Skip to main content

Les nouveaux iPad Pro 2020 et iPhone 9 seront-ils lancés cette année ?

iPad Pro 12.9 2018
(Crédit photo: Future)

Les indicateurs étaient au vert pour tous les analystes high-tech. Nous nous attendions également à une présentation du nouvel iPad Pro 2020 et d’un iPhone 9 à petit prix, vers la fin du mois de mars. Mais les plans d’Apple seraient tombés à l’eau en raison des restrictions sanitaires imposées par la propagation du coronavirus. Cette double annulation a été révélée par nos confrères de CultofMac.

Les deux lancements de produits devaient apparemment avoir lieu au Steve Jobs Theater d'Apple en Californie. Un espace qui peut accueillir 1 000 personnes. Aujourd’hui, les mesures préventives internationales de l’OMS déconseillent tout rassemblement égal ou au-delà de ce chiffre. L’Etat de Californie et Apple ont donc décidé de mettre un terme à la conférence.

Une sortie toujours assurée pour les nouveaux produits Apple ?

Nous pourrions donc découvrir les nouveaux iPad Pro et iPhone 9 (ou iPhone SE 2, tels que certains experts l’appellent encore) plus tard au cours de l'année. A noter que l’iPhone 12 devrait être annoncé en septembre. Le futur smartphone premium d’Apple reste la priorité. Aussi, si l’épidémie de coronavirus se poursuit jusqu’à la fin de l’année, la firme de Cupertino pourrait prendre la décision de mettre en suspens la production de l’iPhone 9. Afin d’empêcher les deux modèles de se faire concurrence.

Le nouvel iPad Pro 2020, en revanche, pourrait être commercialisé dans les temps impartis, car il ne bloque aucune autre chaîne d’approvisionnement. Il demeure toutefois possible que la société introduise sa prochaine tablette sans publicité, ni événement marketing.

Quoi qu'il en soit, jusqu'à ce que la progression du virus ralentisse, l’effet de la pandémie se révèle néfaste sur le lancement des innovations technologiques, tout comme sur la distribution des produits existants. De nombreuses usines de fabrication sont en effet situées en Chine, à proximité de l’épicentre de l’épidémie.

Cette annulation signée Apple n’est pas la première et ne sera certainement pas la dernière cette année.