Skip to main content

Les processeurs Intel Raptor Lake déçoivent (encore) les joueurs PC

Intel Core i9
(Crédit photo: Intel)

Les processeurs Intel Raptor Lake ont fait l'objet de plusieurs fuites, notamment des benchmarks gaming avec un overclock important à 6 GHz pour le Core i7-13700K.

Ces tests ont été menés par Extreme Player (opens in new tab), un leaker qui a déjà partagé des benchmarks liés au Core i9-13900K quelques semaines auparavant. Cette fois-ci, ce sont les Core i7-13700K et Core i5-13600K qui ont été mis à l'épreuve, tout en gardant à l'esprit les avertissements habituels sur le fait qu'il s'agit de prototypes prétendument issus de l'ingénierie Intel.

Les résultats ont suscité une certaine inquiétude. Les scores sont résumés dans des graphiques soignés compilés par @harukaze5719 via Twitter. 

See more

En Full HD et par rapport à son prédécesseur Alder Lake, le 13700K n'a enregistré qu'un gain d'environ 6 à 7% de la fréquence d'images moyenne dans une sélection de jeux (dont Apex Legends, Far Cry 6 et Red Dead Redemption 2). Le prototype du 13600K s'en sort mieux avec un bond d'environ 10 à 11% face au 12600K.

Les gains en définition 1440p se révèlent plus modestes pour les deux processeurs Raptor Lake, de 4 à 5%. Tandis qu’en résolution 4K, ils tombent entre 2 et 4% (il n’y a globalement aucune différence ici entre les CPU de 12e et 13e génération sur quelques-uns des jeux testés).

Certains de ces résultats ont reçu un accueil mitigé en conséquence - et en particulier les performances du 13700K. 

En outre, VideoCardz (opens in new tab) a également repéré une autre paire de fuites d'un prototype du Core i7-13700K, avec un overclocking du processeur - respectivement à 5,8 GHz et 6 GHz. Dans ce dernier cas, la puce Intel a enregistré un résultat de 983 points dans CPU-Z pour un seul thread, battant ainsi celui du Core i9-13900K. Notez cependant que les cœurs Efficient ont été désactivés dans ce cas, de sorte que seuls les huit cœurs Performance s’avéraient opérationnels. Le résultat multi-cœur demeure faible, comme on peut s’y attendre (7814 points).

Une seconde fuite a montré le 13700K supposé monter à 5,8 GHz, cette fois avec tous les cœurs (y compris les cœurs Efficient) en fonctionnement. Il obtient un score de 947 points pour un seul thread et un résultat multi-threads de 12 896 points. Même ce score se montre 12% plus rapide que celui du 12900K (à 5,2 GHz) dans CPU-Z.

Comme le rapporte Tweaktown (opens in new tab), il a été officiellement confirmé que les processeurs Intel Raptor Lake pour ordinateurs portables arriveront avant la fin de 2022. Les processeurs de bureau de la 13e génération seront les premiers commercialisés, et devraient être lancés fin septembre - avec une date de mise en vente probable en octobre.


Des signaux contradictoires

Nous devons garder certains points clés à l'esprit.

Tout d'abord, ce ne sont que des fuites basées sur des pré-versions de puces Intel - nous pouvons évidemment supposer que les produits finis s’avéreront plus rapides. Les prototypes fonctionnent avec les premières versions de BIOS pour les cartes mères de la treizième génération. 

Dès lors, il reste impressionnant de voir que le 13600K offre un gain de 10% dans plusieurs jeux AAA à ce stade, étant donné que Raptor Lake n’apparaît que comme un simple rafraîchissement d'Alder Lake après tout. Ce qu'il faut également noter, c'est que les benchmarks gaming montrent de bonnes améliorations dans les taux d'images minimums - les fps les plus bas enregistrés, en d'autres termes - avec les 13600K et 13700K augmentés de 11% à 14%. S'assurer que ces plongées dans les taux d'images minimums ne se terminent pas de manière aussi saccadée qu'avec leurs homologues d'Alder Lake se veut un avantage très appréciable.

En résumé, ne prenons pas trop à cœur les résultats les plus bancaux de cette dernière fuite. En considérant l’ensemble des fuites déjà publiées sur les processeurs Raptor Lake, il semble toujours que la treizième génération d'Intel se dessine assez bien.

Nous avons déjà dit que de gros gains sont attendus - et nécessaires - de la part des processeurs de nouvelle génération Ryzen 7000 (Zen 4) d'AMD. Donc la lutte entre les nouvelles gammes de CPU de Team Red et de Team Blue promet d'être serrée. Y compris sur d’autres facteurs décisifs comme le prix et la compatibilité avec les cartes mères, notamment AM5.

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).