Skip to main content

La plus grande maison imprimée en 3D a été bâtie en 48 heures

SQ4D
(Crédit photo: SQ4D)

SQ4D, entrepreneur immobilier new-yorkais vient de livrer « la plus grande maison imprimée en 3D ». Rien de moins. Un record mondial qui pourrait nous sembler dérisoire, la résidence domiciliée à Calverton, dans l’état de New York, ne mesurant que 177 m². Mais la prouesse est ailleurs.

La société a en effet imprimé la maison en 48 heures, réparties sur huit jours. Un gain de temps considérable rendu possible par son système de construction robotique autonome (ARCS), tout juste breveté. En concevant directement sur place les matériaux de fabrications et les structures, SQ4D a réduit ses coûts de production de 70%. Pour une facture totale de 6000 $ (soit 5400 €).

Plus économique mais aussi plus écologique

La jeune compagnie ne mise pas seulement sur la rentabilité de ses constructions bétonnées. Elle veut aussi réduire l’impact environnemental de ces dernières, grâce à la sélection de matériaux naturels et la conception de structures résistantes au feu, aux intempéries et aux ravages du temps.

« Notre mission est de révolutionner à jamais l'industrie du BTP. Ce type de réflexion et de solutions originales réduira les frais généraux, se voudra plus respectueux de l’environnement, préviendra les accidents et sauvera des vies », a déclaré sa direction.

L’imprimante ARCS 3D est capable d’élaborer plusieurs projets de construction simultanément, des fondations au toit, en passant par les conduits. Elle nécessite moins de ressources énergétiques que l’industrie traditionnelle, ainsi qu’une main d’œuvre réduite à trois ouvriers pour manipuler l’appareil. SQ4D affirme d’ailleurs que, dans un futur très proche, l’impression 3D de ses maisons se verra divisé par deux.

Une ambition qui pourrait l’amener à battre un nouvel exploit. Celui de dépasser le plus grand bâtiment imprimé en 3D : un centre commercial de 640 m², élevé à Dubaï en octobre 2019.

Via 3D Printing Industry