Skip to main content

MacBook Pro 16 pouces (2021) : date de sortie, prix, design, écran et performances

MacBook Pro 16 pouces (2021)
(Crédit photo: Apple)

Le MacBook Pro 16 pouces (2021) d'Apple est enfin arrivé et c'est l'un des ordinateurs portables les plus excitants présentés par la firme de Cupertino à ce jour. Le nouveau MacBook Pro 16 pouces a été dévoilé lors de la keynote Unleashed du 18 octobre et une chose est sûre : l'attente en valait la peine.

Après le succès mérité de la puce M1 et des nouveaux MacBooks et iMac plus compacts, tous les regards se sont tournés vers la révélation d’un MacBook Pro 16 pouces inédit pour compléter le line-up de la société. Le voici.

Alimenté par les nouvelles puces M1 Pro ou M1 Max à 10 cœurs (huit cœurs de performance et deux cœurs d'efficacité), le nouveau MacBook Pro 16 pouces représente une avancée majeure au sein du catalogue d’ordinateurs Apple. 

Le constructeur affirme que les nouvelles puces M1 Pro et M1 Max sont deux fois plus rapides que l'Intel Core i9 du MacBook Pro 16 pouces (2019). Le M1 Pro s’accompagne d’une capacité maximale de 32 Go de RAM, tandis que le M1 Max l’étire à 64 Go. 

Ces puces peuvent en outre prolonger le niveau d'autonomie des MacBooks Pro 16 pouces (2021) jusqu'à 21 heures -  ce qui est bien au-delà de ce que les processeurs Intel ou AMD des meilleurs PC portables sont capables de proposer aujourd’hui.

Côté graphiques, le MacBook Pro 16 pouces M1 Pro intègre un GPU de 16 cœurs, tandis que le MacBook Pro 16 pouces M1 Max composera avec un GPU de 32 cœurs. C’est un ajout de taille et inédit sur un MacBook Pro.

Le MacBook Pro 16 pouces (2021) en résumé

  • Qu'est-ce que c'est ? Le successeur du MacBook Pro 16 pouces de 2019
  • Quand sortira-t-il ?  Précommandes ouvertes le 18/10, livraisons dès le 26/10
  • Combien coûtera-t-il ? Son prix de départ est de 2 749 €

Date de sortie et prix du MacBook Pro 16 pouces (2021)

Les précommandes du nouveau MacBook Pro 16 pouces (2021) sont ouvertes dès à présent sur la boutique en ligne d'Apple, tandis que les livraisons débuteront le 26 octobre. Le prix de départ du modèle Apple MacBook Pro 16 pouces (2021) M1 Pro est de 2 749 €, contre 3 849 € pour celui du modèle M1 Max. 

Design du MacBook Pro 16 pouces (2021)

En ce qui concerne le design de l'Apple MacBook Pro 16 pouces (2021), il n'y a pas beaucoup de changement en dehors des ports mis à jour. Le châssis est disponible en deux couleurs, argent et gris espace, et bien que nous aurions aimé voir des couleurs plus vives, nous ne pouvons pas nous montrer trop pointilleux sur ce détail, compte tenu des performances offertes en contrepartie. 

Quelques points forts cependant du côté de la connectivité. Le MacBook Pro 16 pouces (2021) sera doté de trois ports Thunderbolt 4, d'un port HDMI, d'un emplacement pour carte SDXC et d'un port MagSafe 3, ainsi que d'un Magic Keyboard avec Touch ID, d'un trackpad Force Touch et d'un adaptateur d'alimentation USB-C de 140W (vous pouvez toujours charger via USB-C si vous préférez). Il y a aussi une prise jack de 3,5 mm.

Ecran du MacBook Pro 16 pouces (2021)

L'écran du MacBook Pro 16 pouces (2021) est une autre surprise considérable faite par Apple, puisqu’il s’agit d’une dalle mini-LED Liquid Retina XDR - avec une luminosité de 1 000 nits supportée en mode plein écran. Mieux encore, le MacBook Pro 16 pouces (2021) est capable d'atteindre une luminosité maximale de 1 600 nits et un rapport de contraste de 1 000 000:1.

L'écran propose une couverture de gamme de couleurs étendue P3 et prend en charge un milliard de couleurs pour des dégradés plus fluides. Oui, vous bénéficiez par ailleurs d’un taux de rafraîchissement de 120 Hz, ce qui en fait l'écran MacBook Pro 16 pouces le plus rapide à ce jour.

Performances du MacBook Pro 16 pouces (2021)

Bon sang de bonsoir, par où commencer ? Eh bien, le mieux serait de nous pencher plus en détail sur les capacités des puces M1 Pro et la puce M1 Max.

La puce M1 Pro offre un avantage considérable par rapport au chipset maison de première génération, l’Apple M1. Apple promet que les M1 Pro et M1 Max sont deux fois plus puissants que l'Apple MacBook Pro 16 pouces (2019) alimenté par un processeur Intel Core i9, et bien que nous devions encore le voir en action par nous-mêmes avant d'accepter cette affirmation, elle est définitivement dans le domaine du possible… l'Intel Core i9 représentant une puce à huit cœurs sans aucun cœur d'efficacité.

Voici quelques-unes des statistiques qu'Apple a fournies concernant les gains de performance attendus du MacBook Pro 16 pouces (2021) :

  • Des gestions de projets jusqu'à 3,7 fois plus rapides avec Xcode ;
  • Jusqu'à 3x plus de plug-ins Amp Designer dans Logic Pro ;
  • Des performances de dynamique des fluides numérique jusqu'à 2,8 fois plus rapides dans TetrUSS (logiciel de la NASA) ;
  • Un rendu 4K jusqu'à 9,2 fois plus rapide dans Final Cut Pro avec M1 Pro, et jusqu'à 13,4 fois plus rapide avec M1 Max ;
  • Jusqu'à 5,6 fois plus rapide que les performances combinées des GPU vectoriels et matriciels dans Affinity Photo avec M1 Pro, et jusqu'à 8,5 fois plus rapide avec M1 Max ;
  • Un rendu des effets jusqu'à 3,6 fois plus rapide dans Blackmagic Design DaVinci Resolve Studio avec M1 Pro, et jusqu'à 5 fois plus rapide avec M1 Max ; 
  • Jusqu'à 8,7 fois plus rapide sur le suivi des objets dans Final Cut Pro avec M1 Pro, et jusqu'à 11,5 fois plus rapide avec M1 Max ;
  • Détection de montage de scène jusqu'à 7,2 fois plus rapide dans les vidéos ProRes 422 1080p d’Adobe Premiere Pro ;
  • Des performances jusqu'à 2,6 fois plus rapides lors de la sélection de sujets dans des images d’Adobe Photoshop ;
  • Des performances de publication jusqu'à 2,1 fois plus rapides dans Vectorworks ;
  • Jusqu'à 2,9 fois plus rapide pour les performances GPU combinées vecteur et raster (Affinity Photo) avec M1 Pro, et jusqu'à 4,5 fois plus rapide avec M1 Max ;
  • Un rendu jusqu'à 2,5 fois plus rapide dans Maxon Cinema 4D (Redshift) avec M1 Pro, et jusqu'à 4 fois plus rapide avec M1 Max ;
  • Un rendu 8K jusqu'à 1,7 fois plus rapide dans Final Cut Pro avec M1 Pro, et jusqu'à 2,9 fois plus rapide avec M1 Max ;
  • Détection de montage de scène jusqu'à 4,4 fois plus rapide pour les vidéos 1080p ProRes 422 dans Adobe Premiere Pro ;
  • Jusqu'à 3,6 fois plus rapide pour le suivi des objets dans Final Cut Pro avec M1 Pro, et jusqu'à 4,9 fois plus rapide avec M1 Max ;
  • Des performances jusqu'à 1,5 fois plus rapides avec M1 Pro et jusqu'à 2 fois plus rapides avec M1 Max lors de la sélection de sujets dans des images d’Adobe Photoshop. 

Selon les calculs de notre éditeur Jackie Thomas, le GPU M1 Pro à 16 cœurs présente une fréquence d'horloge d'environ 1,26 GHz - bien que nous ne sachions pas ce qu'il en est du GPU à 32 cœurs du M1 Max. Le M1 Pro embarque un GPU de 30 W selon Apple, mais celui du M1 Max plafonne à 100 W, et avec plus de puissance vient une fréquence d'horloge plus élevée, de façon non linéaire. Aussi est-il difficile de déterminer quelle sera la vitesse ultime du GPU sur l’ordinateur portable le plus puissant d'Apple.

Autonomie du MacBook Pro 16 pouces (2021)

Une autre avancée majeure pour Apple avec son nouveau MacBook Pro 16 pouces (2021) réside dans l’augmentation significative de la durée de vie de la batterie - supérieure à celle du MacBook Pro 13 pouces M1 (2020) et du MacBook Air (2020).

La société certifie que son nouveau MacBook Pro 16 pouces (2021) pourra atteindre jusqu'à 21 heures de lecture vidéo, soit 10 heures de plus que le MacBook Pro 16 pouces de dernière génération (2019). Elle s'attend également à ce que l'ordinateur portable tienne jusqu'à 14 heures pour toute utilisation occasionnelle à modérée.

En plus de la lecture vidéo, Apple affirme que les développeurs nomades pourront compiler quatre fois plus de code lorsqu'ils travaillent sous Xcode et que les photographes pourront obtenir jusqu'à deux fois plus d'autonomie sur Adobe Lightroom Classic en mode déplacement.

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).