Skip to main content

Les ventes de MacBooks pourraient s’effondrer en 2022, en raison de trois raisons majeures

MacBook Pro M1
(Crédit photo: Future)

Malgré une croissance massive des expéditions de Macs et de MacBooks au début de l'année 2021 - une augmentation de 115% au premier trimestre pour être exact, sans aucun doute grâce à la sortie des nouveaux MacBook Air et MacBook Pro 13 pouces équipés de la puce M1 d'Apple -, les ventes d’ordinateurs Apple devraient connaître une baisse considérable au cours du premier semestre 2022.

Ce rapport pessimiste provient de l'analyste Apple Ming-Chi Kuo et vient d’être partagé par MacRumors. Kuo s'attend à une baisse d'environ 15% au cours du premier semestre 2022, en raison de plusieurs facteurs.

"Nous prévoyons que la livraison de MacBooks sera réduite d'environ 15% au premier semestre 2022, ce que nous attribuons à trois raisons : 1) les pénuries de composants, 2) le changement de la demande structurelle dans l'ère post COVID-19, et 3) la transition naturelle entre anciens et nouveaux modèles", explicite Kuo.

Alors que la demande structurelle de produits technologiques de toutes sortes devrait diminuer avec le retour des salariés au bureau, on s'attend également à ce que de nouveaux MacBook équipés de la puce M1X d'Apple sortent en octobre ou novembre, ce qui pourrait réduire la demande pour les modèles équipés de la puce M1 et sortis l’an dernier.

Dans le même temps, Unimicron, l'un des principaux fournisseurs d'Apple, réalise un investissement majeur dans l'expansion de sa capacité, et devrait donc accepter davantage de commandes d'autres acheteurs afin de réduire la menace d'une interruption des revenus due à une trop grande dépendance vis-à-vis d'Apple. 


La pénurie de semi-conducteurs ne se résorbe pas

On a l'impression que chaque jour, nous avons droit à un nouveau retard d’expédition lié à la pénurie globale de semi-conducteurs qui perdure depuis 2020. Le fait que les livraisons de MacBooks soient susceptibles d'être affectées de nouveau par ce facteur ne s’avère pas vraiment surprenant.

Comme il s’agit avant tout d’un déficit systémique, il semble qu'Apple connaîtra des difficultés croissantes à répondre à la demande d’ordinateurs M1 - même si elle sort de nouveaux modèles MacBook avec un processeur interne amélioré, qu'elle risque également d'avoir du mal à produire dans un avenir proche.

La capacité à produire et à distribuer un volume de plus en plus considérable d’innovations technologiques chaque année a du mal à être absorbée par les constructeurs, en raison d’une demande bien plus massive. L’analogie est faite avec la construction de voies supplémentaires sur une autoroute pour alléger le trafic et qui ne contribue jamais réellement à réduire ledit trafic.

Il est peut-être temps de reconnaître que notre dépendance à l'égard des solutions technologiques à tous les problèmes imaginables se heurte aux limites de notre capacité actuelle à fournir ces solutions.

John Loeffler

John (He / Him / His) is TechRadar's Computing Staff Writer and is also a programmer, gamer, activist, and Brooklyn College alum currently living in Brooklyn, NY. Named by the CTA as a CES 2020 Media Trailblazer for his science and technology reporting, John specializes in all areas of computer science, including industry news, hardware reviews, PC gaming, as well as general science writing and the social impact of the tech industry.


You can find him online on Twitter at @thisdotjohn


Currently playing: Back 4 Blood, Metroid Dread, EVE Online