Skip to main content

La mise à jour de Gran Turismo 7 met les meilleures voitures du jeu hors de votre portée

Gran Turismo 7
(Crédit photo: Sony Computer Interactive Entertainment)

La dernière mise à jour de Gran Turismo® 7 est arrivée, mais elle n'a pas été accueillie chaleureusement par la communauté. Le patch réduit drastiquement le gain de crédits des courses, ce qui oblige à rallonger la durée de ces dernières pour débloquer les meilleures voitures du jeu et pousse les joueurs vers les microtransactions.

Les crédits sont la monnaie de base de Gran Turismo® 7, utilisée pour acheter de nouvelles voitures, des cosmétiques et des composants améliorés pour équiper vos véhicules. Vous pouvez les gagner en terminant des courses ou, si vous en avez envie, les acheter par le biais de microtransactions (taillant toujours un peu plus dans votre compte en banque).

Cette ultime mise à jour réduit considérablement le nombre de crédits obtenus en terminant les courses. Dans certains cas, il est possible d’en perdre jusqu’à la moitié. Comme le détaille un fil de discussion Reddit, les récompenses liées à des courses comme Fisherman's Ranch sont passées de 65 000 à 30 000 crédits ; le gain de Goodwood chute de 35 000 à 12 000 crédits ; et celui du circuit de Suzuka a été réduit de 75 000 à 50 000 crédits. 

Si certains véhicules du jeu ne vous coûteront que quelques milliers de crédits, les voitures de niveau Légende en réclameront des millions. Ainsi, l'obtention de l’Alfa Romero 155 réclame 800 000 crédits, celle de la Toyota Supra GT500 1,5 million de crédits et pour la Ferrari F50, il vous faudra compter 3,3 millions de crédits. 

Les joueurs qui cherchent à collectionner toutes les voitures du jeu devront rallonger leurs temps de jeu sur de multiples courses pour accumuler les crédits nécessaires. Une corvée qui poussera inévitablement certains à se tourner vers les coûteuses microtransactions de GT7. Vous pouvez acheter des packs de crédits sur le PlayStation Store, mais ils ne sont pas bon marché. Quatre packs sont disponibles :

  • 100 000 crédits : 2,49 €
  • 200 000 crédits : 4,99 €
  • 750 000 crédits : 9,99 €
  • 2 millions de crédits : 19,99 € 

Gran Turismo 7

(Image credit: Sony Interactive Entertainment)

Compte tenu du coût des voitures de GT7 et des pièces d'amélioration que vous voudrez ajouter à vos bolides, la somme d'argent que vous pouvez dépenser dans le jeu s'accumule rapidement. Et cela s'ajoute aux 69,99 € que vous devrez payer pour vous procurer un exemplaire du jeu. Pire encore, comme VGC l'a rapporté lors du lancement du titre, les microtransactions de GT7 sont également beaucoup plus chères que celles de son prédécesseur, Gran Turismo Sport, ce qui gonfle encore plus votre budget alloué.

Mais il n'y a pas que des mauvaises nouvelles. La mise à jour a corrigé un problème qui rendait presque impossible pour les joueurs d’obtenir certains permis et d’achever quelques missions. Elle introduit également un nouveau mode de diffusion conçu pour les livestreamers YouTube et Twitch. Activez ce mode dans les paramètres de volume sonore, et toutes les pistes musicales susceptibles de déclencher une violation des droits d'auteur seront supprimées de la liste de lecture BGM.


La colère gronde plus fort que les moteurs

Cette mise à jour encourage les joueurs à s'appuyer sur les microtransactions pour compléter leur collection de voitures GT7, en limitant arbitrairement le nombre de crédits gagnés lors des courses. Il s'agit d'une stratégie particulièrement agressive qui n'a pas sa place dans un jeu vidéo déjà coûteux.

Ces modifications sont d'autant plus exaspérantes que les joueurs de GT7 avaient déjà du mal à gagner suffisamment de crédits pour débloquer les voitures luxueuses du jeu. Et cela ne passe pas inaperçu au sein de la communauté, qui exprime sa colère sur le subreddit de GT7. Certains fans actifs, qui ne sont pas prêts à s'astreindre à la longue corvée citée ci-dessus, menacent de boycotter la licence jusqu'à ce que les gains soient portés à un niveau plus raisonnable.

L'utilisation agressive des microtransactions par le développeur Polyphony est doublement décevante au vu du fabuleux gameplay de base de GT7, considéré comme le meilleur épisode de la franchise.

Callum Bains
Callum Bains

Callum is TechRadar Gaming’s News Writer. You’ll find him whipping up stories about all the latest happenings in the gaming world, as well as penning the odd feature and review. Before coming to TechRadar, he wrote freelance for various sites, including Clash, The Telegraph, and Gamesindustry.biz, and worked as a Staff Writer at Wargamer. Strategy games and RPGs are his bread and butter, but he’ll eat anything that spins a captivating narrative. He also loves tabletop games, and will happily chew your ear off about TTRPGs and board games.