Skip to main content

Le Fujifilm X-S10 est un mini Fujifilm X-T4 avec un prix très alléchant

Fujifilm X-S10
(Crédit photo: Fujifilm)

Le Fujifilm X-S10 a officiellement été dévoilé, après une grande série de spéculations le concernant. L'appareil photo compact de milieu de gamme est tout ce que nous avions espéré que le Canon EOS M50 Mark II serait. Alors que Canon semble avoir abandonné ses petits appareils photo hybrides APS-C, si l'on en croit cette mise à jour mineure du M50, Fujifilm fait tout pour que le X-S10 aille dans la direction opposée.

Telle une mini version du Fujifilm X-T4, que nous avons récemment inclus dans notre classement des meilleurs appareils photo de 2020, le X-S10 combine le capteur et le processeur de ce modèle premium avec une version miniaturisée de son système de stabilisation de l'image dans le boîtier (IBIS). Il en résulte l'un des meilleurs hybrides dans la catégorie poids légers.

Le système IBIS du Fujifilm X-S10, qui permet de lisser autant les photos que les vidéos, est apparemment 30% plus petit que celui du X-T4, mais ses performances suivent de très près le modèle original. Pour 20 des 30 objectifs rattachés à la série X de Fujifilm, il vous donnera apparemment six stops, ce qui n'est qu'environ un demi-stop de moins que le X-T4.

L’association du capteur CMOS 4 X-Trans de 26,1 Mpx et du processeur 4 X-Processor promet également d'offrir une qualité d'image et des performances d'autofocus équivalentes à celles du X-T4. Le X-S10 dispose de l'AF pour le visage et les yeux, ainsi que de l'AF de suivi pour les sujets en mouvement.

Le X-S10, qui ne remplacera pas le Fujifilm X-T30, est légèrement en retard par rapport au X-T4 dans certains domaines. Le mode rafale atteint son maximum à 8 images/seconde avec l'obturateur mécanique (ou 30 images/seconde avec l'obturateur électronique), tandis que l'enregistrement vidéo est limité à 4K/30p (en 8 bits 4:2:0).

Mais ces caractéristiques restent certainement compétitives par rapport à d'autres appareils photo de moins de 500 g, comme le Nikon Z50. En outre, le X-S10 vous donne la possibilité d’exporter des vidéos 4K/30p 4:2:2 10 bits vers un enregistreur externe via son port micro HDMI, ce qui en fait un petit concentré de puissance dans ce domaine.

Image 1 sur 3

Fujifilm X-S10

(Image credit: Fujifilm)
Image 2 sur 3

Fujifilm X-S10

(Image credit: Fujifilm)
Image 3 sur 3

Fujifilm X-S10

(Image credit: Fujifilm)

A la conquête des utilisateurs de reflex

Alors pourquoi le X-S10 est-il le début d'une nouvelle gamme d'appareils photo Fujifilm, plutôt qu'un successeur direct du Fujifilm X-T30 ? La réponse réside en grande partie dans sa conception et ses commandes, qui sont résolument innovants pour un appareil de la série X.

Tout d'abord, le X-S10 possède une prise en main large et profonde. Jusqu'à présent, seul le Fujifilm X-H1 a opéré quelque chose de ce genre, et c'est un appareil beaucoup plus grand. Mais regardez bien la plaque supérieure du X-S10 et vous verrez qu'il adopte le système de contrôle « PASM » (Program, Aperture, Shutter Speed, Manual). Ce système est très répandu sur d’autres appareils photo, mais il constitue un changement par rapport aux triples cadrans habituels de Fujifilm pour la vitesse d'obturation, la sensibilité ISO et l’exposition.

Selon Fujifilm, la raison de ce changement est que de nombreux photographes, en particulier ceux qui viennent de reflex numériques, ont été dissuadés de passer aux appareils de la série X parce qu'ils trouvaient ses cadrans trop compliqués. Le X-S10 pourrait donc gagner de nouveaux adeptes, mais il pourrait aussi rebuter les fervents conservateurs de Fujifilm. L'écran du Fujifilm X-S10, un moniteur à angle variable utile pour la vidéo mais peu étanche, est un autre facteur qui pourraient dissuader ces derniers.

Il n'y a pourtant pas lieu de se plaindre de son prix. Le Fujifilm X-S10 sera disponible à partir de la mi-novembre au prix de 999 € pour le boîtier uniquement. Si l'on considère qu'il offre entre autres le système IBIS, c'est un peu moins cher que ce à quoi nous nous attendions. Vous pourrez également acheter le X-S10 avec différents objectifs. Un ensemble avec l'objectif moins cher du kit OIS PZ XC15-45mmF3.5-5.6 coûtera 1 099 €, tandis qu'une combinaison avec l'objectif plus performant du kit R XF18-55mmF2.8-4 reviendra à 1 399 €. Si vous souhaitez encore plus de flexibilité, vous pourrez également acheter le X-S10 avec le nouveau XF16-80mmF4 R OIS WR pour 1 499 €.