Le reflex numérique pour débutants est mort : Nikon met fin à la production des D3500 et D5600

Les Nikon D3500 et D5600
(Crédit photo: Nikon)

Le reflex numérique pour débutants était autrefois un pilier de la gamme d'appareils photo Nikon, mais le géant japonais a confirmé que ces jours sont révolus - il a officiellement arrêté la production de ses deux reflex numériques les plus abordables.

Dans une déclaration, Nikon annonce que "la production des D3500 et D5600 a cessé". La société a ajouté que "le stock restant sera épuisé à des rythmes distincts en Europe, après quoi il n'y aura plus de stock entrant". 

Cela signifie que si vous souhaitez acheter un nouveau Nikon D3500, que nous considérons toujours comme le meilleur reflex numérique pour débutants actuel, vous devrez vous y prendre le plus tôt possible. Le Nikon D5600 est un reflex numérique légèrement plus puissant, alors pourquoi Nikon en arrête-t-il la production ? 

Selon le constructeur, "Nikon veut concentrer ses efforts de R&D sur les appareils photo et les objectifs de milieu et de haut de gamme, destinés aux photographes professionnels et amateurs. Nous nous attachons également à renforcer les produits en réponse aux besoins des jeunes amateurs, pour lesquels la vidéo devient le principal centre d'intérêt."

Ce regain d'intérêt s'est traduit par le très impressionnant, bien qu'incroyablement coûteux, Nikon Z9 - qui illustre la technologie sans miroir que Nikon met désormais en avant au détriment de ses anciens reflex numériques. Et d'ajouter : "Nous pouvons constater les avantages de cette stratégie de R&D ciblée, avec des lancements comme celui du Z9, qui a connu un grand succès dès son lancement, et nous sommes heureux de dire que notre production reste solide pour les années à venir. C'est en gardant cette stratégie à l'esprit que la production des D3500 et D5600 a cessé."

Les pièces manquantes dans cette explication sont l'énorme impact des photophones sur l’évolution des ventes d'appareils photo d'entrée de gamme et le déclin constant des livraisons de reflex numériques au cours de la dernière décennie. Si les D3500 et D5600 restent de bons appareils photo pour les débutants, Nikon n'est tout simplement pas en mesure de justifier la constitution de nouveaux stocks, tout en investissant dans l’élaboration de futurs champions sans miroir. C'est donc la fin d'une époque, mais une époque que nous avons vue venir au ralenti ces dernières années.


Les appareils photo sans miroir sont désormais la norme

Nikon Z9

(Image credit: Nikon)

Les Nikon D3500 et D5600 tenaient déjà sur une corde raide lorsque la société nous a annoncé l'année dernière qu'ils sortaient des stocks au Japon.

Mais le fait que cette dernière déclaration ne soit pas surprenante n'enlève rien à son importance. Il y a peu de temps encore, les reflex numériques représentaient la proposition par défaut des photographes professionnels, et le choix évident des débutants à la recherche de leur premier "vrai" appareil photo.

Cette époque est désormais révolue. Nikon n'a peut-être abandonné que deux reflex numériques, mais les D3500 et D5600 constituaient les deux modèles les plus abordables et adaptés aux débutants de sa gamme. Et si nous n'avons pas vu de communiqué similaire de la part de Canon, cela fait plus de trois ans qu'elle n'a pas sorti de reflex numérique adapté aux débutants, depuis le Canon EOS 250D en 2019.

La fin officielle, et symbolique, de ces deux modèles Nikon se fait au détriment du consommateur. Néanmoins, le nombre de fans du reflex numérique est aujourd’hui en baisse par rapport à celui des early adopters de l'expérience tout numérique sans miroir.

Cela ne signifie pas pour autant que vous ne devriez plus envisager d'acheter un reflex numérique, même en 2022. Si vous préférez les boîtiers plus grands et l'autonomie supérieure des reflex numériques aux appareils sans miroir, il existe encore de très bonnes affaires.

Mark Wilson
Cameras editor

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won The Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.