Skip to main content

En attendant Android 12, Android 11 peine encore à s’imposer sur les smartphones compatibles

Android 11 sur OnePlus Nord
(Crédit photo: Srivatsa Ramesh)

Google vient de dévoiler de nouvelles données concernant le déploiement et l’utilisation des différents systèmes d’exploitation Android sur smartphones. Et étonnamment, la version la plus populaire reste celle de 2019.

Publiés par la plateforme Android Studio, à destination des éditeurs d'applications, ces chiffres montrent une répartition plutôt équilibrée entre Android 11 et Android 10, avec une légère domination de la version la plus datée. Ainsi, selon lesdites données, 24,3% des propriétaires de smartphones compatibles ont déjà installé Android 11, la version la plus récente de l’OS désormais largement disponible... mais 26,5% demeurent sur Android 10, lancé en 2019. 

A noter que 18,2% de ces utilisateurs se maintiennent sur Android 9, tandis que les versions antérieures se partagent les miettes. Il semble, par ailleurs, que 0,2% des sondés sont encore présents sur Android 4.2 Jelly Bean livré en 2012.

Il apparaît ainsi évident que bon nombre de smartphones Android ne sont plus mis à jour chaque année. Si nous constatons généralement une adoption rapide des nouvelles versions d'iOS, il n'en va pas de même pour Android qui a tendance à privilégier le déploiement de ces dernières sur les smartphones Google Pixel - à l’instar des Pixel 6 et Pixel 6 Pro vendu avec Android 12 préinstallé. 


Pourquoi les nouvelles versions d’Android sont-elles adoptées plus lentement ?  

Cela pourrait être dû à l'un des aspects les plus populaires d'Android, à savoir sa facilité d'utilisation - Google ne vous pousse jamais à télécharger et installer la nouvelle version logicielle dès que celle-ci se présente. Si vous la zappez, vous ne perdrez aucune fonctionnalité clé sur votre appareil mobile. 

La base d'utilisateurs fragmentée d'Android montre qu'il est possible d'effectuer une mise à jour quand on le souhaite sans que l'expérience utilisateur ne soit altérée de quelque manière que ce soit.

Cela dit, Google devrait froncer les sourcils en constatant que ses mises à jour récentes ne sont pas adoptées avec autant d'enthousiasme que les précédentes, ce qui suggère que les propriétaires de smartphones Android ne se veulent pas si friands des innovations proposées par chaque version.

Via Androidpolice

Tom Bedford

Staff Writer, Phones

Tom's role in the TechRadar team is as a staff writer specializing in phones and tablets, but he also takes on other tech like electric scooters, smartwatches, fitness trackers and more.