Skip to main content

Netflix : vous pourrez encore partager votre compte cet été

Netflix
(Crédit photo: Shutterstock)

2022 est une année de grands questionnements et de bouleversements chez Netflix, mais ses abonnés pourraient encore bénéficier d’un été sans remous - si le leader du streaming vidéo ne décide pas d’étendre sa nouvelle politique de surtaxe des comptes partagés à la planète entière. 

Interrogé sur la possibilité d'étendre les tests de partage de mot de passe aux États-Unis cet été, un porte-parole de Netflix a déclaré à TechRadar : "Nous nous efforçons de déterminer l’intérêt de cette surtaxe auprès de quelques marchés-tests comme le Chili, le Costa Rica et le Pérou, avant d'élargir cette dernière partout dans le monde. Nous n'en dirons pas plus pour le moment."

Un silence qui laisse supposer que les tests sont tenus au statu quo dans la zone actuellement concernée. D'un autre côté, Netflix n’envisage pas pour autant d’enterrer son intention de faire payer un supplément aux abonnés qui partagent actuellement leur compte avec leur famille, leurs amis ou leurs collègues.

Les dirigeants de la plateforme cherchent avant tout à bien cadrer l’impact d’une telle décision. Les tests vont perdurer, mais l’hémisphère nord, de son côté, devrait passer un été calme. Du 21 juin au 22 septembre, vos co-abonnés (ou vous-même) devraient pouvoir binge-watcher la saison 4 de Stranger Things, sans encombre.

Reste que l'heure tourne. Netflix n'a vraiment pas d'autre choix que d'étendre cette option. Selon l’ultime recensement du service, 100 millions de foyers partagent actuellement leurs mots de passe avec des tiers.

Pas de nouvelle, bonne nouvelle

C’est d’autant plus douloureux pour Netflix que la société vient d’annoncer une perte de 200 000 abonnés et s'attend à voir 2 millions d’utilisateurs quitter la plateforme d'ici à la fin de l'année. Il s’avère ainsi très probable que la surtaxe liée aux comptes partagés soit appliquée aux États-Unis et en Europe avant le mois de décembre. À moins que Netflix ne découvre, lors de ses tests, qu'un supplément aussi faible (il équivaut à quelques dollars seulement sur les marchés-tests actuels) fasse davantage baisser le volume de souscriptions et accélère le déclin total des abonnés.

Les autres changements de service envisagés par Netflix, d'ailleurs, pourraient également prendre des vacances d'été. Lorsque TechRadar a demandé s'il était possible que l’abonnement Netflix soutenu par la publicité arrive cet été, le représentant de la firme nous a répondu : "Il est encore tôt et nous n'avons pas de calendrier à partager."

Ce timing - ou son absence - demeure pertinent. Il est difficile d'introduire une nouvelle option Netflix, probablement beaucoup moins chère - avec des coupures publicitaires - alors que la plupart des abonnés sont désormais déconfinés, partent en vacances, vont voir des films au cinéma et, en général, délaissent le streaming vidéo à domicile.

Il pourrait également être judicieux de mettre en attente ce nouveau service publicitaire pour l'automne, lorsque Netflix proposera une nouvelle salve de séries et de films.

En attendant, Netflix espère profiter du buzz positif et de l'augmentation du nombre de téléspectateurs suscités par Stranger Things 4, sorti vendredi. Il y a sept épisodes à regarder aujourd’hui, puis le diffuseur exposera une seconde partie en juillet, avec deux épisodes extrêmement longs (on parle de 3 heures de visionnage). Tout cela devrait permettre aux abonnés actuels de Netflix de rester connectés pendant la majeure partie de l'été.

A 35-year industry veteran and award-winning journalist, Lance has covered technology since PCs were the size of suitcases and “on line” meant “waiting.” He’s a former Lifewire Editor-in-Chief, Mashable Editor-in-Chief, and, before that, Editor in Chief of PCMag.com and Senior Vice President of Content for Ziff Davis, Inc. He also wrote a popular, weekly tech column for Medium called The Upgrade.


Lance Ulanoff (opens in new tab) makes frequent appearances on national, international, and local news programs including Live with Kelly and Ryan, Fox News, Fox Business, the Today Show (opens in new tab), Good Morning America, CNBC, CNN, and the BBC.