Skip to main content

Un risque de pénurie majeure menace les ventes de MacBooks, suite au confinement généralisé de Shanghai

Usine chinoise à Wuhan
(Crédit photo: Feature China/Future Publishing via Getty Images)

Alors que les cas de Covid continuent d'augmenter en Chine, de nombreux fournisseurs de composants matériels doivent fermer leurs usines ou restreindre les déplacements de leur main-d'œuvre. Un contexte qui pose préjudice à Apple, dont la moitié des équipementiers partenaires travaillent dans la région la plus touchée du pays.

Une nouvelle analyse menée par Nikkei Asia a révélé que la moitié des 200 principaux fournisseurs d'Apple se trouvent dans ou autour de la ville de Shanghai, qui fait actuellement l'objet d'un confinement de plusieurs semaines à la demande du gouvernement chinois. 

Shanghai est actuellement aux prises avec l'une des plus grandes poussées de cas de Covid que la Chine ait connues depuis le début de la pandémie en 2019. Dans le cadre de la politique officielle "Zéro Covid" menée par le pays, toute personne testée positive au Covid est contrainte à l'isolement dans le but d'éliminer la transmission du coronavirus à l'origine de l’épidémie.

Cette situation inquiète de nombreux dirigeants et analystes du secteur, car le nombre d'usines qui ont été fermées ou qui fonctionnent à capacité réduite pourrait rapidement alourdir les retards subis par la chaîne d'approvisionnement. Retards qui entraînent des pénuries et une inflation des prix pratiqués dans le monde entier.

Les autorités chinoises ne sont pas insensibles à cette menace et, cette semaine, des usines ont été informées qu'elles pourraient commencer à rouvrir leurs portes selon un modèle de production en circuit fermé. Par ce biais, les ouvriers restent isolés et n'interagissent pas avec la communauté environnante. Selon The Guardian, les ouvriers de l'usine Tesla, par exemple, auraient été informés qu'ils devaient dormir sur place plutôt que de rentrer chez eux une fois leur journée terminée.

Une chaîne d'approvisionnement fragile

Si Apple n'est pas la seule grande entreprise technologique touchée par les fermetures d'usines à Shanghai et dans ses environs, le fait qu'un si grand nombre de ses principaux fournisseurs s'y trouvent pourrait s’avérer particulièrement problématique.

Nikkei Asia rapporte que plus de 70 fournisseurs d'Apple disposent d’usines dans la province voisine de Jiangsu, et que la plupart d'entre elles sont localisées à Kunshan et Suzhou, deux villes géographiquement proches de Shanghai. Trente autres fournisseurs se concentrent à Shanghai même et, ensemble, ils fournissent tout, des cartes de circuits imprimés aux batteries. Ils comprennent des assembleurs de produits majeurs comme Pegatron.

"Nous pensons que l'impact est beaucoup plus grave que les fermetures volontaires de l'année dernière, car il concerne un large éventail de la chaîne d'approvisionnement", a déclaré Paul Peng, président d'AU Optronics, fournisseur d'écrans, en évoquant des réductions de consommation d'électricité imposées par le gouvernement chinois en septembre 2021. "La perturbation ne concerne pas une seule entreprise ou industrie, c'est un arrêt global qui pourrait conduire à un arrêt de la chaîne d'approvisionnement dans le pire des cas."

En supposant que la production redémarre sans problème à Shanghai et dans les zones environnantes,  il faudra encore du temps pour relancer les lignes de production et les faire fonctionner à pleine capacité.

Il faut des mois pour que des produits comme les MacBooks et les iPhones soient assemblés, testés, emballés et expédiés outre-mer vers les marchés mondiaux d'Europe et d'Amérique du Nord. Les produits qui devraient arriver en rayon pendant les fêtes de fin d'année en novembre et décembre commencent généralement à être fabriqués au cours de mai et de juin. Une perturbation à ce stade du cycle pourrait perturber les objectifs d’Apple pour la fin de l'année 2022.

"Les mois de mai et juin seront cruciaux pour de nombreux fournisseurs de marques d'électronique grand public", a déclaré à Nikkei Asia un dirigeant d'un fournisseur de HP. "Si la production n'augmente pas à temps pour que les marchandises puissent être expédiées par fret maritime, il y a une chance qu'ils manquent la saison commerciale de Noël en Europe et aux États-Unis en raison de la congestion des ports - à moins qu'ils n'expédient par avion, ce qui est beaucoup plus cher."

La question de savoir si les fournisseurs d'Apple peuvent reprendre la production à temps et expédier leurs produits dans les délais prévus pourrait non seulement menacer les stocks de Noël, mais aussi les lancements de produits attendus plus tôt dans l'année, notamment le nouvel iPhone 14 et le MacBook Air 2022. 

John Loeffler
John Loeffler

John (He/Him) is the US Computing Editor here at TechRadar and he is also a programmer, gamer, activist, and Brooklyn College alum currently living in Brooklyn, NY. 


Named by the CTA as a CES 2020 Media Trailblazer for his science and technology reporting, John specializes in all areas of computer science, including industry news, hardware reviews, PC gaming, as well as general science writing and the social impact of the tech industry.


You can find him online on Twitter at @thisdotjohn


Currently playing: EVE Online, Elden Ring.