Skip to main content

Les Nvidia RTX 4000 promettent un énorme bond en avant - mais le RDNA 3 d'AMD pourrait les surpasser

Nvidia compte bien dominer encore le marché
(Crédit photo: Nvidia)

Les cartes graphiques Nvidia appartenant à la future génération "Lovelace", qui correspondent probablement à la gamme RTX 4000, pourraient représenter un bond générationnel massif en termes de performances, similaire à ce que nous avons observé lors du passage de Maxwell à Pascal.

Ainsi, nous pourrions assister à une augmentation des performances comparable à celle de la GTX 1080 Ti, une carte que nous avions qualifiée de "follement puissante" à l'époque et qui, de ce fait, a bien résisté à l'épreuve du temps. Vous pouvez d’ailleurs l’exploiter encore pleinement aujourd'hui, dans la plupart des configurations recommandables.

Nous devons cependant nous montrer très prudents quant à cette prédiction concernant les cartes graphiques RTX 4000, étant donné que le leaker dudit matériel, un certain Ulysses, ne dispose pas d’une réputation bien solide (son existence s’avère relativement nouvelle). 

See more

Quoi qu'il en soit, il expose plusieurs éléments spéculatifs ici en dehors de la comparaison des performances entre Maxwell et Pascal, y compris que les fréquences boostées de Lovelace atteindront de 2,2 GHz à 2,5 GHz, une grande évolution par rapport à la série actuelle RTX 3000.

En outre, les cartes Lovelace de Nvidia - dont nous avons déjà entendu dire qu'elles pourraient débarquer fin 2022, subiraient un retard potentiel avec une commercialisation glissant vers le premier trimestre de 2023.

D’après Ulysses, le flagship de la prochaine génération d’AMD (peut-être le RX 7900) surpassera les modèles Lovelace de Nvidia. Bien que le "peut-être" soit évidemment assez révélateur, et peu surprenant à ce stade, car le processus de développement se montre actuellement précoce tant pour AMD que Nvidia. 


La compétition à venir entre AMD et Nvidia s’annonce toujours aussi passionnée

Comme nous l'avons mentionné, nous devons faire preuve d'un scepticisme extrême, mais un saut générationnel semblable à celui des cartes graphiques Pascal est clairement une perspective qui suscitera l'enthousiasme des joueurs. Elle fait allusion à un flagship Lovelace avec une vitesse d'horloge considérablement élevée et des performances fulgurantes - ce qui se révèle conforme à d'autres pépites récentes de la société suggérant que Nvidia pourrait utiliser un processus de gravure amélioré de 5 nm (TSMC) avec des cartes contenant jusqu'à 18 432 CUDA Cores.

AMD pourrait faire mieux, cependant. La Team Red rechercherait un MCM ou un design de module multi-puce, ce qui signifie que le fleuron de la gamme RX 7000 pourrait utiliser une paire de GPU, avec des performances impressionnantes mises à disposition dès la fin de l’année 2022. 

Notez que nous avons même entendu des bruits de couloir selon lesquels Nvidia pourrait adopter à son tour un design MCM. En réalité, nous n'en sommes qu'au début des rumeurs, même si les premiers signaux apparaissent optimistes quant à la sortie de cartes graphiques next-gen ultra-puissantes. Y compris du côté d’Intel qui attend en coulisses.

C'est toujours un bon signe, mais qui pourrait être terni par la proposition tarifaire de ces futurs GPU. Et aussi les configurations PC extrêmes qu’ils devraient exiger en contrepartie pour fonctionner. Si les spéculations récentes sont exactes, Lovelace et RDNA 3 pourraient être de sérieux consommateurs de watts, une évidence au vu des gains de performance annoncés. En bref, il pourrait y avoir un prix élevé à payer pour ces GPU monstrueux (et cela pourrait même inclure une mise à niveau de l'alimentation).

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).