Skip to main content

Vous pourriez bientôt recevoir beaucoup plus de publicités sur votre iPhone

Apple Maps
(Crédit photo: Apple)

Alors que nous attendons patiemment l'arrivée de l'iPhone 14 (il devrait arriver le mois prochain), un nouveau rapport suggère que des changements importants pourraient être apportés à l’interface des iPhones et iPads modernes : plus précisément, l’insertion d’un volume de publicités plus conséquent au sein des applications Apple.

C'est ce qu'affirme Mark Gurman, journaliste de Bloomberg (s'ouvre dans un nouvel onglet) spécialisé dans les produits et services Apple. Il explique que la société souhaite optimiser ses efforts en matière de publicité intégrée. Un certain nombre de publicités apparaissent déjà dans les applications Actualités et Stocks, ainsi que sur l'App Store.

Selon M. Gurman, Apple Maps pourrait également avoir droit à son flux de publicités, de même que les applications Apple Podcasts et Apple Books. Nous pourrions également assister à l’apparition de plages publicitaires sur Apple TV Plus.

Plus de publicités, plus de revenus

La raison de cette augmentation du volume publicitaire s’avère évidente : Apple veut en tirer plus de revenus. Les publicités déjà diffusées à l'intérieur d'iOS, d'iPadOS et des applications Apple rapportent actuellement environ 4 milliards de dollars par an (environ 3,95 milliards d’euros), selon le rapport de Bloomberg, et la stratégie de la firme est de faire évoluer ce résultat vers un nombre à deux chiffres.

Les entreprises locales pourraient payer pour être mises en avant dans Maps, par exemple, tandis que les éditeurs payeraient pour que leurs catalogues d'œuvres soient davantage mis en avant. 

La date exacte à laquelle le changement pourrait commencer à se produire n'est pas claire, mais il est peu probable que ce soit cette année. Cela nécessiterait des modifications importantes du côté logiciel, or iOS 16 et iPadOS 16 sont tout juste prêts à être lancés. Gardez donc un œil sur les mises à jour logicielles Apple en 2023.


Apple peut-elle rester fidèle à ses promesses en matière de confidentialité ?

Apple a longtemps souligné son engagement envers la protection de la  vie privée des utilisateurs, et a souvent mis en évidence ses différences avec Google en termes de collecte et de traitement des données. Le domaine le plus fructueux pour Google, là où Apple a toujours compté avant tout sur ses ventes matérielles.

Vous avez peut-être remarqué qu'Apple a également pris des mesures contre le suivi des applications sous iOS et iPadOS, empêchant les annonceurs de collecter les données des utilisateurs via plusieurs applications, sans leur permission explicite. Cette mesure a eu des répercussions sur les revenus de Facebook, Snap et de nombreuses autres entreprises.

Comment tout cela s'inscrit-il dans le cadre de l'expansion publicitaire potentielle d'Apple ? Nous avons déjà vu des publicités tourner au sein des applications Apple, et il est clair qu'elles fonctionnent différemment des publicités publiées par Google - elles ressemblent plus à des parrainages qu'à des annonces en ligne typiques.

En d'autres termes, vous pourriez voir un restaurant obtenir un meilleur classement dans Apple Maps (avec une étiquette sponsorisée) - vous ne verrez pas de publicités pour des baskets que vous regardiez sur Amazon la semaine dernière. Le plus important, c'est qu'Apple n'a pas besoin de collecter de données supplémentaires auprès de ses utilisateurs, ce qui lui permet de conserver sa position stricte en matière de protection de la vie privée.

David Nield
Freelance Contributor

Dave is a freelance tech journalist who has been writing about gadgets, apps and the web for more than two decades. Based out of Stockport, England, on TechRadar you'll find him covering news, features and reviews, particularly for phones, tablets and wearables. Working to ensure our breaking news coverage is the best in the business over weekends, David also has bylines at Gizmodo, T3, PopSci and a few other places besides, as well as being many years editing the likes of PC Explorer and The Hardware Handbook.