Skip to main content

La DualSense vient d’être démontée - elle révèle de gros changements mais aussi un problème inquiétant

manette DualSense PS5
(Crédit photo: Sony)

Nous préconisions depuis un certain temps que la grosse manette DualSense améliorerait considérablement la DualShock 4 en termes de retour haptique, d'autonomie et d'accessibilité. Aujourd’hui, grâce au démontage effectué par le YouTuber TronicsFix, nous pouvons concrètement déterminer comment Sony a redessiné la manette PS5 - et détacher une caractéristique clé qui n'a pas du tout été modifiée depuis la génération précédente.

Dans la vidéo ci-dessous, TronicsFix effectue une autopsie complète de la DualSense, analysant et comparant tous les composants de cette dernière par rapport à la manette PS4. En supposant que vous n'ayez pas le temps de regarder intégralement cette vidéo, nous résumons ici les modifications significatives et expliquons comment elles vont impacter la durabilité de la DualSense.

Pour commencer, nous savons exactement comment Sony a pu obtenir une plus grande autonomie sur sa nouvelle manette : la DualSense dispose d'une batterie de 1560 mAh beaucoup plus volumineuse, par rapport à la batterie de 1000 mAh présente au sein de la DualShock 4.

TronicsFix a également révélé que la carte mère de la manette PS5 était beaucoup plus large, avec plus de puces associées. Au moins superficiellement, la DualSense est donc une manette bien plus intelligente, avec une puissance de traitement plus importante - pour gérer le retour haptique amélioré.

Mais le plus troublant, c'est qu'une fois ouvertes et dépouillées, les DualShock et DualSense semblent embarquer exactement les mêmes sticks analogiques, avec des interrupteurs Alps identiques et une conception qui, selon TronicsFix, sera difficile à réparer.

La DualShock 4 a causé des problèmes fréquents de drift (similaires au Joy-Con Drift de la Nintendo Switch) au fil des ans, il est donc particulièrement décevant d'entendre que cette nouvelle manette ne semble pas avoir amélioré sa configuration. Bien qu’il ne soit pas encore avéré que l’anomalie affectera aussi la DualSense.

Une révision majeure

Heureusement, le recyclage des sticks analogiques DualShock 4 reste la seule observation décevante de ce démontage. En dehors de cet élément, la DualSense fait office de révolution matérielle. Et les joueurs PS5 ne s’en plaindront pas.

L’amélioration la plus évidente est le nouveau jeu de gâchettes adaptatives. TronicsFix a montré comment ces derniers exploitent un engrenage pour régler la résistance, un potentiomètre pour déterminer la position de l'engrenage et un cran qui stoppe la gâchette une fois qu'elle a atteint un certain point.

Placé côte à côte, le nouveau moteur haptique de la DualSense est plus colossal que le fragile moteur à vibrations de la DualShock. L'ancien appareil se contentait de faire pivoter un poids pour créer des vibrations et ne pouvait pas être particulièrement précis, alors que le nouvel appareil haptique peut créer des vibrations plus nettes et variées. Par ailleurs, Sony a dû ajouter des isolants en caoutchouc sur la carte mère et un amortisseur sur la gâchette, pour les protéger d'une lente usure causée par ce moteur haptique puissant.

Pour conclure, notre YouTuber a affirmé que la manette DualSense devrait être relativement simple à réparer en cas de problème, car la plupart des composants comme les gâchettes et le moteur haptique sont modulaires. De sorte que les ateliers de réparation peuvent facilement remplacer les composants.

Cependant, vous ne pourrez probablement pas le faire chez vous, à moins que vous ne possédiez une maîtrise absolue en soudure. Il s'agit d'un périphérique complexe qui, espérons-le, vous fera grandement apprécier ses performances et améliorer votre expérience gamer sur la PS5.