Skip to main content

Tous ces services et applications Windows 10 disparaîtront en 2021

Microsoft
(Crédit photo: gguy / Shutterstock)

Microsoft met régulièrement à jour aussi bien son système d’exploitation Windows 10 que son service d'abonnement bureautique Microsoft 365. Par ce fait, certaines applications et fonctionnalités jugées obsolètes sont amenées à disparaître au cours de ces mises à jour.

Bien que les services et les applications généralement supprimés par Microsoft soient rarement utilisés (ou si datés qu'ils ont été remplacés par des alternatives plus sûres), certains utilisateurs continuent de les employer. TechRepublic a donc dressé une liste de toutes les applications et de tous les services dont Microsoft cessera le support en 2021, ainsi que la date prévue de leur retraite effective.

Si une application ou un produit que vous utilisez figure dans la liste ci-dessous, vous devriez commencer à leur chercher des remplaçants. En effet, il n'est jamais recommandé de poursuivre l’usage d’une application ou d’un service qui ne reçoit plus de mise à jour ni de patch sécuritaire.

Voici l’ensemble des applications et des services qui seront supprimés en 2021

TLS 1.0 et TLS 1.1 (dès le 11 janvier)

Le 11 janvier, le service Exchange Online de Microsoft ne supportera plus les protocoles TLS 1.0 et TLS 1.2. Si vous utilisez Exchange Online pour envoyer et recevoir des courriels, vous devez vous assurer que vous êtes passé à TLS 1.2, ce dernier offrant une plus grande sécurité.

Skype for Business Online Connector (dès le 15 février)

Si vous utilisez Skype for Business Online Connector pour gérer des réunions en ligne, vous devriez encore en profiter jusqu'au 15 février prochain. Après cette date, il sera indispensable de migrer vers l’ultime version de Microsoft Teams.

Microsoft a prévu de faire passer les utilisateurs de Skype for Business sur Teams. Mieux vaut donc faire le grand saut dès que possible, pour se familiariser avec la nouvelle application.

Microsoft Edge (dès le 9 mars)

Le navigateur web original de Microsoft Edge, jusqu’ici fourni avec Windows 10, cessera d'être pris en charge en mars. A la place, les utilisateurs sont encouragés à se diriger vers la nouvelle itération de Microsoft Edge, reconstruite sur la base du moteur web Chromium - identique à celui du navigateur concurrent Google Chrome.

Si vous installez la mise à jour Windows 10 20H2 (également connue sous le nom de mise à jour Windows 10 d’octobre 2020), le nouveau Microsoft Edge sera automatiquement inclus.

Il n'est jamais recommandé d'utiliser un navigateur web qui n'est plus pris en charge ou qui n'est plus mis à jour avec de nouveaux correctifs de sécurité, c'est pourquoi nous vous conseillons d'effectuer la transition dès que possible. D’autant que la dernière version d'Edge est une grande amélioration par rapport à l'original.

Internet Explorer 11 ne sera plus supporté par Microsoft 365 (dès le 17 août)

Un autre membre des illustres navigateurs web de Microsoft voit ses fonctionnalités réduites. Les services et applications en ligne de Microsoft 365 ne prendront plus en charge Internet Explorer 11. Si vous utilisez toujours cet ancien navigateur web, vous constaterez qu'après le 17 août 2021, vous ne pourrez plus accéder aux applications et outils en ligne de Microsoft 365, et que de nombreuses fonctionnalités s’avéreront indisponibles.

Microsoft a sevré les gens d'Internet Explorer depuis des années maintenant, les encourageant à passer sur Edge. Les utilisateurs qui utilisent encore Internet Explorer devraient donc, à leur tour, tester Edge Chromium dès que possible.

Visio Web Access (dès le 30 septembre)

Fin septembre, Microsoft supprimera Visio Web Access (Visio Service) et sa partie web pour SharePoint Online, et transférera ses abonnés vers Visio Online. Après cette date, les diagrammes de Visio Web Access ne seront plus disponibles que pour être visualisés, et non plus pour être modifiés.


Si vous utilisez toujours l'une des applications et l'un des services susmentionnés, il est utile de se préparer à passer à une autre solution le plus rapidement possible. Car vous ne voudrez pas mettre en péril votre matériel informatique, lorsque Microsoft stoppera définitivement leur assistance technique dédiée.

Matt Hanson

Senior Computing editor

Matt (Twitter) is TechRadar's Senior Computing editor. Having written for a number of magazines and websites, there's no aspect of technology that Matt isn't passionate about, especially computing and PC gaming. If you're encountering a problem or need some advice with your PC or Mac, drop him a line on Twitter.