Skip to main content

Test de la Logitech G Pro X Superlight

L’arme ultime des petites mains (et des droitiers).

Logitech G Pro X Superlight
(Image: © Future)

Notre verdict

La souris gaming sans fil Logitech G Pro X Superlight est ridiculement légère et incroyablement rapide. Elle s’avérera un excellent choix pour qui cherche à briller lors d’une partie multijoueur ou d’une compétition eSport, vous assurant quelques coups critiques d’avance, grâce à sa précision extrême. Sa légèreté s'accompagne toutefois d'un certain nombre d'omissions qui rendent les longues sessions de jeu un peu moins agréables.

Pour

  • Difficile de faire plus léger
  • Excellent temps de réponse

Contre

  • Peut sembler petite dans certaines paumes
  • Pas de bouton DPI physique

La Logitech G Pro X Superlight en résumé

Les joueurs PC portés sur l’eSport essaient toujours d'obtenir la meilleure configuration et les meilleurs périphériques en cours, pour tourner à leur avantage chaque milliseconde. Dans cette optique, la Logitech G Pro X Superlight Wireless Gaming Mouse est probablement la souris la plus légère qu’ils trouveront? Avec en prime, un plaisir absolu à l’usage.

Cette légèreté s'accompagne de quelques sacrifices : il n'y a pas d'éclairage RGB, le corps est un peu plus petit, ce qui le rend moins confortable à manipuler, et il n'y a pas de bouton dédié pour changer de niveau de DPI. A vous de voir où vont vos préférences : si vous optez pour la rapidité, elle est le modèle qu’il vous faut. Pour les gamers intraitables misant sur la dextérité, il existe d’autres modèles plus convenables au sein du catalogue Logitech.

Prix et disponibilité de la Logitech G Pro X Superlight

La souris gaming sans fil Superlight G Pro X de Logitech est disponible dès maintenant au prix de 149,99 €. 

Design de la Logitech G Pro X Superlight

Il est indéniable que la G Pro X Superlight est une souris gamer vraiment minimaliste dans la gamme de Logitech. Vous ne trouverez ni courbes audacieuses, ni éclairage RVB fantaisiste ici. Hormis cet apparat, vous obtenez un modèle qui respecte parfaitement son cahier des charges.

La boîte contient la souris elle-même, ainsi qu'un câble Micro USB propriétaire et le dongle récepteur. Ne perdez pas ledit câble car vous ne pourrez plus charger décemment votre G Pro X Superlight en passant par un câble standard. A vrai dire, nous aurions préféré disposer d’un câble USB-C à la place, Logitech en a décidé autrement. Le câble se veut assez long, et il gêne parfois le déplacement de la souris en mode connectée. Particulièrement sur les espaces et les bureaux restreints. 

Image 1 sur 3

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)

C'est sous la souris que toute la magie opère. On y trouve le capteur Hero qui met à votre disposition une sensibilité extrême de 25 600 DPI, ainsi que des patins PTFE qui garantissent un glissement parfait sur tout tapis de souris. Ces derniers sont facilement remplaçables en cas d’usure. Enfin le cache, présent dans la partie inférieure, dissimule un compartiment de stockage pour le récepteur sans fil.

La G Pro X Superlight peut être chargée à l'aide du tapis Logitech Powerplay, qui fait office de chargeur sans fil et de récepteur deux-en-un. Reste qu’à 120 €, ce système optionnel demeure incroyablement cher, et beaucoup d’utilisateurs se contenteront d’adopter le processus de chargement habituel.

Image 1 sur 3

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)

En termes de boutons, Logitech n'a gardé que l'essentiel ici aussi. Vous bénéficiez de cinq boutons au total, Cinq options au total, c'est tout ce que vous aurez, comprenant une molette cliquable, les boutons gauche et droit standards, plus deux boutons complémentaires à proximité du pouce - sur le flanc gauche. Le fait qu’elle ne délivre pas d’avantage ambidextre fera douter quelques utilisateurs.

Pour les joueurs composant avec des doigts un peu plus longs ou des mains plus larges, la souris ne sera pas très confortable à manipuler et les boutons secondaires se révéleront difficiles à atteindre dans le feu de l'action. A contrario, les mains plus menues se sentiront à l’aise, la G Pro X Superlight leur offrant un excellent soutien avec un grip des plus pratiques et une surface sur laquelle il est possible d’ajouter plus de texture en appliquant les quatre adhésifs prévus à cet effet et inclus dans la boîte.

Image 1 sur 2

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)
Image 2 sur 2

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)

Performances de la Logitech G Pro X Superlight

Vous devrez télécharger le logiciel G Hub de Logitech afin d'exploiter pleinement toutes les fonctionnalités de la G Pro X Superlight. Cette application vous permet de remapper les boutons, de définir des profils individuels et d'enregistrer jusqu'à cinq d’entre eux sur la souris elle-même. Gardez à l'esprit que vous devrez assigner chaque profil à un bouton, et qu’il faudra impérativement l’actionner pour déverrouiller le vôtre. En passant d’un PC à un autre, par exemple. Un raccourci malin qui vous évite de télécharger le logiciel sur tous les appareils que vous utilisez.  

Image 1 sur 2

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)
Image 2 sur 2

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)

Le capteur ultra-rapide et ultra-précis de la G Pro X Superlight vous permet de parcourir des distances exceptionnelles en la bougeant à peine. C’est donc une partenaire exceptionnelle si vous exécutez vos jeux sur une configuration multi-écrans. De plus, de par son poids plume (à peine 59 grammes), elle permet de viser encore plus rapidement vos adversaires dans un jeu de tir tel qu’Overwatch ou de parcourir une map League of Legends en un temps record. 

L'inconvénient, comme mentionné précédemment, est la compacité de cette souris gaming - qui peut porter préjudice sur de longues sessions multijoueurs. Nous avons constaté qu'après deux heures de jeu, nous commencions à ressentir une légère raideur dans les doigts ainsi que des micro-douleurs dans la paume, sans doute en raison de l'arc inférieur de la souris qui n’apporte pas un soutien flagrant. 

Des aléas qui, à l’instar du mode filaire évoqué au début de ce test, mettront à mal la précision de vos attaques ou de vos déplacements. C’est d’autant plus fâcheux que la G Pro X Superlight n’est manipulable que par des droitiers. 

La durée de vie de la batterie est estimée à environ 70 heures. Sans éclairage RGB ou fonctions gourmandes en énergie, la souris Logitech atteint aisément cette limite. Après une semaine d'utilisation intensive, nous n'avons dû la recharger qu’à la fin du week-end, ce qui confirme sans mal la promesse marketing de la firme. Petit bémol : nous aurions apprécié que la G Pro X Superlight dispose d'une solution de chargement plus élégante que son câble maison.

Faut-il acheter la Logitech G Pro X Superlight ?

Logitech G Pro X Superlight

(Image credit: Future)

Achetez-la si…

Vous aimez achever rapidement vos adversaires comme vos sessions multijoueur
Si vous recherchez la souris la plus légère avec le temps de réponse le plus rapide, la G Pro X Superlight offre une vélocité et une direction phénoménales.

Vous recherchez une souris sobre, sans surplus inutile
La G Pro X Superlight se débarrasse d’une conception fantaisiste et de l'éclairage RVB, c’est une souris de jeu minimaliste, incroyablement légère… et puissante.

Ne l'achetez pas si…

Vous avez de grandes mains / êtes gaucher
Si vous composez avec de longs doigts ou que vous n’êtes pas ambidextre, la G Pro X Superlight peut s’avérer pénible à manipuler lorsque les sessions de jeu s’allongent. Heureusement, des alternatives plus polyvalentes sont disponibles, y compris chez Logitech.

Votre bureau est relativement étroit
La course courte de la G Pro X Superlight vous donne la possibilité de parcourir de longues distances en la déplaçant à peine. Néanmoins, en mode filaire, la souris est perturbé par un câble trop long - dommage pour un investissement à presque 150 €.

Nick Rego

A former IT & Marketing Manager turned full time Editor, Nick enjoys reviewing PC components, 3D Printers, projectors, and anything shiny and expensive. He can also be found baking up a storm in the kitchen, which we are more than happy to encourage.