Skip to main content

Oura est peut-être la référence absolue sur le marché des bagues connectées, mais la concurrence s’impose au CES 2022

La bague Movano en blanc, noir, or et cuivre
(Crédit photo: Movano)

Jusqu'à présent, Oura est la seule société qui s'est vraiment démarquée sur le marché des bagues connectées. Pour autant, le CES 2022 met actuellement en lumière des acteurs ambitieux - dont la startup Movano, qui prévoit de battre Oura sur les terrains du prix comme des performances.

Les anneaux connectés sont notoirement difficiles à concevoir, comme l'ont prouvé les échecs successifs de Logbar, Amazon Echo Loop et Ringly. Si aucun de ces noms ne vous semble familier, c'est parce qu'aucun de ces modèles n'a trouvé le bon équilibre entre style, fonctionnalités et prix pour se faire une place durable sur votre annulaire.  

Au CES, Movano a présenté un tout nouveau anneau intelligent qui analyse les mêmes données que l'Oura de troisième génération, y compris le sommeil, la fréquence cardiaque, la variabilité de celle-ci, la respiration, la température, l'oxygène dans le sang, le nombre de pas et de calories gagnées ou perdues. Avec de nombreux autres ajouts en cours de développement.

La bague Movano en argent

(Image credit: Movano)

Movano n'a pas révélé le prix de sa future bague, mais la société a déclaré à CNET qu'elle serait moins chère que l'Oura 3, qui coûte 329 €. La marque attend aujourd’hui l'approbation de la Food and Drug Administration aux Etats-Unis, pour déterminer la fiabilité de ses capteurs. En supposant qu’elle obtienne ce feu vert, l'anneau devrait être mis en vente plus tard cette année. 

Tests cliniques

Movano souhaite en outre inclure la surveillance de la glycémie et de la pression artérielle dans une future itération de l'anneau. Les variations de la pression artérielle peuvent être estimées à l'aide du même capteur optique que celui utilisé pour suivre la fréquence cardiaque (c'est la méthode employée par des montres comme la Samsung Galaxy Watch 4), mais le suivi de la glycémie est beaucoup plus délicat. 

De nombreux travaux sont actuellement en cours pour mettre au point une smartwatch capable de surveiller les variations de la glycémie sans avoir à se piquer le doigt. Les chercheurs étudient les moyens de mesurer la glycémie de manière non invasive à l'aide de la spectroscopie, qui utilise des lasers pour identifier différents produits chimiques. Tandis que le moniteur SugarBEAT, conçu par la société britannique Nemuara Medical, analyse la glycémie interstitielle en aspirant les molécules à travers la peau - à l'aide d'un léger courant électrique.

Movano n'a pas donné de calendrier, mais dit qu'elle mène actuellement ses propres essais cliniques, nous suivrons donc de près ses progrès. S'il y a une chose qu'elle semble avoir réussi à maîtriser, en revanche, c'est le design de la bague. A en juger par quelques images promotionnelles, qui montrent trois modèles et quatre couleurs métalliques de bon goût. Les choses ont beaucoup évolué depuis 2020, quand Amazon tentait d’intégrer Alexa dans un bijou surdimensionné. 

Cat Ellis

Cat (@CatEllisBristol) is the fitness and wellbeing editor at TechRadar. She's been a technology journalist for 11 years, and cut her teeth on magazines including PC Plus and PC Format before joining TechRadar. She's a trained run leader, and enjoys nothing more than lacing up her shoes and hitting the pavement. If you have a story about fitness trackers, treadmills, running shoes, e-bikes, or any other fitness tech, drop her a line.