Skip to main content

L'iPhone 12 ou l'iPhone 13 bien plus sûrs grâce à cette nouvelle technologie étonnante

iPhone 11 Pro Max
iPhone 11 Pro Max (Crédit photo: Future)

Apple semble loin d’en avoir terminé avec FaceID comme le suggéraient certains. Peut-être même qu’à l’avenir l'iPhone 12 ou l'iPhone 13 seront capables de nouvelles prouesses en matière de déverrouillage. En effet, un brevet récemment déposé montre qu'Apple travaille toujours à perfectionner l'authentification de ses utilisateurs. Cette fois, elle pourrait même reconnaître à 100% le propriétaire d'un iPhone, même face à son sosie !

Ce brevet, découvert par PatentlyApple et publié le 21 juin dernier, expose une façon inédite de scanner votre visage. FaceID serait, dans un avenir proche, capable de cartographier les veines présentes sur votre visage. Dès lors, vos traits référentiels ne suffiraient plus pour débloquer le téléphone. 

Si cette idée était amenée à voir le jour sur un smartphone Apple, cela mettrait fin à l'un des principaux problèmes rencontrés sur les téléphones à reconnaissance faciale, à savoir leur potentiel manque de précision. Surtout avec deux sujets très similaires (des personnes de la même famille, par exemple). De nombreuses personnes déclarent aujourd'hui pouvoir déverrouiller le smartphone de leurs parents ou de leurs frères et sœurs.

La nouvelle fonctionnalité (appelée "imagerie sous-cutanée") devrait donc garantir une identification plus pointue, bloquant l'accès aux visages familiers, y compris un jumeau. Cela rendrait le dispositif de déverrouillage totalement sûr, car il est bien évidemment compliqué de simuler le tracé des veines faciales d'une personne.

Du jamais vu sur un smartphone ?

L'imagerie sous-cutanée, ou scanner veineux, n'est pas entièrement inédite sur les smartphones - elle n'a juste jamais vraiment bien fonctionné jusqu'à présent.

En 2019, le LG G8 avait lancé cette possibilité de scanner les veines de la main afin de débloquer l'écran d'accueil. Mais, comme l’avait alors révélé notre test, "la technologie HandID paraissait veine". Avant de remettre au goût du jour cette technologie sur ses smartphones et tablettes, Apple doit d'abord s'assurer qu'elle fonctionne parfaitement.

Bien sûr, l'existence de ce brevet ne confirme en rien l'intention, pour la société, de commercialiser l'imagerie sous-cutanée dans un futur produit - cela montre simplement qu'elle l'envisage, parmi de nombreuses autres améliorations possibles de FaceID.

Et même si cette innovation arrive à terme, il est très peu probable que nous la découvrions à l’oeuvre dans le nouvel iPhone 12, puisque le brevet est encore assez récent. En revanche, l'iPhone 13 pourrait en profiter pleinement.

Nous verrions bien l'imagerie sous-cutanée intégrer également un prochain modèle iPad Pro, car ceux-ci sont plus grands (et pourraient donc être équipés d'appareils photo et de puces plus perfectionnés pour traiter le scanner veineux). qui plus est, l'iPad Pro attire généralement des acheteurs professionnels souvent désireux de bénéficier d'une sécurité de premier ordre.