Skip to main content

Votre SSD est sur le point de mourir ? Windows 10 vous avertit

Windows 10
(Crédit photo: Shutterstock)

La prochaine mise à jour de Windows 10 est prête à introduire une fonctionnalité fort utile, vous permettant de transférer vos données les plus précieuses avant que votre disque dur ne vous lâche. La version 20266, actuellement en bêta, contient une nouvelle fonction de surveillance de vos supports de stockage, et elle est particulièrement compatible avec les SSD NVMe.

Cette option préviendra les propriétaires d’un SSD lorsque celui-ci présente des signes de panne ou de fin de vie. Dès lors, ils pourront déplacer et sauvegarder tous leurs fichiers et dossiers en sursis sur un autre disque ou dans le cloud.

Dans le billet de blog introduisant la nouvelle version, Microsoft conseille de procéder à la « sauvegarde immédiate de leurs données après réception d’une notification ». En cliquant sur cette dernière, l’utilisateur est redirigé vers les propriétés du panneau « Gérer les espaces de stockage », depuis lesquelles il visualisera des informations plus détaillées sur le SSD en question. Y compris sa durée de vie restante estimée et sa température de fonctionnement.

Une valeur ajoutée intéressante, peu de temps après que la société ait dû reconnaître la responsabilité et corriger une mise à jour de Windows 10 endommageant les SSD.

Une meilleure prise en charge de vos smartphones

La version 20266 de Windows 10 met également à jour l’application « Votre téléphone », avec l'introduction d'un hub pour gérer tous vos appareils connectés. Ce qui simplifiera grandement l’ajout et la suppression d’un appareil mobile via ce programme. Tout en garantissant une transition fluide de l’un à l’autre, le système d’exploitation de Microsoft permettant de prendre en charge simultanément plusieurs smartphones depuis juillet (du moins en bêta).

Cette amélioration sera progressivement déployée pour les testeurs, de sorte que vous ne la verrez peut-être pas immédiatement sur votre propre ordinateur. Comme toujours, un certain nombre de bugs ont été rapportés au sein de cette mise à jour. Microsoft détaille les correctifs développés pour en venir à bout dans son billet de blog.