Skip to main content

Essai Citroën C5 X (2022) : faites un tour en tapis volant

La Citroën C5 X dans les collines d'Espagne
(Crédit photo: TechRadar / John McCann)

"Je vais t’offrir un monde [...] sur les chevaux du vent", fredonnait Aladin. Et après mon premier essai de la Citroën C5 X, je suis sur le point de sortir mon cosplay de Jasmine car j'ai maintenant vécu la même sensation que la célèbre princesse Disney.

Je suis à Barcelone pour conduire la dernière offre haut de gamme du constructeur français. La C5 X se situe au sommet de la gamme de véhicules de la firme, au-dessus de la C4 et de la C5 AirCross.

La Citroën C5 se trouve dans une position intermédiaire délicate : elle représente un croisement entre break et SUV, mais elle n'est certainement pas le seul véhicule moderne à chevaucher ces catégories. De nombreux autres concurrents, en quête d’identité, me viennent à l’esprit. Comme la Polestar 2 et la Kia EV6.

Mais Citroën transforme cette ambiguïté en avantage, en offrant un espace intérieur impressionnant - non seulement pour les passagers à l'avant, mais aussi pour ceux assis sur les sièges arrière. Tout en réservant assez de superficie utile pour entasser vos bagages dans le coffre.

Surtout les dernières technologies de Citroën, adoptées par la C5 X, livre l’impression de voyager en tapis volant.

Une tenue de route exemplaire…

Citroën s’est toujours efforcé de garantir une conduite souple et confortable au sein de ses véhicules. Sa célèbre suspension hydropneumatique remonte à près de 70 ans, portée par la mythique Citroën Traction Avant de 1954. 

Au cours des décennies qui ont suivi, Citroën a amélioré et mis au point des suspensions de plus en plus sophistiquées. La dernière génération fait ses débuts mondiaux sur la nouvelle C5 X. Il s'agit d'un système que la firme décrit comme une balade en tapis magique.

Connu sous le nom de suspension active Citroën Advanced Comfort, il est exclusivement réservé au modèle hybride rechargeable (PHEV) de la C5 X, l’édition essence standard se contentant de la technologie de génération précédente.

Pourquoi parle-t-on de suspension active ? Eh bien, Citroën affirme que le système "combine les coussins hydrauliques progressifs avec le contrôle actif de la suspension. Ce système très réactif adapte individuellement la suspension de chaque roue, en l'adoucissant ou en la raffermissant, en fonction des conditions de conduite rencontrées."

La C5 X est équipée d'une série de capteurs qui scrutent la route et adaptent la suspension en conséquence, de sorte que les occupants de l'habitacle ne ressentent que très peu les imperfections du macadam.

La Citroën C5 X dans les collines d'Espagne

(Image credit: TechRadar / John McCann)

J'ai conduit la Citroën eC4 entièrement électrique l'année dernière, qui offre elle-même une conduite assez douce, mais le niveau se révèle nettement supérieur lorsque l'on conduit la C5 X.

La C5 X ne conduit pas, elle glisse. En conduisant dans le centre de Barcelone, les imperfections de la route se résument à un léger rebond incroyablement doux. Lorsque je suis sorti de la ville, pour emprunter des routes plus montagneuses et sinueuses, la suspension a continué d'assurer une conduite fluide sur un tarmac plus rugueux. 

Ajoutez à cela une isolation phonique impressionnante, qui réduit les bruits de la route au minimum, ainsi que les moments où le C5X plug-in roule en mode entièrement électrique… et je me suis retrouvé dans un habitacle totalement serein qui, oui, ressemble à un tour de tapis magique - tel que je l’imagine.

La seule voiture que j'ai conduite et qui peut prétendre offrir une meilleure expérience de conduite est la Rolls-Royce Ghost. Celle-ci coûte dix fois plus cher que la Citroën C5 X.

… moyennant quelques compromis

La Citroën C5 X délivre une conduite haut de gamme, sans le moindre doute. Avec un espace considérable pour vos passagers comme pour vos bagages, un nouveau système d'infotainment à écran tactile et une interface plus facile à manipuler.

Pour autant, le véhicule a bien un élément à envier à certains de ses rivaux les plus premium. Sur la durée totale de cet essai (j’ai conduit la C5 X pendant un peu plus de deux heures à l'heure où j'écris ces lignes), une lacune m'a frappé presque immédiatement. Son intérieur.

Citroën prétend offrir un intérieur de salon dans la C5 X, et si les sièges s’avèrent certes confortables et la garde au toit généreuse, il apparaît difficile d'ignorer les masses de plastique qui vous entourent. En soi, ce n'est pas un signal d'alarme immédiat - de nombreux véhicules utilisent beaucoup de matériaux plastiques -, mais dans la C5 X, plusieurs composants semblent bon marché.

La Citroën C5 X dans les collines d'Espagne

(Image credit: TechRadar / John McCann)

Le couvercle en plastique que vous pouvez tirer sur le chargeur de téléphone sans fil et le compartiment à clés semblent particulièrement légers. Un certain nombre de commutateurs et de boutons sur le volant, et autour de la position du conducteur, n’affichent pas non plus la même qualité esthétique que vous trouveriez dans, disons, une Audi ou une Mercedes.

À la décharge de la C5 X, bien qu'elle soit le véhicule le plus haut de gamme de Citroën, son coût est nettement inférieur à celui des rivales allemandes citées plus haut.

Le prix de la Citroën C5 X hybride rechargeable commence à 32 900 € pour le modèle d'entrée de gamme PureTech 130, et atteint 49 550 € pour le modèle haut de gamme "Shine" - il a donc fallu faire quelques compromis en cours de route.

Rien qui vous ôtera l’envie de remonter sur votre tapis volant, cependant.

John McCann
Global Managing Editor

John joined TechRadar over a decade ago as Staff Writer for Phones, and over the years has built up a vast knowledge of the tech industry. He's interviewed CEOs from some of the world's biggest tech firms, visited their HQs and has appeared on live TV and radio, including Sky News, BBC News, BBC World News, Al Jazeera, LBC and BBC Radio 4. Originally specializing in phones, tablets and wearables, John is now TechRadar's resident automotive expert, reviewing the latest and greatest EVs and PHEVs on the market. John also looks after the day-to-day running of the site.