Skip to main content

Le succès de Zoom est-il sur le point de s’éteindre ?

Zoom
(Crédit photo: Shutterstock)

Les actions de Zoom ont fortement chuté en Bourse, malgré le fait que la société ait enregistré des résultats financiers encourageants cette année encore. 

Le géant de la visioconférence a vu le cours de ses actions baisser de plus de 11% ces deux derniers jours, bien que l’éditeur ait dépassé les prévisions de Wall Street en termes de revenus et de BPA (bénéfice par action). Ce qui semble avoir déclenché la vente massive desdites actions, ce sont les prévisions de bénéfice par action pour le troisième trimestre 2021 (entre 1,07 et 1,08 dollar, contre 1,09 dollar annoncé) ainsi qu’une croissance limitée à 15% pour le quatrième trimestre fiscal.

La firme, qui est devenue le business model à suivre en temps de pandémie et d’essor du télétravail, a vu sa capitalisation boursière être multipliée par près de neuf en 2020. À son apogée, son action a atteint 559 dollars. Aujourd’hui, elle vaut un peu moins de 290 dollars.

Près de deux ans après la propagation du Covid-19 et de la mise en place de mesures sanitaires drastiques, les souscriptions sur Zoom ont atteint un point mort, l'entreprise reconnaissant que son activité principale ralentit - ce qui l'a amenée à chercher des leviers de croissance ailleurs.

La compagnie californienne a déjà entamé sa transformation de produit en plateforme avec l'acquisition, pour 14,7 milliards de dollars, de Five9 - un acteur majeur dans le domaine des centres d'appels, et un investissement important dans la création de son propre environnement applicatif, Zoom Apps.

Les petites entreprises ont choisi

Zoom, tout comme Slack, doit en outre faire face à la progression magistrale de son concurrent numéro un : Microsoft Teams. Si Slack a finalement été racheté par Salesforce, Zoom peine encore à trouver une alliance pérenne qui lui permette de se hisser sur la première marche du podium des meilleurs outils collaboratifs.

Teams reste la plus grande menace pour Zoom, car l'entreprise n'a pas réussi à attirer un volume consistant d'organisations disposant de plus de 10 comptes payants. Une cible sur laquelle ses analystes les plus chevronnés comptaient pour prospérer. Pourquoi ? Peut-être parce que Microsoft a assidûment poussé la formule Microsoft 365, incluant Teams, pour moins de 4,20 € par utilisateur et par mois - 10,50 € si vous souhaitez ajouter Office 365. L’abonnement basique de Zoom coûte 13,99 € par mois, sans ce type de services.

Des offres groupées qui profitent davantage aux petites entreprises. 

Desire Athow

Managing Editor, TechRadar Pro

Désiré has been musing and writing about technology in a career spanning four decades. Following an eight-year stint at ITProPortal.com where he discovered the joys of global techfests, Désiré now heads up TechRadar Pro. He has an affinity for anything hardware and staunchly refuses to stop writing reviews of obscure products or cover niche B2B software-as-a-service providers.