plus coûteux qui utilisent toujours le port.

Les deux ports USB du système ont été déplacés du même côté que le port d'alimentation du Surface Connector vers le côté opposé de l'unité, où ils ont l'espace nécessaire. Microsoft a intelligemment repositionné le bouton de mise en veille sur le dessus de la Surface Pro 9 5G (un espace qu'il occupait sur tous les modèles précédents jusqu'à la Surface Pro 8) et à côté du bouton de volume.

L'autre différence entre la Surface Pro 9 et son homologue 5G réside dans les découpes d'antenne, qui sont espacées d'environ 1,5 pouce pour permettre la 5G mmWave.

Microsoft Surface Pro 9 5G boutons

Microsoft Surface Pro 9 5G boutons (Image credit: Future / Lance Ulanoff)

Même si la Microsoft Surface Pro 9 5G n'est pas livrée avec le clavier Surface Pro Signature Keyboard Cover et le stylet Slim Pen 2, nous les évaluons en tant qu'ensemble. En tant que tel, nous allons parler de la conception combinée de la tablette, du clavier et du stylet ici. Comme nous l'avons indiqué plus haut, le clavier et le stylet combinés sont vendus 279 euros.

Pour nous, le clavier Signature est un compagnon indispensable pour l'ensemble Surface Pro 9 5G.

Clavier Signature pour Surface Pro 9 5G avec stylet Slim Pen 2

Clavier Signature pour Surface Pro 9 5G avec stylet Slim Pen 2 (Image credit: Future / Lance Ulanoff)

Avec une largeur de 10,75 pouces, le clavier est de taille normale et offre un espacement confortable entre les touches ainsi qu'une amplitude de 1,5 mm par touche pour une sensation de frappe satisfaisante. Le revêtement en Alcantara constitue un repose-poignet confortable et, sous les touches, se trouve un pavé tactile de 4 pouces de large, accessible par le pouce.

Microsoft a repensé le système de fixation du couvercle de la Surface Pro X afin de créer un compartiment astucieusement caché pour le Slim Pen 2. Le stylet n'a plus besoin des puissants aimants pour s'accrocher à un côté de la Surface Pro, ce stylet a son propre espace de recharge magnétisé. 

Pour attraper  le stylet, il suffit d'éloigner le clavier de l'écran et de l'extraire. Il est toujours entièrement chargé et prêt à être utilisé avec un écran adapté au stylet.

Dans l'ensemble, c'est une façon plus élégante et plus sûre de gérer le stylet.

  • Design: 4.5 / 5

Microsoft Surface Pro 9 5G: Caméra et audio

  • Excellente caméra pour les vidéoconférences
  • Déverrouillage avec votre visage
  • Appareil photo arrière de bonne qualité
  • Excellents micros
  • Bon son

Microsoft Surface Pro 9 5G camera

Microsoft Surface Pro 9 5G camera (Image credit: Future / Lance Ulanoff)

Une chose pour laquelle les appareils Surface Pro ont longtemps excellé est la vidéoconférence, notamment parce qu'ils disposaient de caméras frontales compatibles 1080p bien avant la concurrence. La qualité du flux vidéo sur les Surface Pro 6 et Surface Pro 7 a souvent été saluée. La Surface Pro 9 5G ne fait pas exception à la règle.

La caméra frontale est toujours de 1080p et fait un travail encore amélioré pour faire de vous un champion des appels vidéo. Sur ce modèle basé sur SQ3, l'IA, si vous activez les effets Windows Studio, vous maintient dans le cadre en prenant une photo large puis en déplaçant le cadre pour vous garder dans l'image. Elle donne également l'impression que vos yeux sont toujours fixés sur l'appareil photo, même s'ils ne le sont pas, et offre de meilleurs effets bokeh qui permettent de garder plusieurs personnes dans le cadre sans les rendre floues.

De plus, elle est également dotée de deux microphones à champ lointain, ce qui signifie que personne n'aura pas de mal à vous entendre, d'autant que le moteur neuronal du SQ3 apporte des capacités spéciales de suppression du bruit de fond.

À côté de cette caméra se trouve la caméra Windows Hello, que nous vous recommandons de configurer. Elle vous permet de déverrouiller votre ordinateur avec votre visage et est hautement sécurisée (il est impossible de la tromper avec une photo).

À l'arrière de l'appareil, on retrouve la même caméra de 10 Mpx que sur le dernier modèle. Elle offre des images décentes mais non exceptionnelles. Elle peut également filmer des vidéos 4K, bien que nous nous demandions si les gens filment réellement des vidéos à la main avec leurs ordinateurs portables Surface.

Il y a également une paire de haut-parleurs stéréo de 2W supportant Dolby Atmos qui fournit un son robuste et clair. Ils sont parfaits pour les réunions. Si vous ne travaillez pas, les haut-parleurs constituent un excellent compagnon audio pour toute vidéo Netflix pleine d'action.

  • Caméra and Audio: 4/5

Microsoft Surface Pro 9 5G: Écran et stylet

  • Écran LCD de plus en plus classique
  • Bon pour le tactile et le stylet
  • Le 13 pouces est la taille idéale
  • Un stylo excellent et ergonomique

Même si Microsoft n'a pas encore mis à niveau sa technologie d'écran PixelSense vers l'OLED ou le MicroLED, l'écran est indéniablement l'un des meilleurs écrans de travail et de conception mobiles du secteur.

En effet, malgré cette absence de changement de technologie de base, cet écran offre notamment une fréquence dynamique de 120 Hz et une résolution élevée de 2880 x 1920 (267 ppi). Pour mettre cela en perspective, l'écran Liquid Retina XDR à base de mini-LED que l'on trouve sur l'Apple iPad Pro 12.9, qui est également capable d'atteindre 120 Hz, a une résolution de 2 732 x 2 048, et offre une valeur légèrement inférieure de 264 ppi.

En ce qui concerne la luminosité et le contraste, la Surface Pro 9 5G ne peut être comparée à l'iPad Pro 12,9 susmentionné. Elle assure une luminosité maximale de seulement 450 nits (tandis que l'iPad Pro 12.9 offre une luminosité maximale de 1 600 nits) et un taux de contraste de 1 200:1 (l'iPad Pro 12.9 promet 1 000 000:1).

Le manque relatif de luminosité signifie que la Surface Pro 9 5G n'est peut-être pas le meilleur compagnon de travail en extérieur, mais à la maison et au bureau, vous ne remarquerez probablement pas cette différence, pas plus que les différences de taux de contraste. Naturellement, certaines de ces spécifications peuvent faire réfléchir les professionnels de la création. Malgré cela, le dessin, l'édition, la navigation et le travail dans les applications de production n'ont jamais souffert de ce problème pendant nos tests.

Bien sûr, cet écran a  l'avantage d'être à la fois tactile et adapté aux stylets.

Microsoft Surface Slim Pen 2

Microsoft Surface Slim Pen 2 (Image credit: Future)

Nous nous sommes depuis longtemps habitués à tapoter occasionnellement sur l'écran pour sélectionner quelque chose sur un appareil Surface et nous vous recommandons vivement de vous procurer le Slim Pen 2 pour vos activités artistiques et vos prises de notes. 

Non seulement on a l'impression que de l'encre noire coule de la pointe du Slim Pen 2, magnifiquement conçu, sur l'écran, mais ce dernier stylet offre un retour haptique encore plus précis pour donner l'impression de gratter un crayon sur du vrai papier.

Microsoft Surface Pro 9 5G : écriture sur l'écran en gros plan

Microsoft s'est efforcé de déplacer le panneau de numérisation aussi près de la surface que possible. Du coup, on dirait que de l'encre numérique s'écoule de la pointe du Slim Pen 2. (Image credit: Future)

En dehors de cette modification haptique, le Slim Pen 2 n'est pas différent de celui que l'on trouve sur la Surface Pro 8, et cela nous convient parfaitement. Nous aimons la conception du stylet de dessin, qui est léger, confortable à tenir, et ne glisse jamais de vos doigts.

Contrairement à un Apple Pencil 2, le Slim Pen 2 de Microsoft utilise les deux extrémités de l'outil d'écriture numérique. Il y a le côté mine, qui est aussi utile pour dessiner dans Sketchable que pour écrire dans Journal, et puis il y a le côté gomme, qui est à la fois un bouton et une gomme numérique. Il y a également un bouton le long du corps du stylet que vous pouvez utiliser pour activer diverses fonctions dans un certain nombre d'applications. Dans Sketchable, par exemple, il peut être utilisé pour accéder rapidement au sélecteur de couleur de la pipette.

Dessiner sur la Microsoft Surface Pro 9 5G

Dessiner sur la Microsoft Surface Pro 9 5G est amusant. Ici, nous utilisons Sketchable (Image credit: Future/ Lance Ulanoff)
  • Écran et stylet : 4/5

Microsoft Surface Pro 9 5G: Windows 11

Microsoft Surface Pro 9 5G sous Windows 11

Microsoft Surface Pro 9 5G sous Windows 11 (Image credit: Future)

Les nouvelles concernant l'exécution de Windows 11 sur les SQ3 à base d'ARM sont plutôt bonnes, mais pas toutes.

La Surface Pro 9 5G de Microsoft est un excellent écrin pour Windows 11, ce qui n'est pas surprenant étant donné que Microsoft conçoit à la fois la plateforme et ces ordinateurs. En général, c'est un environnement stable pour le système d'exploitation vieux de 37 ans. Cependant, il existe quelques éléments persistants qui rappellent que Windows ne fonctionne pas sur une plateforme Intel X86.

Lors d'une utilisation normale, nous avons rencontré un certain nombre de bugs. Certains étaient mineurs (des problèmes d'écran bizarres) et d'autres ont entravé notre productivité. Le navigateur Edge de Microsoft a planté à plusieurs reprises et ne fonctionnait plus correctement jusqu'à ce que nous redémarrions notre système. 

Plus inquiétant encore, un bug d'Adobe Creative Cloud empêche désormais notre Adobe Photoshop CC 2023 de fonctionner sur la Surface Pro 9 5G. Lorsque nous avons recherché le bug sur Google, nous avons constaté qu'il s'agissait d'un problème observé pour la première fois avec la Surface Pro X basée sur ARM. Il est décevant de découvrir que ce problème a été en quelque sorte reporté sur la dernière Surface Pro 9 basée sur SQ3 de Microsoft.

Il est évident que les systèmes fins et légers tels que la Surface Pro ne sont pas forcément le premier choix d'un créateur et que vous n'utiliserez peut-être jamais Adobe Photoshop sur un Surface Pro 9 5G. Cependant, c'est ce que nous faisons sur les appareils Surface Pro depuis des années, et nous pensons qu'il est normal de s'attendre à ce que tout système portant le nom "Pro" soit capable de le faire.

Il ne s'agit pas de problèmes majeurs, car nous avons finalement réussi à stabiliser Edge (c'est peut-être une mise à jour d'Edge effectuée au milieu de l'évaluation qui l'a fait) et il existe d'autres options d'édition d'images, notamment le logiciel Photos de Windows. Néanmoins, cela nous rappelle qu'il ne s'agit pas du système Windows d'antan avec le fidèle X86 toujours compatible en dessous. En revanche, la compatibilité ARM est mille fois meilleure que ce qu'elle était lorsque Microsoft a expérimenté ce concept avec l'un des premiers systèmes Surface et Windows RT. 

Amazon App Store sur la Surface Pro 9 5G

Amazon App Store sur la Surface Pro 9 5G (Image credit: Future)

L'un des avantages d'un processeur ARM est que l'on peut facilement exécuter des applications mobiles sur la plate-forme de bureau. Il suffit de faire son choix dans la liste quelque peu restreinte de l'Amazon App store.

Microsoft n'a pas donné d'explication claire sur la raison pour laquelle nous ne pouvons toujours pas obtenir Google Play sur sa Surface basée sur SQ3. Nous n'avons rien contre l'App store d'Amazon, le même que vous trouverez sur tous ses appareils Tablettes Fire, mais il ne s'agit pas de la boutique Android complète. 

Pour accéder à ces applications Android, vous devez exécuter le maladroitement nommé Windows Subsystem for Android. Heureusement, cela ne nécessite qu'une seule activation et, ensuite, vous accédez directement à l'Amazon App Store pour les applications Android.

Amazon App Store sur Microsoft Surface Pro 5G : jouer à Angry Birds 2

Amazon App Store sur Microsoft Surface Pro 5G : jouer à Angry Birds 2 (Image credit: Future)

La boutique d'applications prend presque une minute entière pour se lancer et la liste des applications est principalement du type Candy Crush. Cependant, nous en avons trouvé quelques-unes qui nous ont plu, notamment Among Us, Hill Climb Racing 2 et Angry Birds 2.

Les performances des jeux vont de correctes à bonnes. Nous avons constaté quelques saccades et quelques problèmes avec le son (pas de son du tout).

Nous avons finalement réussi à faire tourner nos jeux sans problème et nous avons particulièrement apprécié le fait de se déplacer et d'accomplir des tâches dans Among Us.

Pour l'instant, la possibilité d'exécuter des applications Android sur une plateforme Windows n'est guère plus qu'une curiosité, mais cela va changer puisque Google Play Games arrive enfin sur Windows 11. Il n'a pas été prêt à temps pour notre test, cependant.

  • Windows 11: 3.5 / 5

Microsoft Surface Pro 9 5G: Performance et batterie

Port d'alimentation 5G de la Microsoft Surface Pro 9

Port d'alimentation 5G de la Microsoft Surface Pro 9 (Image credit: Future / Lance Ulanoff)
  • Dynamique
  • Bon pour la plupart des tâches d'un ordinateur portable
  • Autonomie de la batterie toute la journée
Benchmarks

Voici les résultats obtenus par la Microsoft Surface Pro 9 5G (2022) dans notre série de tests de référence :

3DMark Time Spy : 913 ; Fire Strike : 2,940 ; Night Raid : 13,013
GeekBench 5.4 : 1 125 (single-core) ; 5 849 (multi-core)
Handbrake (ARM natif) : 12:58
Handbrake (ARM émulé) : 8:40
Autonomie de la batterie : 10 heures et 41 minutes

Malgré l'absence de prise en charge complète de certaines des applications les plus puissantes du monde du PC, il s'agit généralement d'un système performant qui ne vous donne jamais l'impression de transporter un téléphone dans un habit de PC.

Nous avions plusieurs applications et de nombreux onglets de navigateur ouverts tout en utilisant un deuxième écran HD et nous n'avons jamais rencontré de problèmes de performance.

Les chiffres des benchmarks, notamment sur Geekbench, sont presque conformes au meilleur silicium mobile d'Apple, le A16 Bionic. Comme on pouvait s'y attendre, le système ARM a été battu dans pratiquement tous les benchmarks, à l'exception de celui de la batterie - où la Surface pro 9 5G a obtenu près d'une heure de plus en navigation Web en Wi-Fi. Microsoft promet 19 heures. A titre indicatif, nous avons obtenu près de 16 heures d'autonomie en utilisation mixte. Comme toujours, l'autonomie de votre batterie variera en fonction de l'utilisation principale.

Comme l'indique la mention 5G dans son nom, la Microsoft Surface Pro 9 5G est toujours prête à se connecter. Nous n'avons pas obtenu de forfait prépayé pour elle et n'avons pas eu l'occasion de tester ses capacités 5G. Cela dit, nous l'avons utilisé avec une variété de réseaux WiFi et l'avons relié à nos téléphones 5G. Dans tous les cas, il s'est bien comporté.

  • Performance et batterie : 4/ 5

Si vous placez l'autonomie et la polyvalence en tête de votre liste de souhaits pour Windows 11, il existe peu de systèmes mieux positionnés que la Surface Pro 9 5G de Microsoft. 

Il s'agit d'une tablette dotée d'une autonomie comparable à celle d'un téléphone et d'un écran tactile. C'est un ordinateur portable à grand écran avec une compatibilité exquise avec le Slim Pen 2. C'est un concentré de productivité si vous payez 279 euros de plus pour le combo clavier Surface Signature et Slim Pen 2. Elle a une autonomie d'au moins 10 heures (et peut-être beaucoup plus si vous le gérez bien) et est prête à se connecter au réseau 5G le plus proche.

Microsoft Surface Pro 9 5G: Bulletin de notes

Swipe to scroll horizontally
Rapport qualité/prixLa gamme Surface de Microsoft n'a jamais été ce que l'on pourrait appeler une option abordable.3.5 / 5
DesignPour ceux qui ont passé la majeure partie de la décennie à utiliser divers appareils Surface Pro, la Surface Pro 9 5G (et la Surface Pro 8 avant elle) est un mélange de bonnes et de mauvaises nouvelles.4.5 / 5
Caméras et AudioLes appareils Surface Pro ont longtemps excellé dans le domaine de la vidéoconférence. Ils disposaient de caméras frontales compatibles 1080p bien avant la concurrence. Cet auteur a souvent été complimenté sur la qualité de son flux vidéo sur les Surface Pro 6 et Surface Pro 7. La Surface Pro 9 5G ne fait pas exception.4 / 5
Écran et styletMême si Microsoft n'a pas encore fait évoluer sa technologie d'écran PixelSense vers l'OLED ou le MicroLED, l'écran reste indéniablement l'un des meilleurs écrans de travail et de conception mobiles du marché.4/5
Performance et batterieMalgré l'absence de prise en charge complète de certaines des applications les plus puissantes du monde PC, il s'agit généralement d'un système performant qui ne vous donne jamais l'impression d'avoir un téléphone habillé en PC.4/ 5
Windows 11Les nouvelles concernant le fonctionnement de Windows 11 sur le SQ3 basé sur l'architecture ARM sont plutôt bonnes, mais pas toutes.3.5/5
TotalUn appareil fin et léger qui excelle en matière d'autonomie et de polyvalence4 / 5

Devriez-vous acheter une Microsoft Surface Pro 9 5G ?

Microsoft Surface Pro 9 5G

Microsoft Surface Pro 9 5G (Image credit: Future / Lance Ulanoff)

Achetez-la si...

Vous exigez la polyvalence

Il s'agit à la fois d'une tablette puissante et, avec le combo clavier et stylet, d'un excellent système Windows 11 ultraléger.

Vous avez besoin d'une batterie longue durée

Vous bénéficierez d'au moins 10 heures d'utilisation (et peut-être beaucoup plus) grâce à la puce SQ3, qui consomme beaucoup d'énergie.

Vous avez besoin d'une connectivité constante

La 5G intégrée signifie que, à condition d'avoir payé pour la connexion au réseau mobile, vous pouvez vous connecter partout où il y a un bon signal cellulaire, et continuer à travailler.

Vous aimez écrire et dessiner

Si vous achetez la Microsoft Surface Pro 9 5G avec le clavier Surface Signature et le stylet Silm Pen 2, vous disposerez d'un stylet toujours prêt qui vous donnera l'impression d'écrire aussi naturellement que sur du vrai papier.

Ne l'achetez pas si...

Vous voulez exécuter vos applications les plus professionnelles.

La prise en charge de logiciels puissants comme Adobe Creative Cloud n'est pas acquise sur ce système basé sur ARM.

Vous avez un budget serré

Il s'agit d'un 2-en-1 coûteux. Même sans le clavier et le stylet, la Surface Pro 9 5G coûte plus cher que son homologue Intel.

À considérer aussi...

Image

Dell XPS 15 (2022)

Un grand écran, d'excellentes performances et des graphismes discrets font de ce modèle l'un des meilleurs Ultrabook du marché. Malheureusement, il souffre du même problème que le X1 Carbon, à savoir que les machines les plus performantes sont chères.

Consultez notre test du Dell XPS 15 (2022).

Image

Asus ZenBook 13

Intel a été dépassé en termes de performances et d'efficacité énergétique ces dernières années par AMD, et le ZenBook 13 utilise l'AMD Ryzen 7 5800U et son Radeon Graphics pour offrir une excellente expérience mobile. Il est également doté d'un écran OLED et de bonnes performances.

Lire la suite : Asus ZenBook 13 

Image

HP Elite Dragonfly G2

Un design de processeur de 11e génération très portable et doté d'un écran de très haute qualité. Cependant, tous les ports USB sont sur un côté, et ce n'est pas l'option la moins chère. Espérons qu'avec le rafraîchissement du silicium de la 12e génération, il deviendra moins cher.

Lire notre avis complet sur le HP Elite Dragonfly G2

Rédactrice, TechRadar France

La globe-trotteuse de l’équipe. Clio se dévoue toujours pour analyser la qualité des réseaux 5G et Wi-Fi aux quatre coins du monde. Elle peut classer les hotspots comme les VPN les plus fiables, les applications indispensables pour anticiper la météo, les retards de vol ou la flambée du cours d’une devise. Mais surtout, elle adore comparer les gadgets domotiques qu’il est bon d’activer quand on rentre à la maison.