Skip to main content

Test du SSD externe LaCie Portable 2 To (2021)

Voici un SSD élégant, pratique et bien pensé. Mais justifie-t-il un tel coût ?

LaCie 2 To Portable SSD (2021)
(Image: © Future)

Notre verdict

Le SSD externe LaCie Portable de 2 To est aujourd’hui trop cher pour son propre bien. Oui, il est livré avec des services de récupération de données, mais il en va de même pour les SSD Seagate moins chers et tout aussi rapides pour une capacité de stockage similaire.

Pour

  • Design magnifique
  • Absolument robuste
  • Longue garantie
  • Performances premium
  • Service de récupération de données gratuit

Contre

  • Câble USB Type-C trop court
  • Pas d'indice de protection IP
  • Trop cher pour ce qu'il est

TechRadar Verdict

Le SSD externe LaCie Portable de 2 To est aujourd’hui trop cher pour son propre bien. Oui, il est livré avec des services de récupération de données, mais il en va de même pour les SSD Seagate moins chers et tout aussi rapides pour une capacité de stockage similaire.

Pros

  • +

    Design magnifique

  • +

    Absolument robuste

  • +

    Longue garantie

  • +

    Performances premium

  • +

    Service de récupération de données gratuit

Cons

  • -

    Câble USB Type-C trop court

  • -

    Pas d'indice de protection IP

  • -

    Trop cher pour ce qu'il est

Le SSD Lacie Portable 2 To (2021) en résumé

Le LaCie Portable est un SSD externe de 2 To pour Macs, PC Windows et iPads. Sa conception s’avère élégante, il s’avère livré avec un service de récupération de données gratuit fourni par Seagate, une généreuse garantie de 3 ans, mais aussi un prix plutôt élevé pour ce qu'il offre, à savoir des vitesses USB 3.2 Gen 2 et rien de plus. En tant que tel, il n'est pas facile à recommander face à des produits comme le Kingston XS2000 ou le SanDisk Extreme portable - tous deux nettement moins chers et sans pénalité de performances. 

Cela dit, certains pourraient faire valoir l’intérêt majeur du service de récupération des données, une option unique au sein du marché grand public (d'autres produits Seagate moins élégants, comme le OneTouch, assurent la même faveur). Ce qui nous amène à la seule question qui compte : payons-nous un supplément massif pour bénéficier de la réputation - sans faille - de LaCie ?

Prix et disponibilité

Le modèle testé (STKS2000400) affiche un prix conseillé de 409,99 € - vous pouvez néanmoins l’acheter pour 100 € de moins chez certains détaillants.  Deux modèles plus mineurs sont disponibles, un de 500 Go et un de 1 To, en vente respectivement pour 134,99 € et 219,99 € sur la boutique officielle de la marque. Bien évidemment, le plus grand modèle possède le coût par téraoctet le plus bas. Nous nous attendons à ce qu'un modèle plus généreux de 4 To soit également proposé dans un futur proche. Notez que cette gamme de disques occupe le segment d'entrée de gamme dans le portefeuille de LaCie.

Design du LaCie 2 To Portable SSD (2021)

(Image credit: Future)

Design

Comparé à certains de ses prédécesseurs comme l'édition 2019, le modèle 2021 se révèle plus compact et inspiré - curieusement - par un parallélogramme. Il vaut la peine - à ce stade - de mentionner les origines (françaises) de LaCie ou La Compagnie, société qui a voué une large partie de son existence à l’art de la conception.

Avant son acquisition par Seagate en 2014, l'entreprise s'était taillée une niche lucrative parmi les designers (et les professionnels de la création) partageant les mêmes idées et recherchant des périphériques d'inspiration créative en plus d’être performants. Des agitateurs de tendances comme Neil Poulton ou Philip Stark ont collaboré avec LaCie pour concevoir certains produits emblématiques. L'adage selon lequel la beauté est dans l'œil de celui qui regarde est donc plus vrai que jamais ici.

Port USB-C du LaCie 2 To Portable SSD (2021)

(Image credit: Future)

Le disque lui-même se présente comme un monobloc d'aluminium usiné avec un connecteur Type-C à une extrémité, un voyant d'état et une gravure du logo LaCie. Minimaliste et élégant à la fois, il apparaît suffisamment compact pour être transporté sans se faire remarqué (10,6 mm x 50 mm x 80 mm pour un poids de 45 g). À l'intérieur de la boîte, on trouve un câble USB Type-C, un abonnement d'un mois à Adobe Creative Cloud et les détails des services de récupération de données Rescue de Seagate.

LaCie 2 To Portable SSD (2021)

(Image credit: Future)

Performances et usage

Le LaCie Portable 2 To est construit pour durer et devrait être capable de résister aux moindres chocs et coups. N'oubliez pas que la surface métallique peut être rayée si elle tombe sur un matériau abrasif (par exemple un sol en béton). De même, le SSD ne dispose d’aucun indice IP, ce qui signifie qu'il n'est pas étanche à l'eau ou à la poussière. Cela le désavantage par rapport à d’autres modèles. 

Benchmarks

Voici les performances générales du SSD LaCie Portable de 2 To, évaluées dans une série de tests référents :

CrystalDiskMark : 1049 MBps (lecture) ; 1039 MBps (écriture)
Atto : 1004 Mo/s (lecture, 256 Mo) ; 1009 Mo/s (écriture, 256 Mo)
AS SSD : 922 MBps (lecture séquentielle) ; 933 MBps (écriture séquentielle)
AJA : 887 MBps (lecture) ; 951 Mbps (écriture) 

En ce qui concerne les tests numériques purs, le disque lui-même s'est comporté conformément à nos attentes. Seagate avait promis des vitesses de lecture allant jusqu'à 1,05 Go/s et des vitesses d'écriture grimpant à 1 Go/s. Nous avons obtenu 1,05 Mo/s en lecture et 1,05 Mo/s en écriture. En outre, nous avons noté 1,05 MBps (lecture) sur CrystalDiskMark et 1,04 GBps en écriture en utilisant le même benchmark. D'autres tests ont indiqué des transferts plus lents, tandis qu'un seul fichier de 10 Go a été poussé en 17,6 secondes (soit une vitesse réelle de 574 Mo/s), légèrement plus rapide que le Seagate OneTouch Pro.

Nous soupçonnons que ce dernier et le disque LaCie partagent au moins certains composants. Le périphérique de stockage n'a pas chauffé de manière significative pendant nos tests et le seul petit reproche que nous pourrions formuler concerne la faible longueur du câble fourni.

Vue latérale du LaCie 2 To Portable SSD (2021)

(Image credit: Future)

Faut-il acheter le SSD LaCie Portable 2 To (2021) ?

Achetez-le si...

Vous recherchez un beau périphérique de stockage externe
Nous ne mentirons pas, le disque est très beau, mais c'est une opinion personnelle qui, sans surprise, n'a aucune influence sur les performances réelles de l'appareil. Ce qui compte, par contre, c’est qu’il reste conçu pour durer.

Vous souhaitez bénéficier d’un service de récupération de données professionnel
Perdre ses données n'est jamais une partie de plaisir, surtout si vous êtes un freelance créatif. Heureusement, les services de récupération des données de Seagate peuvent venir à votre rescousse, même si nous vous conseillons toujours d'opter pour une solution de sauvegarde dans le cloud, plus efficace. 

Ne l'achetez pas si...

Il vous faut le SSD le plus sécurisé du moment
Pour cela, Seagate propose un autre produit, le LaCie Mobile SSD Secure, qui est en fait le même disque avec une sécurité renforcée. Oh, et il est uniquement en vente sur Apple.com. LaCie pourrait également ajouter à son disque un lecteur d'empreintes digitales similaire à celui du Samsung T7 Touch.

Vous désirez un SSD extrêmement rapide… et plus abordable
Le Sandisk Extreme, que nous avons déjà mentionné, n'est vendu qu'à 265 € à l'heure où nous écrivons ces lignes. La version USB 3.2 Gen 2x2, plus rapide, coûte légèrement plus cher. Le Crucial X8 est encore moins onéreux, à 240 €. Pour une vitesse ultime, vous aurez besoin d'un disque Thunderbolt 3 et la version 2 To la plus abordable est celle du Sabrent Rocket XTRM-Q à 370 €.

Vous préférez les SSD étanches
Ce disque n'a pas d'indice de protection IP. Par coïncidence, LaCie en propose un, appelé Professional SSD, doté d'un manchon en caoutchouc jaune vif, d'un indice IP67 et d'une garantie de cinq ans, la meilleure du secteur, avec des services de récupération des données tout aussi pratiques.  

Managing Editor, TechRadar Pro

Désiré has been musing and writing about technology during a career spanning four decades. He dabbled in website building and web hosting when DHTML and frames were en vogue and started writing about the impact of technology on society just before the start of the Y2K hysteria at the turn of the last millennium. Then followed a weekly tech column in a local business magazine in Mauritius, a late night tech radio programme called Clicplus and a freelancing gig at the now-defunct, Theinquirer, with the legendary Mike Magee as mentor. Following an eight-year stint at ITProPortal.com where he discovered the joys of global techfests, Désiré now heads up TechRadar Pro. He has an affinity for anything hardware and staunchly refuses to stop writing reviews of obscure products or cover niche B2B software-as-a-service providers.