Skip to main content

Navigateur web trop lent ? La mise à jour de Windows 10 serait capable de le rendre ultra-rapide

Microsoft Edge
(Crédit photo: Shutterstock / monticello)

Microsoft expérimente une nouvelle fonction - appelée « start-up boost » - qui pourrait augmenter la vitesse de lancement du navigateur web Edge à partir de votre interface bureau ou de la barre des tâches de Windows 10.

Ce gain de vitesse sera obtenu en activant certains processus Microsoft Edge dès le démarrage de votre ordinateur Windows 10. Ces processus étant déjà exécutés en arrière-plan et utilisant des ressources informatiques minimales, Edge existera dans un état prédéfini qui devrait améliorer les délais de lancement. La fonction en question est déjà disponible en option dans la version 88 d'Edge, qui a récemment été diffusée sur le Dev Channel mais ne devrait pas être lancée auprès du grand public avant la mi-janvier.

Imposer Microsoft Edge par tous les moyens

Avec la dernière mise à jour de Windows 10, le navigateur Microsoft Edge s’intègre plus étroitement au système d'exploitation. Il est ainsi impossible de le désinstaller basiquement, une source de frustration pour certains utilisateurs, mais aussi une volonté de pousser plus aisément des mises à jour, comme le « start-up boost » pour Microsoft.

L’entreprise est « en train d’expérimenter la fonction » et pourrait la retirer sur certains appareils « qui ne voient pas l’impact positif attendu ».

Au cours des derniers mois, Microsoft n'a pas caché ses ambitions pour Edge, devenu incontestablement le navigateur phare de la société. À partir de cette semaine, par exemple, les utilisateurs du défunt Internet Explorer seront automatiquement redirigés vers Edge lorsqu'ils visiteront certains sites web. Une récente mise à jour de Windows 10 a également vu Edge installé de force sur les ordinateurs Windows 10.

La firme de Redmond a depuis fourni une série de mises à jour du navigateur, incluant un générateur de mot de passe sécurisé, un outil de comparaison des prix intégré ou encore une fonction de capture d'écran.

Microsoft Edge détient toujours une maigre part du marché global (2,16%) par rapport au leader Google Chrome (66,34%). Cependant, sa base d'utilisateurs a plus que doublé depuis juin et Microsoft espère que ses dernières améliorations permettront de récupérer les utilisateurs perdus avec le déclin d'Internet Explorer.

Via ZDNet