Skip to main content

Test de la Xerox VersaLink C500DN

L'impression rapide recto-verso a un coût.

Xerox VersaLink C500DN

Notre verdict

Cette imprimante haut de gamme - et hautement recommandée - délivre des impressions recto-verso de qualité constante, à un rythme étonnant. En partie grâce à sa matrice LED.

Pour

  • Construction robuste
  • Impression recto-verso très rapide
  • Un écran tactile convivial
  • Capacité élevée du toner

Contre

  • Prix élevé
  • Bruyant, même en veille
  • AppGallery est inutile

La Xerox VersaLink C500DN a une particularité qui fait toute sa force : une tête d'impression qui est guidée par une matrice LED plutôt que par des lasers. Et pourtant, vous trouverez de nombreux détaillants qui la classeront comme une imprimante laser. Car à tous les autres égards, la technologie est la même.

Les imprimantes à jet d'encre, en revanche, sont d'une nature très différente. L'avantage d'une matrice LED est qu'elle utilise peu de pièces mobiles, ce qui la rend plus rapide et potentiellement plus fiable. La Xerox VersaLink C500DN revendique une vitesse d'impression de 43 ppm (pages par minute), elle conviendra aux groupes de travail de taille moyenne ayant des besoins d'impression importants. La gamme VersaLink de Xerox s'adresse généralement aux PME (petites et moyennes entreprises). 

Le prix de la VersaLink C500DN est de 445 €. Ce qui la place à l'extrémité supérieure de cette catégorie. Outre sa grande capacité de papier et de toner, elle est également équipée d'une interface tactile avancée qui peut être chargée avec des applications et utilisée comme un smartphone.

Nous devons souligner que la référence DN, à la fin de la référence, indique l'impression recto-verso. Le modèle de base Xerox VersaLink C500N semble identique, mais son prix est beaucoup plus bas car il ne peut imprimer que sur un seul côté de la page. Notez également que le mode Wi-Fi n'est pas inclus dans le prix. Il vous faudra ajouter 50 € environ pour avoir la possibilité de le brancher sur le panneau arrière.

Xerox VersaLink C500DN

Tous les appareils A4 de Xerox ont tendance à prendre de la place et peser de tout leur poids. La Versalink C500DN est un modèle relativement compact qui réclamera les efforts communs de deux personnes pour être déplacé. Mais il n'y a aucun espace perdu ici. Le bac à papier principal est assez profond pour contenir 550 pages, tandis que le plateau multifonctionnel peut en prendre 150 de plus. Ouvrez le rabat supérieur avant et vous verrez que les quatre cartouches de toner ne sont pas exactement minimes non plus. A titre d’information, une cartouche noire de grande capacité peut contenir jusqu'à 12 100 impressions.

Bac à papier

Sous la trappe du toner, se trouve le bac à papier multifonctionnel. Où vous chargez le papier à en-tête et les enveloppes de différents formats. Le bac à papier principal se situe un peu plus en bas. Si vous avez besoin de plus de papier, Xerox vous vendra un bac à papier de secours qui viendra se placer en dessous et qui augmentera votre capacité de 2 000 feuilles A4 supplémentaires. Les pages imprimées sont déposées dans un bac de sortie profond - situé en hauteur, de sorte que vous n'ayez nul besoin de le vider trop fréquemment. 

Ports Xerox VersaLink C500DN

Il existe un port USB en façade, capable d'imprimer directement à partir d'une clé USB. Et un autre port USB à l'arrière pour connecter un PC. Vous disposez également de connexions pour un port Ethernet et du module Wi-Fi optionnel à l'arrière.

Ecran tactile Xerox VersaLink C500DN

Un autre élément remarquable de cette structure beige et noire, au demeurant très épurée, est le panneau de contrôle contenant un écran tactile couleur de cinq pouces. De nos jours, de nombreuses imprimantes sont équipées d'écrans tactiles, mais l'interface VersaLink a une longueur d'avance. En effet, l'écran d'accueil peut être alimenté par des applications répondant à différentes fonctions et imitant le fonctionnement de votre smartphone.  

Xerox VersaLink C500DN

Configuration de l’imprimante

Type : Imprimante laser couleur 
Fonctions : Imprimer seulement
Toner : 4 cartouches (C, M, Y, K)
Connectivité : Ethernet, Wi-Fi, USB
Stockage des données : USB
Vitesse d'impression : 43 ppm (mono et couleur)
Capacité bac à papier principal : 550 feuilles
Qualité d'impression : 1 200 x 2 400 dpi
Apple AirPrint : Oui
Google Cloud Print : Oui
Support d'application : Oui, portail d'impression Xerox
Consommables inclus : 2 400 pages en couleur (x3), 5 000 pages en noir
Taille / Poids : 427 x 466 x 443 mm (HxLxP) / 28 kg

Comme il s'agit d'une imprimante classique, la liste des fonctionnalités reste assez courte. La Xerox VersaLink C500DN peut imprimer en couleur et sur les deux côtés de la page (contrairement au VersaLink C500N qui en est la version basique). Elle dispose d’une connexion Ethernet, de deux ports USB à l'avant et à l'arrière et, si l'on prend en compte le module sans fil optionnel, d'une connectivité Wi-Fi et Wi-Fi Direct.

La caractéristique la plus intéressante est l'écran tactile de cinq pouces, qui facilite la configuration et l'utilisation de votre appareil. Tout en offrant d'autres applications qui peuvent ou non être utiles. Des applications préchargées, comme Print From USB, simplifient légèrement les tâches d'impression de vos documents à partir d'une clé USB, en vous montrant les options pertinentes à l'écran. Vous pouvez également télécharger d'autres applications depuis la Xerox AppGallery.

L'application Connect for Google Drive, par exemple, facilite toute impression d’un ou de plusieurs documents présents sur votre espace Google Drive. Il existe actuellement seize applications disponibles sur l'AppGallery, bien que certaines d'entre elles ne concernent que les appareils multifonctions de Xerox.

En termes de spécifications, la Xerox VersaLink C500DN est plus impressionnante. La vitesse d'impression de 43 ppm indiquée pour les pages en mono ou en couleur est réaliste et très rapide. Elle peut traiter et produire votre première impression en une dizaine de secondes, un score remarquable.

Mais la principale raison d'acheter une telle machine est sans doute la grande capacité du toner qu'elle offre. Avec 550 feuilles A4 dans le bac à papier principal et des cartouches de toner conséquentes, les utilisateurs passeront moins de temps à recharger la machine et plus de temps à imprimer. Lorsque vous déballez la Xerox VersaLink C500DN, vous trouverez des cartouches de toner de taille standard déjà chargées et celles-ci vous donneront 2 400 pages en couleur, ou 5 000 pages en noir et blanc.

Xerox VersaLink C500DN

Contrairement à certaines machines Xerox plus sophistiquées, vous n'avez pas besoin d'appeler le support clientèle pour faire fonctionner la VersaLink C500DN. En fait, elle est particulièrement simple à paramétrer - et même à réparer - grâce à l'interface intuitive de l'écran tactile, constituée de grandes icônes. Xerox affirme que c'est comme utiliser un smartphone… de 2008. L’écran tactile est en effet piloté par un processeur très lent.

Pour une imprimante, l'interface est des plus lisses, avec un clavier de taille décente, et la saisie des adresses électroniques ainsi que des mots de passe répond à un processus rapide. Les cartouches de toner étant déjà chargées, vous êtes prêts à imprimer en moins d'une minute, juste après le paramétrage de l’imprimante.

Applications Xerox VersaLink C500DN

Vous avez la possibilité de personnaliser l'écran d'accueil de manière à ne voir que les applications que vous utilisez fréquemment.

Le chargement du papier est facile et le seul bourrage que nous ayons rencontré fut causé par la mise en veille de la machine, à mi-chemin d'une tâche d'impression. Le problème a été résolu en tirant la page en question, par le panneau arrière.

Cartouches d'encre Xerox VersaLink C500DN

La Xerox VersaLink C500DN imprime aussi vite que la marque l’affirme. Elle traite les gros travaux d'impression à une vitesse alarmante, produisant des documents recto-verso en mono et en couleur à la même cadence incroyable. Nous n'avons constaté aucune incohérence ou changement entre deux pages et avons été généralement impressionnés par la qualité d'impression.

Alors que certaines imprimantes laser laissent les zones grises dominer lorsqu'il s'agit d’imprimer des documents en texte brut, avec la VersaLink C500DN, le texte noir apparaît en gras et en noir net. Il s’avère même presque brillant par rapport au papier blanc. Le résultat se veut très soigné et professionnel.

Les reproductions d’images ne sont jamais parfaites avec une imprimante laser et, concernant la C500DN, le problème habituel des bandes de couleur reste présent. Mais ce n'est pas grave et comme la résolution optimisée est de 1 200 x 2 400 dpi, le rendu des illustrations se révèle décent, lorsqu'elles font partie d'un document mixte texte/image. De plus, les documents en couleur sans images réelles sont particulièrement impressionnants, avec des couleurs vives et de fortes nuances de gris. Dans l'ensemble, les impressions couleur et monochromes de cette imprimante sont superbes.

L'inconvénient est que cette machine se montre plutôt bruyante lorsqu'elle effectue un tirage recto-verso. Même en veille, elle émet un sifflement très faible, mais très irritant. Le bouton de mise en veille clignote également en permanence et la machine a tendance à se réveiller de façon aléatoire et bruyante, quand on s'y attend le moins.

Si le grand écran tactile s’affirme par sa praticité, nous nous demandons s'il est vraiment utile d'avoir séparé les quelques fonctions de l’imprimante en différentes applications. Comme nous avons eu des difficultés à accéder à la Xerox AppGallery pendant le test, nous aurions préféré une interface plus conventionnelle. Bien que l'écran tactile ressemble un peu à celui d’un smartphone, il ne se comporte pas comme tel et nous préférons accéder à nos travaux d'impression depuis un PC ou un appareil mobile plutôt que de passer du temps debout devant une imprimante, quelle que soit la taille de son écran.

Pour conclure…

La Xerox VersaLink C500DN est chère pour un appareil qui n'imprime que sur du papier de format A4, mais elle ressemble et s’utilise comme une machine haut de gamme. Elle est capable d'imprimer rapidement, avec une qualité élevée et constante.

Les impressions photo ne sont pas très appréciées, celles en mono sont parfaitement nettes et sombres, tandis que la reproduction des documents en couleurs ne démérite pas. Elle lance les impressions plus rapidement que toute autre imprimante que nous avons testée, ce qui la rend idéale pour un bureau très occupé.

Une capacité élevée de papier et de toner permet d'imprimer plus longtemps et de rendre le coût d'impression compétitif. Le grand écran tactile est une caractéristique bienvenue, bien que l'interface basée sur des applications n'est pas particulièrement utile sur un appareil aussi basique.