Microsoft a banni plus de 7 millions de comptes Xbox Live en 6 mois

Master Chief en couverture de Halo Infinite
(Crédit photo: 343 Industries)

Depuis le début de l'année 2022, Microsoft a banni plus de 7 millions de comptes Xbox sous le motif qu'ils enfreignaient ses directives communautaires.

Tout n'est pas rose pour ceux qui ont la chance de jouer sur la Xbox Series X. Alors que Microsoft a publié son premier rapport sur la transparence numérique (s'ouvre dans un nouvel onglet), il s'avère que l'entreprise a peut-être eu la gâchette un peu facile.

De janvier à juin 2022, Microsoft a banni un total de 7,21 millions de comptes Xbox. 4,78 millions de ces bannissements étaient proactifs, et 2,53 millions étaient réactifs. Ce chiffre est supérieur au nombre total de comptes bannis pendant toute l'année 2021, qui était de 6,72 millions.

La principale différence entre les bannissements proactifs et réactifs est que le bannissement proactif intervient avant que quelqu'un ait signalé un compte, et le bannissement réactif intervient après le signalement. On pourrait penser qu'avec le nombre croissant d'utilisateurs sur Xbox Live, la statistique des bannissements réactifs augmenterait. Mais ce n'est pas le cas.

Une mauvaise réputation assez injuste

Il s'avère que les interdictions proactives ont été multipliées par dix depuis le début de l'année. À première vue, cela peut sembler être une réaction excessive ou même une erreur de la part de Microsoft, mais en fait, c'est une bonne décision. Malheureusement, Xbox Live a acquis une réputation plutôt injuste au cours de la dernière décennie, celle d'être une plateforme extrêmement toxique.

En réalité, tout ce qui se trouve sur Internet est plutôt toxique. Si Xbox Live n'est pas un ange, il n'est pas différent des autres plateformes qui reposent sur l'interaction des utilisateurs en ligne. Cependant, cela n'a pas empêché le stéréotype de se répandre.

Qu'il s'agisse d'une élimination massive de comptes ou de la mise en place de filtres de chat (s'ouvre dans un nouvel onglet) pour lutter contre le harcèlement. Microsoft essaie toujours de faire de sa plateforme un meilleur endroit pour tous et, ce faisant, de combattre ce stéréotype injuste. Cette récente tournure des événements s'inscrit donc dans la droite ligne de ses précédentes tentatives de rafraîchissement de la plateforme.

Une manette Xbox Series X tenue à deux mains

(Image credit: Shutterstock / Chikena)

Bonne nouvelle

Il s'avère que de nombreux comptes bannis de manière proactive étaient clairement perturbateurs pour la plateforme. Une analyse plus approfondie du rapport de Microsoft révèle que 199 000 interdictions proactives ont été prononcées en raison de contenus sexuels, 54 000 pour intimidation ou harcèlement et 87 000 pour fraude. Même si personne n'a signalé ces comptes, ils ne manqueront à personne.

Toute tentative de rendre une plateforme plus agréable à utiliser est un pas dans la bonne direction. Bien que vous puissiez considérer les interdictions proactives comme injustes en raison de l'absence de signalement, Microsoft pourrait en fait devoir renforcer cet état d'esprit à l'avenir.

Apparemment, les comptes bannis en raison du hameçonnage, du piratage et de la falsification de comptes sont à 100 % le résultat d'un travail proactif de la part de Microsoft et non d'une réponse réactive aux joueurs signalant des problèmes.

Si les joueurs sont moins nombreux à signaler des problèmes de comptes, Microsoft doit intensifier ses efforts pour que la plateforme reste propre. Sinon, la plateforme sera laissée à l'abandon et deviendra de plus en plus toxique. Ce n'est pas parce que les joueurs ne signalent pas de problèmes qu'il n'y en a pas.

Elie Gould
Features writer

Elie is a Features Writer for TechRadar Gaming, here to write about anything new or slightly weird. Before writing for TRG, Elie studied for a Masters at Cardiff University JOMEC in International Journalism and Documentaries – spending her free time filming short docs or editing the gaming section for her student publications. 


Elie’s first step into gaming was through Pokemon. The video games came later, but it was the trading card game that caught her eye and led to Elie owning an extensive playing card collection (She would tell you how many are PSA 10, but she doesn’t want to get robbed). 


When it’s not Pokemon it's got to be horror. Any and every game that would keep you up at night is on her list to play. This is all despite the fact that one of Elie’s biggest fears is being chased – so horror games aren’t always the most enjoyable experience. 


But really, anything weird and wonderful is right up her street. She loves to find new games and cool indie devs. Just make sure not to ask her anything about SCP if you want to get home for dinner.