Skip to main content

BMW conçoit une voiture électrique qui change de couleur - oui, vraiment

La carrosserie de la BMW iX Flow passe du blanc au noir
(Crédit photo: BMW)

C'est le genre de gadget tape-à-l'œil que vous vous attendriez à découvrir dans un film de la saga James Bond, et pourtant BMW vient de présenter une voiture capable de changer de couleur, selon les goûts et l’humeur de son conducteur. 

Présentée au CES 2022, la BMW iX personnalisable se veut entièrement électrique et elle est dotée de panneaux de carrosserie E Ink. La même technologie d’affichage que celle utilisée pour les écrans de liseuses Kindle - ce nouveau système conceptuel a été baptisé "iX Flow".

Une fois les panneaux E Ink déposés sur la voiture, ils sont recouverts d'une couche spéciale qui les protège contre les éléments.

BMW iX Flow

(Image credit: BMW)

Dans la démonstration virtuelle effectuée au CES, la BMW iX modifiée est passée d’une carrosserie blanche à une carrosserie noire, avant de revenir au blanc. Bien évidemment, BMW affirme que d'autres couleurs seront ajoutées au catalogue - ce qui ouvre la voie à une réelle variété de panoplie pour les futurs conducteurs intéressés.

La mise en œuvre de cette technologie ne se limitera pas aux changements de couleur de la carrosserie. BMW ajoute que les variations pourront aussi concerner certaines zones spécifiques de l’automobile. A l’instar de la calandre ou des plaques d'immatriculation (même s’il existe de nombreuses limitations légales ici).

Et ce n'est pas tout : comme sur une liseuse, cette technologie pourrait permettre à votre voiture d'afficher des informations (sous forme d'images et de texte) à l'extérieur, comme le niveau d’autonomie restante - ce qui constitue une fonction pratique pour les propriétaires de véhicules électriques. 

BMW iX Flow

(Image credit: BMW)

Une innovation réaliste ?

Les panneaux d'encre électronique sont le plus souvent associés aux liseuses, ils apparaissent aussi aujourd’hui aux rayons vêtements, smartphones, tablettes et autres appareils nomades.

Produit très polyvalent et flexible, l'encre électronique peut être découpée en différentes formes et perforée, ce qui s’avère idéal pour couvrir tous les angles d'une voiture.

Les panneaux abritent un ensemble de capsules transparentes contenant des pigments de couleur, et lorsqu'un courant passe à travers, certaines couleurs peuvent être transformées à la surface. Cela peut sembler potentiellement gourmand en énergie, mais ce n'est pas le cas. 

En fait, seule une très petite quantité d'énergie est nécessaire pour modifier les couleurs, et aucune ressource n’est mobilisée pour maintenir une couleur fixe en place. Cela signifie que le système réclame une très faible consommation énergétique. Ce qui devrait dissiper toute crainte que cette fonctionnalité ne vide la batterie du véhicule et n'entrave l'autonomie de ce dernier.

Alors, verrons-nous un tel système sur un véhicule disponible pour le grand public ? BMW n'exclut certainement pas cette possibilité et note que les premiers retours autour de sa technologie se révèlent positifs.

Pour BMW, elle est déjà pleinement réaliste en 2022, car l'encre E n'est pas un matériau si complexe - et pas extravagant en termes de coût non plus. 

John McCann
John McCann

John joined TechRadar a decade ago as Staff Writer for Phones, and over the years has built up a vast knowledge of the tech industry. He's interviewed CEOs of some of the world's biggest tech firms, visited their HQs and has appeared on live TV and radio, including Sky News, BBC News, BBC World News, Al Jazeera, LBC and BBC Radio 4. Originally specializing in phones, tablets and wearables, John is now TechRadar's resident automotive expert, reviewing the latest and greatest EVs and PHEVs on the market. John also looks after the day-to-day running of the site.