Skip to main content

Test Dell Ultrasharp U3223QE

Le moniteur professionnel Dell Ultrasharp U3223QE est un bijou bureautique, malgré une nouvelle technologie d’affichage surcotée.

Dell Ultrasharp U3223QE
(Image: © Dell)

TechRadar Verdict

Le nouveau moniteur professionnel Dell Ultrasharp bénéficie de l’apport de l'USB-C et d’un commutateur clavier-écran-souris pour concéder une productivité exceptionnelle à ses utilisateurs. Mais la technologie d’affichage IPS Black s’avère une déception.

Pros

  • +

    Hub de connectivité USB-C performant

  • +

    Commutateur clavier-écran-souris fort pratique

  • +

    Design fin et élégant

Cons

  • -

    Le support IPS Black n'enthousiasme pas

  • -

    Assez cher

Dell offre souvent un accès anticipé aux ultimes technologies d'affichage. C'est ainsi que le nouvel écran Dell Ultrasharp U3223QE est équipé du support IPS Black développé par LG, avec un contraste généreux pouvant atteindre un ratio de 2 000:1. C'est un grand bond en avant par rapport au contraste maximal de 1 300:1 concédé par les écrans IPS les plus récents. Sachant que la plupart d’entre eux ne dépassent pas la valeur de 1 000:1.

Bien sûr, les dalles VA font encore mieux dans ce domaine. Les meilleurs sont capables de côtoyer des taux de contraste de 4 000:1. Reste que la technologie VA est également plus lente et ne peut pas égaler l'IPS en termes de précision et d'angles de vision.

Dell Ultrasharp U3223QE

(Image credit: Dell)

Notez que nous parlons ici du contraste statique obtenu par la dalle LCD elle-même, par opposition à celui obtenu par un rétroéclairage avec gradation locale. On peut toutefois affirmer que le contraste statique se révèle encore plus important ici. Après tout, très peu de moniteurs professionnels disposent d'un véritable gradateur local à matrice complète. Ceux qui le font coûtent des millions d'euros. En effet, ce Dell ne dispose pas de gradation locale. Ainsi, une amélioration majeure du contraste inhérent à la technologie IPS profiterait à une large gamme de moniteurs à tous les prix. 

Cela mis à part, le Dell Ultrasharp U3223QE est un monstre impressionnant de 32 pouces avec une résolution 4k complète, une connectivité USB-C efficace et un commutateur clavier-écran-souris des plus utiles. Il dispose par ailleurs d'une colorimétrie admirablement réaliste, d'un support HDR de base et d'un design fin en plus d’être élégant.

Dell Ultrasharp U3223QE

(Image credit: Dell)

Design et caractéristiques principales

Le nouveau moniteur Dell Ultrasharp U3223QE est très contemporain grâce à ses bords fins et symétriques sur les quatre côtés de la dalle IPS de 32 pouces. C'est un écran très esthétique, bien pensé, avec une vaste personnalisation possible - notamment en termes d’inclinaison, de hauteur, de pivotement et de rotation en mode portrait.

La caractéristique principale est bien sûr la technologie IPS Black apportant un contraste de 2 000:1. Dell ajoute à cela une couverture impressionnante de 98% de l'espace couleur DCI-P3, idéale pour les vidéastes. Ainsi, si l'écran U3223QE n'est pas un écran de montage photo ou vidéo de qualité professionnelle, il demeure certainement à la hauteur de certains modèles associés à des stations de travail dédiées.

Dell Ultrasharp U3223QE

(Image credit: Dell)
Spécifications techniques

Taille d'écran : 32 pouces
Technologie d'affichage : IPS
Résolution : 3840 x 2160 px
Luminosité : 400 cd/m2
Contraste : 2000:1
Temps de réponse : 5 ms
Gamme de couleurs : 99% DCI-P3
Taux de rafraîchissement : 60 Hz
Vesa : 100 mm x 100 mm
Entrées : DisplayPort 1.4, HDMI 2.0, USB-C
Sorties : DisplayPort, ethernet, HDR400

Le gain de productivité est le point fort de ce moniteur. Ce en partie grâce à la surface de bureau rendue disponible sur un moniteur 32 pouces 4K de 3 840 x 2 160 pixels. Mais aussi grâce à un ensemble conséquent de fonctionnalités générales. 

Parmi les qualités du Dell Ultrasharp U3223QE, citons le hub de connectivité USB-C avec une alimentation de 90 W, une connectivité Ethernet, une sortie DisplayPort et une capacité de commutation clavier-écran-souris intégrale. Avec un seul câble, vous pouvez donc brancher un ordinateur portable, le charger, connecter des périphériques et relier en circuit deux puissants écrans. Un ajout sympathique.

Dell Ultrasharp U3223QE

(Image credit: Dell)

Performances

Nous étions très enthousiastes à l'idée d'allumer le Dell Ultrasharp U3223QE pour la première fois et d'expérimenter une véritable avancée en termes de contraste sur les écrans IPS équipant les bureaux depuis plus d'une décennie. Malheureusement, cette expérience subjective ne répond pas totalement à nos attentes. 

Aux côtés d'un écran IPS 4K 32 pouces doté d'une dalle 1 300:1, ce nouveau moniteur Dell incluant la technologie IPS Black ne transcende pas l’offre actuelle en ce qui concerne la perception du contraste, des niveaux de noir et de l'éclat général. Pour mémoire, le U3223QE est certifié HDR400 mais ne dispose pas de la fonction de gradation locale. Il ne s'agit donc pas d'une véritable dalle HDR, malgré les promesses d’IPS Black.

Dell Ultrasharp U3223QE

(Image credit: Dell)

Le fait que l'étalonnage par défaut dans la plupart des modes, y compris standard, sRGB et DCI-P3, penche légèrement vers le vert n'aide pas non plus. 

De même, l'écran ne produit pas les tons blancs les plus nets et les plus purs. En fait, notre préférence générale dans cette comparaison improvisée revient à l'écran le plus ancien, théoriquement moins performant.

Dell Ultrasharp U3223QE

(Image credit: Dell)

Le calibrage d'usine laisse un peu à désirer, avec une compression visible dans les échelles de tons plus clairs. En ce qui concerne le temps de réponse, il ne s’agit pas d’un moniteur gaming, mais en mode standard, il se révèle plutôt confortable. Néanmoins, pour obtenir les performances annoncées de 5 ms, il faut activer l'overdrive dans le menu OSD - ce qui entraîne un dépassement de cadre très évident et inesthétique.

Tout cela apparaît quelque peu déceptif car à bien des égards, le Dell Ultrasharp U3223QE se montre terriblement désirable. Les angles de vision sont excellents, la densité de pixels demeure décente et, malgré les problèmes mentionnés, il met à disposition une dalle magnifique et extrêmement pratique pour mener à bien vos tâches bureautiques quotidiennes.

Dell Ultrasharp U3223QE

(Image credit: Dell)

Pour conclure...

Lorsqu’on évoque la qualité d'image, le Dell Ultrasharp U3223QE ne correspond pas tout à fait à l'avancée que nous espérions d’une "première mondiale" - celle d’une dalle IPS avec un contraste statique près de deux fois supérieur à celui des écrans IPS existants. En fin de compte, la technologie des dalles VA reste toujours la meilleure en matière de contraste statique. Ajoutez à cela un calibrage d'usine qui laisse plutôt à désirer et nous nous avérons légèrement déçus dans l'ensemble. 

Compte tenu de la conception attrayante du cadre fin et de l'ensemble des fonctionnalités fantastiques, y compris le hub de connectivité USB-C et le commutateur clavier-écran-souris, c'est dommage. Dell a produit plusieurs moniteurs redoutés sur le marché professionnel. Le Dell Ultrasharp U3223QE se distingue mais ne domine pas. A partir de 1 039 €.

Contributor

Technology and cars. Increasingly the twain shall meet. Which is handy, because Jeremy (Twitter) is addicted to both. Long-time tech journalist, former editor of iCar magazine and incumbent car guru for T3 magazine, Jeremy reckons in-car technology is about to go thermonuclear. No, not exploding cars. That would be silly. And dangerous. But rather an explosive period of unprecedented innovation. Enjoy the ride.