Skip to main content

Test du drone DJI Mavic Air 2

La meilleure caméra 4K volante, quel que soit votre niveau de pilotage.

DJI Mavic Air 2
Best in Class
(Image: © Future)

Notre verdict

Assurément le meilleur drone disponible sur le marché. Non seulement parce que sa prise en main s’adapte à n’importe quel pilote - débutant comme confirmé - mais, surtout, parce que le Mavic Air 2 constitue une amélioration significative par rapport à la première génération. Il offre une meilleure portée, une autonomie nettement supérieure, un enregistrement vidéo 4K/60p sensationnel et toute une série de nouvelles fonctions de prise de vue. Le tout pour le même prix de lancement que son prédécesseur. Mis à part quelques petits détails, c'est un excellent choix pour les photographes et les cinéastes.

Pour

  • Très facile à piloter
  • Conception compacte et pliable
  • Batterie grandement améliorée
  • Excellente qualité des photos et des vidéos

Contre

  • Flux vidéo capricieux
  • Pas d'écran sur le contrôleur

Que vous cherchiez un appareil photo, une voiture ou une machine à café, il y a toujours ce modèle polyvalent « premier de la classe » qui répond - de manière un peu agaçante - à tous vos critères. Chez les drones, le DJI Mavic Air 2 représente ce modèle. Ce successeur du Mavic Air de 2018 reprend le concept global de son prédécesseur - un drone facile à piloter avec des caractéristiques de pointe - et le redessine complètement. Le résultat est une version plus petite et plus abordable du DJI Mavic 2 Pro qui égale, et dans certains domaines, surpasse même son frère aîné plus coûteux.

Le Mavic Air 2 ressemble à une version miniature du Mavic 2 Pro, comme si un rayon rétrécissant était passé dessus. Il compte aussi un contrôleur qui n’est pas sans rappeler l’ancien. Pourtant, avec une foule de fonctionnalités et technologies inédites, vous n’avez pas véritablement affaire à un simple clone. DJI l’affirme : vous vous trouvez devant son drone le plus intelligent à ce jour.

La conception, les performances et l’application du Mavic Air original ont toutes été revues et corrigées pour le rendre plus convivial. Et même si le Mavic Air 2 n'est pas parfait, il établit certainement un nouveau standard à suivre et posera de très nettes exigences pour les drones à venir.

bouton d'alimentation du DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)

Prix et date de sortie du DJI Mavic Air 2

  • Ce drone de milieu de gamme est disponible à partir de 849 €
  • La version premium « Fly More Combo » sera vendue à 1049 €
  • Disponible à partir du 14 mai 2020, précommandes déjà effectives

Comme les précédents modèles de DJI, le drone existe en deux variantes distinctes. L'offre standard coûte 849 € et comprend le drone Mavic Air 2, une batterie, la radiocommande ainsi que tous les câbles nécessaires. Il convient parfaitement aux pilotes débutants, auxquels il fait cadeau d’une configuration plus avancée que le Mavic Air de première génération pour un prix identique.

Pour 200 € de plus, vous avez accès à l’offre premium baptisée « Fly More Combo ». Elle se compose des mêmes éléments du pack standard, avec en bonus un sac de transport,  le transporter, il existe aussi un pack "Fly More". Il comprend les mêmes éléments que l'offre standard, plus un sac à bandoulière, des filtres à densité neutre (ND), un concentrateur de charge et deux batteries supplémentaires. C’est le meilleur choix pour les pilotes plus expérimentés.

DJI affirme que « la pandémie de Covid-19 ralentit le transport maritime et la chaîne logistique de nombreux produits », le constructeur est toutefois convaincu que le Mavic Air 2 sera expédié partout dans le monde dès le 14 mai. En Chine, il est déjà disponible à la vente.

Design et prise en main du DJI Mavic Air 2

  • La structure du drone rappelle un mini Mavic 2 Pro
  • Le nouveau contrôleur inclut Ocusync 2.0 pour garantir une meilleure portée
Caractéristiques techniques :

Capteur : CMOS ½ pouce 12 Mpx
Longueur focale de la caméra : 24 mm (équivalent plein format)
Ouverture : Fixe f/2.8
Vidéo : 4K MP4 & MOV, D-Cinelike, jusqu'à 240 images par seconde
Cadran : 3 axes
Poids : 570 g
Temps de vol : Jusqu'à 35 minutes

Le DJI Mavic Air 2 ne pourrait pas être plus différent de son prédécesseur. Le drone a été entièrement repensé pour apporter des améliorations significatives dans tous les domaines, notamment la qualité de l'image, la vitesse et le temps de vol.

En surface, le Mavic Air 2 ressemble à un DJI Mavic 2 Pro miniaturisé et présente la même conception pliable avec les bras avant pivotant vers l'extérieur, et les bras arrière vers le bas. Garantissant dès lors un vol optimal. Plié, le Mavic Air 2 est petit (ses dimensions sont de 180 x 97 x 84 mm), l’équivalent d’une bouteille de bière de 500 ml. En mode opérationnel, il atteint 183 x 253 x 77 mm.

taille du DJI Mavic Air 2 plié

(Image credit: Future)

Avec un poids de 570 g, il pèse un peu plus de la moitié du poids du Mavic 2 Pro, ce qui en fait un drone très léger, et idéalement transportable pour les photographes et les cinéastes. Comme il ne dépasse pas les 800 g réglementaires, vous n’avez pas besoin de l’enregistrer auprès de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC).

En reprenant l’architecture pliable de la série Mavic Pro, le Mavic Air 2 se retrouve assis sur ses bras arrière. Cela signifie que lorsque vous décollez ou atterrissez dans des zones herbeuses, vous devez privilégier des terrains les plus plats possibles ou particulièrement tondus pour éviter d’user rapidement vos ailerons. Pire, vous pourriez provoquer des vols erratiques et, au pire, des accidents. C'est pourquoi il est utile de transporter un petit tapis d'atterrissage qui peut être fixé au sol pour offrir une zone de décollage dégagée et sûre. Sur des surfaces plus dures comme le goudron et le béton, cela ne pose évidemment aucun problème.

Image 1 sur 4

DJI Mavic Air 2 controller

(Image credit: Future)
Image 2 sur 4

DJI Mavic Air 2 controller

(Image credit: Future)
Image 3 sur 4

DJI Mavic Air 2 controller

(Image credit: Future)
Image 4 sur 4

DJI Mavic Air 2 controller

(Image credit: Future)

Contrairement aux radiocommandes pliables accompagnant tous les drones Mavic récents comme antérieurs, la manette Mavic Air 2 est plus grande et rigide. C’est en quelque sorte une version réduite de la DJI Smart Controller, mais malheureusement sans écran. Ce nouveau périphérique est confortable à manipuler grâce aux poignées profilées à l'arrière et à son poids de 393 g. Le contrôleur s’allume et se connecte au drone plus rapidement que le contrôleur précédent.

radiocommande du DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)

Votre smartphone, quant à lui, se fixe sur le dessus du contrôleur grâce à une poignée télescopique qui accepte confortablement les modèles de toutes tailles, y compris les phablettes. Un câble est indispensable pour connecter le téléphone mobile, il se rétracte simplement lorsque vous n’en avez plus l’usage. Hélas, l’extrémité du port exerce une légère pression sur le câble qui peut, à terme, s’endommager. Les manches du contrôleur sont de leur côté protégées par un revêtement en caoutchouc. De plus, le pack est vendu avec deux pièces de rechange additionnelles.

En ce qui concerne les commandes directes, la radiocommande propose bien évidemment des sticks directionnels classiques. Mais aussi un commutateur pour passer du mode trépied aux modes normal ou sport, un bouton de retour à la maison, un bouton pour alterner capture photo et enregistrement vidéo, un bouton FN, un obturateur et un bouton d’alimentation. Une disposition minimaliste qui réserve le plus gros des commandes caméra à la nouvelle application DJI Fly.

DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)

Vol et fonctionnalités du DJI Mavic Air 2

  • Le Mavic Air 2 enregistre une vitesse de vol maximale de 68 km/h
  • Il a une portée améliorée de 10 km, contre 4 km sur son prédécesseur
  • Le flux vidéo du drone peut se bloquer momentanément

Le Mavic Air 2 est équipé de nouveaux moteurs, de nouveaux régulateurs de vitesse, d'une technologie de batterie améliorée et d'un aérodynamisme renforcé. Ces éléments se combinent pour offrir des vitesses de vol accrues poussant jusqu’à 68 km/h en mode Sport. Tandis que la durée de vol peut atteindre 34 minutes.

C'est un grand progrès par rapport aux 21 minutes de vol du Mavic Air original. Notre nouveau drone offre même trois minutes de plus que les modèles Mavic 2. Bien que cela ne semble pas extraordinaire, nous ressentons réellement en pratique l'augmentation de la durée de vol et une batterie qui met bien plus longtemps à se décharger. Le contrôleur dispose également d’une plus grande capacité d’autonomie que ses prédécesseurs.

Piloter le Mavic Air 2 est incroyablement facile grâce aux technologies intelligentes embarquées. L'inclusion d'OcuSync 2.0, l’interface de transmission entre la radiocommande et le drone, s’avère  largement supérieure à celle utilisée par le Mavic Air original. OcuSync 2.0 prend en charge les fréquences de 2,4 GHz et 5,8 GHz et peut basculer entre les deux si nécessaire. La technologie anti-interférence permet également de bloquer les signaux indésirables.

Image 1 sur 3

DJI Mavic Air 2 sensors

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

DJI Mavic Air 2 folded

(Image credit: Future)

Malgré toute cette nouvelle technologie améliorée, qui maintient le drone et sa radiocommande connectés à des distances allant jusqu'à 10 km, le flux vidéo du Mavic Air 2 continue de se bloquer momentanément lorsque le drone est en déplacement. C'était un problème connu, propre au Mavic Air original. Et même si ce n'est pas la fin du monde, il peut vous ralentir lors du cadrage des plans. Il se peut que cette anomalie ne concerne que la version bêta de la nouvelle application DJI Fly (celle que nous avons testée). Et que le bug soit depuis résolu via la mise à jour du firmware. Nous mettrons cette évaluation à jour si c’est le cas.

En termes de sécurité, le Mavic Air 2 dispose de capteurs d'obstacles à l'avant et à l'arrière du drone qui, lorsqu'ils sont allumés, peuvent aider à éviter les collisions. Ces capteurs sont activés par défaut, et pour la plupart des gens, les garder ainsi reste la meilleure des options.

Il y a également des capteurs à la base du drone, ainsi qu'une torche auxiliaire pour aider à l'atterrissage automatique, des composants similaires à ceux des modèles Mavic Pro. Un autre dispositif de sécurité est le geofencing, qui empêchera le drone de voler à proximité de lieux à haut risque et sécurisés tels que les aéroports ou les infrastructures militaires.

Image 1 sur 3

DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)

Vous bénéficiez de même du système APAS (Advanced Pilot Assistance System) 3.0, qui permet de rediriger automatiquement le drone lorsque des obstacles se présentent sur son chemin. L'idée sous-jacente est que les pilotes peuvent voler en toute confiance sur n’importe quelle zone autorisée, et quel que soit la nature du trafic, sans craindre de s'écraser.

Enfin, il y a la technologie AirSense - une première pour un drone grand public DJI - qui utilise la norme aéronautique ADS-B pour réceptionner les signaux des avions et hélicoptères proches et afficher leur position sur la carte de l'application DJI Fly. Cette technologie a été utilisée pour réduire le risque d'incursions aériennes, mais elle ne sera malheureusement disponible que pour les Mavic Air 2 commercialisés en Amérique du Nord. Dans un premier temps.

Au-delà des améliorations sécuritaires, le Mavic Air 2 a hérité de nombreuses fonctionnalités avancées provenant à la fois du Mavic Pro 2 et des drones professionnels, afin de fournir des modes d’enregistrement photo / vidéo premium, en plein vol. Parmi ces fonctions, citons le FocusTrack qui cible un sujet et l'Hyperlapse 8K, sorte de time-lapse amélioré. Il y a aussi QuickShot, l'équivalent du mode « auto » d'un appareil photo.

appareil photo du DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)

Qualité photo et vidéo du DJI Mavic Air 2

  • Un nouveau capteur améliore considérablement la qualité des images
  • Une gamme fantastique de modes de prise de vue, y compris les hyperlapses 8K
  • Les photos haute résolution 48 Mpx sont légèrement décevantes

La qualité d'image du Mavic Air 2 s’est massivement améliorée depuis l’ère du Mavic Air. Cela est dû, en partie, au nouveau capteur Quad Bayer 12 Mpx ½ pouce qui fournit des images plus nettes à tous les niveaux ISO. Cependant, comme tous les drones équipés de petits capteurs, le bruit est perceptible même à 100 ISO, ce qui fait que 400 ISO constitue le réglage le plus élevé que vous pourrez utiliser.

L'objectif principal offre une longueur focale équivalente à 24 mm en plein format, avec une ouverture fixe de f/2,8. La profondeur de champ est suffisamment importante avec des photos plus nettes au centre, la netteté s’amenuisant toutefois dès qu’on se rapproche des bords de l'image. Nous rencontrons le même inconvénient sur tous les drones Mavic et il est bien moins prononcé sur les clichés pris par le Mavic Air 2.

Image 1 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Une prise de vue capturée à l'altitude maximale légale de 120 m (Image credit: Future)
Image 2 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Une scène très nette malgré l'ouverture fixe de f/2,8 du Mavic Air 2 (Image credit: Future)
Image 3 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Une composition assistée grâce à l'application DJI Fly (Image credit: Future)
Image 4 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Le contraste et la luminosité des clichés peuvent être retravaillés (Image credit: Future)
Image 5 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Vous pouvez obtenir des résultats nets après avoir éclairci une image légèrement sous-exposée comme celle-ci (Image credit: Future)
Image 6 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

L'objectif 24 mm à focale fixe apporte également plus de précision (Image credit: Future)
Image 7 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Le Mavic est capable de tourner des scènes très contrastées comme celle-ci, en milieu de journée (Image credit: Future)
Image 8 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Avec un capteur de 12 Mpx, les sujets petits et éloignés peuvent parfois manquer de clarté (Image credit: Future)
Image 9 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Cette photo montre à nouveau l'excellente netteté obtenue avec l'objectif 24 mm à focale fixe (Image credit: Future)
Image 10 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Vous pouvez obtenir cette couleur naturelle à partir d'un fichier Raw (Image credit: Future)
Image 11 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Les paysages bénéficient de couleurs vives grâce aux filtres prédéfinis (Image credit: Future)
Image 12 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Ici, l'exposition manuelle équilibre une scène à fort contraste (Image credit: Future)
Image 13 sur 13

DJI Mavic Air 2 stills image quality

Cette photo a été prise au coucher du soleil en utilisant la balance des blancs automatique (Image credit: Future)

Les photographes apprécieront plusieurs fonctions optionnelles s’inspirant des modes scène présents sur les appareils photo compacts et les reflex numériques d'entrée de gamme. Néanmoins, en tant que photographe expérimenté, vous souhaiterez sûrement obtenir de meilleurs résultats en prenant des photos en mode Raw (DNG) et en paramétrant manuellement vos prises de vue comme vos retouches plutôt qu’en utilisant des filtres (produisant des fichiers JPEG).

Le mode HDR permet de fusionner sept captures en une, affichant un maximum de détails aussi bien en haute qu’en basse luminosité. Il est également possible de prendre des photos en mode Raw et d'utiliser le mode Auto Exposure Bracketing avant de traiter vos clichés via l’application.

Le mode Hyperlight est conçu plus précisément pour capturer des scènes en basse luminosité. Là encore, plusieurs prises de vue sont fusionnées pour réduire le bruit. Ce résultat peut être obtenu de la même façon, en prenant manuellement plusieurs images brutes et en les fusionnant sous Photoshop.

Enfin, un mode de reconnaissance des scènes vous permet de définir votre environnement parmi cinq propositions populaires : coucher de soleil, ciel bleu, flore, neige et forêt. Pratique si vous débutez en photographie et que vous avez besoin d’une optimisation automatique.

Une autre caractéristique importante est la possibilité de prendre des photos de 48 Mpx avec le capteur de 12 Mpx. Malheureusement, la définition obtenue se révèle inférieure à celle obtenue via un fichier RAW et même via une image JPEG de taille standard. Les photos 48 Mpx semblent ternes et trop lisses en comparaison.

Le Mavic Air 2 plaira beaucoup plus aux vidéastes, mettant à disposition des fonctionnalités que l'on ne trouve pas dans les modèles phares de Mavic, comme l’enregistrement vidéo 4K à 60 images/seconde. Ainsi que l’enregistrement vidéo au ralenti jusqu'à 240 images/seconde en mode 1080p. Ainsi, malgré sa petite taille, il est certainement possible d'utiliser ce drone pour produire des  vidéos professionnelles.

La vidéo peut être capturée en format standard, donc l'équivalent vidéo d'un JPEG, ou en profil D-Cinelike plus neutre qui affiche plus de détails - quel que soit le niveau de luminosité - et nécessite une gradation des couleurs. Les vidéos peuvent être tournées aux formats MP4/MOV (H.264/MPEG-4 AVC, H.265/HEVC) avec un débit binaire maximum de 120 Mbps.

DJI Mavic Air 2

(Image credit: Future)

Pour conclure…

Vous pensiez que le Mavic Mini était le petit drone le plus impressionnant du marché ? Et bien DJI a mis la barre plus haut avec le Mavic Air 2, qui se place confortablement entre ce modèle et les deux modèles Mavic 2 de la gamme supérieure.

Le design de la première génération a été radicalement modifié. Mais les améliorations majeures viennent de la connexion drone-radiocommande, de l’autonomie nettement plus poussée, des vidéos 4K à 60 images/seconde, des photos de 48 Mpx provenant du nouveau capteur Quad Bayer ½  pouce et toute une série de nouvelles fonctionnalités.

Les photographes et vidéastes apprécieront ce drone ultra-mobile qui peut être facilement transporté avec un équipement professionnel complet pour prendre des photos brutes, des vidéos 4K/60p ou Full HD au ralenti.

Certes, le Mavic Air 2 ne représente pas le drone parfait, mais c'est un plaisir de voler et de filmer avec et il pourrait facilement devenir le drone le plus populaire de DJI à ce jour. Et une référence à suivre pour la conception des futurs modèles du constructeur.