Skip to main content

Le PDG de Nvidia affirme qu'il n'y aura pas de remède miracle à la pénurie de GPU, et ce jusqu'en 2023

Nvidia GeForce RTX 3070 Ti
(Crédit photo: Future)

Nvidia a de mauvaises nouvelles pour celles et ceux qui espéraient se procurer un GPU Ampere pour Noël, ou au moins pour le début de l’année prochaine. Hélas pour eux, les problèmes d'approvisionnement devraient perdurer tout au long de 2022.

Le PDG de Nvidia, Jensen Huang, s’est récemment entretenu avec Yahoo Finance et il se veut pessimiste : "Je pense que tout au long de l'année prochaine, la demande va dépasser de loin l'offre. Nous n'avons pas de solution miracle pour fluidifier la chaîne d'approvisionnement."

Aussi, nous pouvons globalement nous attendre à ce que 2022 ressemble beaucoup à 2021, en ce sens qu'il n'y aura pas assez de cartes graphiques pour tout le monde, et que les pénuries d'inventaire conduiront à la domination des scalpers et à une augmentation effrayante des prix - ce qui aggravera la situation globale. 

Actuellement, vous aurez du mal à trouver une RTX 3080, par exemple. A moins que vous ne décidiez d’acheter (à prix coûteux) un nouveau PC pré-monté incluant le GPU très recherché de Nvidia. Et il en va de même pour les autres modèles RTX 3000, pris dans ce jeu déséquilibré entre offre et demande. 


Faut-il attendre la nouvelle génération Nvidia Lovelace ?

D'autres prévisions plutôt négatives ont été émises par les analystes et dirigeants les plus fiables, suggérant que les problèmes d'approvisionnement en composants informatiques continueront de représenter un fléau pour l'ensemble du marché high-tech, tout au long de 2022.

Le directeur général d'Intel, Pat Gelsinger, a affirmé en octobre que l'équilibre entre l'offre et la demande ne se stabilisera pas avant 2023. Des propos confirmés depuis par les cadres de Toshiba, IBM et TSMC.

Lisa Su, PDG d'AMD, s'est montrée un peu plus optimiste il y a deux mois lorsqu'elle a indiqué qu'une résolution potentielle était attendue plus tard en 2022 - bien que même dans ce cas, toute amélioration pourrait encore se faire attendre pendant près d'un an.

Si les affirmations de Nvidia se confirment, et que les retards d’approvisionnement persistent jusqu'en 2022, cela englobera le lancement de ses futures cartes graphiques "Lovelace" qui devraient - selon les rumeurs - faire leurs débuts au troisième trimestre de l'année prochaine. On s'attend à ce que ces GPU affichent des performances impressionnantes, avec un prix élevé en totale adéquation. Pire encore : s’ils sont pris immédiatement en otage par les revendeurs eBay, nous risquerions d’atteindre des tarifs records et une disponibilité bien plus restrictive chez les détaillants traditionnels.

Espérons en réalité que ce consensus d’experts joue ici le pessimisme, afin de ne pas susciter de faux espoirs de reprise dans un avenir proche. Malheureusement, étant donné la cohérence globale partagée par la communication des dirigeants et les derniers rapports des cabinets d'analystes, 2022 ne sera pas une année phare pour les GPU.

Via PC Gamer

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).