Netflix pourrait durcir ses conditions d’abonnement en 2023 - voici comment

Nouvelles conditions d'abonnement Netflix
(Crédit photo: Shutterstock / rafapress)

La nouvelle formule d’abonnement Netflix soutenue par la publicité ne cesse de nous étonner, voire de nous agacer, au fur et à mesure que les fuites à son sujet s’enchaînent. Plus récemment, quelques bruits de couloir ont suggéré que les abonnés concernés par cette dernière ne pourront plus télécharger des séries ou des films pour bénéficier d’un visionnage hors ligne.

Après avoir appris en début d'année que Netflix n'avait pas atteint ses objectifs ambitieux en matière de recrutement et de fidélisation, la plateforme de streaming vidéo a annoncé qu'elle lancerait une version moins chère - qui diffusera des publicités en contrepartie. 

Cependant, depuis l'annonce, de nouveaux détails sur la nouvelle formule Netflix sont apparus, laissant entendre qu'il s'agirait d'une option inférieure à plus d'un titre. Un extrait de code, découvert (s'ouvre dans un nouvel onglet) par le développeur Steve Moser dans l'application Netflix, révèle notamment certains avertissements inédits et liés au nouveau format. L’un d’entre eux mentionne : "Téléchargements disponibles sur tous les abonnements sauf Netflix avec publicités".

Bien que nous ne puissions pas confirmer cette restriction avant que Netflix ne l’annonce officiellement, nous nous attendons à ce que la firme réduise les avantages de cette nouvelle formule avec publicités, pour inciter les téléspectateurs à privilégier les niveaux garantis sans publicité et plus chers.

La perte de la fonction téléchargement est particulièrement décevante, car c'est l'une des options les plus utiles de Netflix. Que vous téléchargiez un épisode pour le regarder pendant votre trajet domicile-travail cours ou une série entière pour en profiter pendant vos vacances, le fait de pouvoir visionner chaque programme hors ligne vous évite de subir la moindre coupure de connexion WiFi ou cellulaire, mais aussi d’économiser votre forfait data.

Payer moins cher, mais pourquoi ?

C'est un nouveau coup dur pour les abonnés lorgnant du côté de la formule d’abonnement Netflix la plus abordable. Ce après que Ted Sarandos, co-PDG de Netflix, ait révélé en juillet qu'elle comprendrait un catalogue de programmes plus restreint que la version actuelle.

Sarandos a déclaré. "Il y a certains contenus qui [ne seraient pas incluses] - sur lesquels nous sommes en conversation avec les studios - mais si nous lancions le produit aujourd'hui, les abonnés liés à cette formule disposeraient [encore] d’une excellente expérience utilisateur.

Il a également ajouté : "Nous bloquerons certains contenus, mais certainement pas tous les programmes originaux." En raison de l'addendum de Sarandos, on ne sait pas si le contenu sera toujours restreint ou s'il s'agira d'un contretemps à court terme. Quoi qu'il en soit, il s’avère dommage que la formule supportée par la publicité ne puisse pas délivrer la même vidéothèque que la formule classique. 

Nous en saurons plus sur ce nouveau volet lorsqu'il sera enfin déployé, en 2023. En attendant, il part avec une publicité relativement négative.

Hamish Hector
Staff Writer, News

Hamish is a Staff Writer for TechRadar and you’ll see his name appearing on articles across nearly every topic on the site from smart home deals to speaker reviews to graphics card news and everything in between. He uses his broad range of knowledge to help explain the latest gadgets and if they’re a must-buy or a fad fueled by hype. Though his specialty is writing about everything going on in the world of virtual reality and augmented reality.