Skip to main content

Exclusif : Google a-t-il gagné la guerre du stockage en ligne ?

Logo Google Drive sur un téléphone
(Crédit photo: Shutterstock.com / rafapress)

Alors que nous prenons tous une pause bien nécessaire pendant la période de Noël, nous pouvons commencer à réfléchir à l'année qui vient de s'écouler - et espérer que l'année prochaine sera meilleure. Une entreprise qui n'a pas connu une mauvaise année 2021 est Google et, plus précisément, Drive. 

Un sondage exclusif TechRadar Pro réalisé par OnePulse montre que Google Drive est de loin le fournisseur de stockage en ligne le plus populaire, utilisé par environ 44,1% des personnes interrogées. 

Bien que cela ne soit pas une surprise, il y a beaucoup de concurrence sur le marché du stockage en ligne en ce moment. Apple, par exemple, a étendu la portée d'iCloud cette année, en introduisant une série de fonctionnalités axées sur la confidentialité. Dropbox et OneDrive, également, sont des concurrents de longue date qui talonnent Drive. 

Un seul fournisseur pour les gouverner tous 

Mais le niveau de domination est impressionnant et mérite que l'on s'y attarde un moment, en raison, au moins dans un premier temps, de la volonté de Google d'offrir gratuitement des services généreux et du verrouillage général de l'écosystème pour ses services et Android.

Selon OnePulse, environ 44 % des personnes interrogées utilisent les services gratuits ou payants de Google Drive, suivis d'iCloud (31,2 % pour les services gratuits et payants), de OneDrive (11,2 % pour les services gratuits et payants), de Dropbox (6,8 % pour les services gratuits et payants), les 6,8 % restants étant répartis entre les autres services. 

Ce n'est donc pas très surprenant dans l'ensemble, mais on peut clairement voir l'influence de la base de clients iPhone et Mac d'Apple qui choisissent d'utiliser les services iCloud étroitement intégrés. 

En creusant un peu plus, l'enquête révèle que la plupart des personnes (48,7 %) utilisent leur service depuis un à cinq ans, le reste étant soit inférieur à un an (16,3 %), soit supérieur à cinq ans (35 %). 

En termes de stockage, environ 55,4 % utilisent entre 1 Go et 100 Go, 30,8 % n'ont aucune idée de la quantité de stockage restante et 13,8 % utilisent entre 101 Go et 1 To ou plus. 

Max Slater-Robins has been writing about technology for nearly a decade at various outlets, covering the rise of the technology giants, trends in enterprise and SaaS companies, and much more besides. Originally from Suffolk, he currently lives in London and likes a good night out and walks in the countryside.