Skip to main content

Les lunettes Apple Glass AR seraient autonettoyantes et supporteraient le son 3D

Lunettes AR
(Crédit photo: TechRadar)

Les Apple Glass, décrites comme un accessoire de réalité augmentée (AR) d'Apple, pourraient être équipées d'une fonctionnalité d'autonettoyage et d'un son de type radar, selon de nouvelles présentations de brevets.

Selon AppleInsider, le mastodonte de la technologie a récemment déposé un brevet détaillant "un retour d'information audio pour [un] appareil à placer sur le visage", suggérant qu'Apple travaille sur une technologie pour ses lunettes antibruit qui pourrait les voir capables de détecter des sons éloignés et d'informer le porteur de leur emplacement. 

Bien que le document lui-même n'entre pas dans les détails concernant l'objectif de cette fonctionnalité, il semble qu'Apple Glass pourrait être en mesure de notifier au porteur des sons au-delà de son propre champ d'audition. Ainsi, en théorie, ils pourraient vous diriger vers l'origine d'un son que vous ne pourriez pas entendre habituellement.

Une précédente demande de brevet avait suggéré que les lunettes pourraient offrir des effets sonores réalistes pour compléter l'imagerie créée numériquement, dans ce qui ressemble à une forme d'audio 3D, et les dernières rumeurs suggèrent qu'Apple double les capacités audio de ses prochains modèles de lunettes AR. 

Pas d'essuie-glaces au final ?

Un autre brevet déposé par Apple indique que les lunettes pourraient être dotées d'une caractéristique encore plus futuriste : un verre autonettoyant (ou "optique", comme le dit Apple).

Intitulé "Particle Control for Head-Mountable Device", le brevet fait allusion à un dispositif qui pourrait automatiquement éliminer la poussière et d'autres corps étrangers de ce qu'Apple appelle des "modules optiques".

Toute personne à lunettes sait qu'avec le temps, les lunettes succombent à l'usure générale de la vie, que ce soit par la décoloration ou l'érosion des composants réels, de sorte que des lunettes à verres correcteurs qui pourraient potentiellement résister aux éléments seraient une étape bienvenue à l'avenir.

Là encore, les détails sont rares sur la manière exacte dont Apple Glass s'y prendrait, mais le brevet fait allusion à un dispositif qui pourrait utiliser des vibrations pour éliminer indépendamment la poussière et la saleté. 

Il y a également eu une foule d'autres demandes de brevets et de rumeurs concernant Apple Glass au cours des derniers mois - des capteurs LiDar aux puces électroniques.

Quant à savoir quand attendre leur arrivée ? Rien n'est sûre mais nous espérons que cela pourrait avoir lieu l'année prochaine...