Skip to main content

Un respirateur développé en open source pourrait aider à lutter contre les effets du coronavirus

Coronavirus Covid-19
(Crédit photo: Shutterstock)

La communauté Hackaday a lancé un appel à contributions massif pour aider à concevoir la version open source d’un respirateur artificiel. Celui-ci pourrait être ensuite produit en série et déployé partout dans le monde. Cet « hackathon médical ultime » a pour but d’aider les centaines de milliers de personnes souffrant actuellement de détresse respiratoire, après avoir été diagnostiqué positif au coronavirus.

Comme nous l'avons déjà vu en Italie et plus récemment en France, les hôpitaux sont confrontés à des problèmes liés au sous-nombre (et à la maintenance complexe) des équipements médicaux conçus pour apporter une aide respiratoire. Des valves imprimées en 3D sont déjà venues au secours d'un hôpital de Brescia qui avait besoin de pièces de remplacement pour de matériel de réanimation en surrégime. Le fournisseur principal, lui, n’a pu assister les équipes de soin, ses employés étant eux-mêmes confinés suite aux restrictions gouvernementales.

Au-delà de sa démarche, Hackaday souhaite sensibiliser le public sur la dangerosité de certains respirateurs dont le mécanisme pulvérise accidentellement le virus dans l’air… et a pour effet d’infecter presque automatiquement toute personne entourant le patient déjà contaminé. Cet équipement a également besoin d’être remplacé en urgence.

Quel plan d'action ?

Les développeurs d’Hackaday précisent : « Ce dont nous avons besoin, c'est d'un appareil de ventilation non invasive, de type canule nasale. Ce système humidifie l'air, le mélange avec de l'oxygène, puis pousse un flux constant dans les poumons du patient […] Si nous pouvons concevoir un schéma simple et fonctionnel, nous pourrons donner ces plans à des usines du monde entier et procéder rapidement à sa conception. Si les usines nous font défaut, nous disposerons d’une version basique que les particuliers pourront fabriquer chez eux ».

Le projet a suscité de nombreuses réactions constructives jusqu'à présent. En parallèle, Hackaday incite les amateurs de développement comme de DIY à confectionner chez eux d’autres outils anti-coronavirus, tels que des masques de protection n95.