Windows 11 a été accidentellement installé sur des ordinateurs non compatibles

Windows 11
(Crédit photo: Shutterstock)

La première mise à jour majeure de Windows 11 (prétendument appelée Sun Valley 2) serait prête à être déployée, mais certains tests de dernière minute semblent avoir soulevé un point clivant sur les exigences matérielles strictes de Microsoft pour exécuter l’OS. Cette mise à jour a été accidentellement diffusée auprès de l’ensemble des membres du programme Windows Insider - y compris sur des appareils non pris en charge.

Comme rapporté par Windows Latest (s'ouvre dans un nouvel onglet), Microsoft a poussé Windows 11 22H2 dans le canal Release Preview le 7 juin dernier. Une version qui intègre un menu Démarrer amélioré, un nouveau gestionnaire de tâches, et l’effet Mica qui ajoute un arrière-plan sur les applications Win32. Certains contributeurs Reddit ont rapidement signalé ce bug, l’installation de la mise à jour ne prenant pas en compte l’absence du module TPM 2.0 ou la présence de processeurs datés.

my_6700k_desktop_gtx_1080_32gb_ram_became from r/Windows11

La mise à jour a depuis été entièrement supprimée du programme, et Microsoft a précisé que les exigences matérielles habituelles de Windows 11 seront conservées avec la version 22H2. "Il s'agit d'un bug et nos équipes compétentes enquêtent sur ce problème", veut rassurer l’entreprise.

my_6700k_desktop_gtx_1080_32gb_ram_became from r/Windows11

Seuls les membres du programme Insider auront été affectés par ce souci logiciel. Quant à la sortie grand public de Windows 11 22H2, la plupart des sources estiment qu’elle aura lieu en octobre. Pour fêter le premier anniversaire du système d’exploitation.


Passer sur Windows 11, envers et contre tous

Il y a des faits qui vont de soi : l'eau mouille, il faut mettre de la crème solaire lors de vos balades estivales, et si vous donnez à n’importe quel technophile les moyens de tester un nouveau logiciel gratuitement, il les saisira sans sourciller.

Si de nombreux membres du programme Windows Insider n’ont pas hésité à installer la version 22H2 malgré leurs configurations limitées, certains développeurs pourraient être encouragés à trouver des solutions de contournement pour généraliser l’adoption de l’OS. Comme il s’agit d’une erreur basique, passer outre les exigences de Microsoft devrait s’avérer plus facile que vous ne le pensez.

Soyons clairs : nous n’approuvons ni ne suggérons de le faire, car Microsoft a justifié sa décision de rejeter certaines configurations par des préoccupations de sécurité. Probablement dans le but de présenter Windows 11 comme le système d'exploitation le plus sûr à ce jour. Cela ne veut pas dire que la curiosité de la majorité des utilisateurs Windows ne l’emportera pas.

Jess is a former TechRadar Computing writer, where she covered all aspects of Mac and PC hardware, including PC gaming and peripherals. She has been interviewed as an industry expert for the BBC, and while her educational background was in prosthetics and model-making, her true love is in tech and she has built numerous desktop computers over the last 10 years for gaming and content creation. Jess is now a journalist at The Verge.