Skip to main content

Netflix veut produire le remake de l'une de ses séries les plus populaires

La Casa de Papel sur Netflix
(Crédit photo: Tamara Arranz Ramos)

Les séries TV les plus populaires de Netflix ne sont pas forcément des programmes originaux pensés directement par le service, comme Stranger Things et The Witcher. La plupart des plus grands succès de la plateforme sont d’ailleurs des licences provenant d’autres chaînes, souvent internationales, à l’instar de La Casa de Papel. La dernière saison de ce thriller espagnol a ainsi attiré plus de 65 millions d’abonnés, au cours de son premier mois d'existence.

Un carton qui vient d’inciter Netflix à produire un remake... en coréen. Le créateur du show original, Alex Pina, est également impliqué, ainsi que le réalisateur Kim Hong-sun, qui a travaillé sur une autre série Netflix plébiscitée - l’horrifique The Guest.

Les deux premières saisons de La Casa de Papel content l'histoire d’un braquage, minutieusement planifié par un personnage énigmatique : le Professeur (Álvaro Morte). Au fil des épisodes, le plan de ce dernier tourne à la tragédie. Le secret de la recette La Casa de Papel est un savant dosage entre huit trames qui s’entremêlent (une par braqueur impliqué) et un nombre incroyable de gros rebondissements. Les saisons suivantes se pencheront sur les conséquences dudit braquage, avec moins de réussite.

Si le remake est coréen, la nouvelle formule de Money Heist (le titre anglais de l’œuvre) a de grandes chances d’être diffusée dans le monde entier, sans géo-blocage.

Est-ce un bon investissement ?

Il est toujours bénéfique pour une plateforme créatrice de contenus de s’ouvrir à de nouveaux marchés, avec des codes culturels, un scénario et une distribution totalement différenciants. Au cours de la décennie précédente, La Casa de Papel aurait pu faire l’objet d’une adaptation américaine. Comme il parait clair que La Casa de Papel trouve déjà un écho auprès du public anglophone, l’Asie de l’Est s’avère un récepteur plus rentable.

« Les créateurs coréens développent une culture audiovisuelle spécifique depuis des années », explique Alex Pina dans un communiqué de presse. « Ils ont réussi, comme notre série, à dépasser les frontières culturelles et à devenir un point de référence pour des milliers de spectateurs dans le monde, en particulier chez les plus jeunes ». Et si le reboot surpassait l’original ?

Formerly of PC Gamer, Samuel is TechRadar's senior entertainment editor, and writes about everything to do with TV and movies. He enhances TechRadar's entertainment output, focusing on the biggest TV shows and movies that are relevant to this enormous site's audience. His publishing expertise is a great fit as we define this new direction for the site. Within months, Samuel added millions more sessions per month to the site, made enormous strides in ecommerce revenue and applied his expertise in SEO and passion for media to this fast-growing tech brand.