Apple compte utiliser une clé de sécurité physique pour Apple ID

Un cadenas blanc sur un fond numérique sombre.
(Crédit photo: Shutterstock.com)

Apple a annoncé de nouvelles fonctionnalités visant à améliorer les protections en matière de cybersécurité pour ses clients (particuliers comme entreprises), incluant Security Keys qui permet d'utiliser des clés physiques tierces pour protéger les données stockées sur la plateforme iCloud.

"Pour les utilisateurs qui optent pour cette option, Security Keys renforce l'authentification à deux facteurs d'Apple en exigeant une clé de sécurité matérielle comme l'un des deux facteurs", a déclaré la société dans son annonce, notant que Security Keys sera disponible en 2023.

"Cela permet de pousser encore plus loin notre authentification à deux facteurs, en empêchant un hacker même chevronné d'obtenir le deuxième facteur d'un utilisateur dans une arnaque de type phishing."

Protéger les personnalités publiques

Bien que tout le monde puisse utiliser cette fonctionnalité, elle a été conçue en pensant aux personnalités publiques, explique Apple. Après tout, ce sont les personnalités publiques, comme les célébrités, les journalistes ou les employés du gouvernement, qui sont souvent confrontées à des "menaces concertées contre leurs comptes en ligne".

Lors d'un entretien avec 9to5Mac, Apple a déclaré que le système s'intègre à son processus de transfert device-to-device, ce qui signifie qu'une fois qu'un utilisateur a authentifié son iPhone, il n'a plus besoin de le refaire, même lorsqu'il acquiert un nouvel appareil (à condition d'utiliser le processus de transfert de configuration device-to-device, précise-t-on).

En outre, les appareils de confiance qui sont déjà connectés à Apple ID ne seront pas déconnectés lorsque l'utilisateur tentera de s'authentifier avec Security Key.

Ne vous attendez néanmoins pas à acheter de nouveaux gadgets Apple de sitôt, car l'entreprise n'a pas l'intention de fabriquer ces clés matérielles. Elle souhaite plutôt s'appuyer sur des partenaires tiers.

Il existe un besoin urgent de renforcer la sécurité, a déclaré Apple, citant un nouveau rapport de recherche intitulé "The rising threat to consumer data in the cloud". Rédigé par le Dr Stuart Madnick, professeur émérite à la Sloan School of Management du MIT, le rapport indique que le nombre total de violations de données a plus que triplé en moins d'une décennie (2013 - 2021), avec plus d'un milliard de dossiers personnels exposés au public pour la seule année 2021.

Via: 9to5Mac (s'ouvre dans un nouvel onglet)

Sead is a seasoned freelance journalist based in Sarajevo, Bosnia and Herzegovina. He writes about IT (cloud, IoT, 5G, VPN) and cybersecurity (ransomware, data breaches, laws and regulations). In his career, spanning more than a decade, he’s written for numerous media outlets, including Al Jazeera Balkans. He’s also held several modules on content writing for Represent Communications.