Skip to main content

Test du Microsoft Surface Book 3

Microsoft s'est-il figé dans le passé ?

Microsoft Surface Book 3
(Image: © Future)

Notre verdict

Le Surface Book 3 est un PC portable de très bonne qualité, avec l'un des plus beaux écrans du marché mais aussi l’un des meilleurs claviers que nous ayons jamais utilisés à ce jour. Cependant, son prix élevé et son processeur moins puissant qu'attendu le privent de la future notoriété à laquelle il se destinait.

Pour

  • Design agréable
  • Clavier confortable
  • Ecran magnifique

Contre

  • Processeur de série U moins puissant
  • Pavé tactile plutôt petit
  • Des haut-parleurs assez médiocres

Le Surface Book 3 en résumé

Le très plébiscité Surface Book 2 est sorti en 2017, cela signifie qu'au-delà d'une légère mise à jour des caractéristiques, il y a maintenant trois ans que nous espérions voir un nouveau modèle arriver. 

À bien des égards, le Surface Book 3 constitue un bel exemple de la montée en puissance des meilleurs ordinateurs portables de 2020. Ce niveau de qualité et de luxe était autrefois réservé aux Macbook d'Apple, Microsoft prouve ici qu'il peut entrer dans la danse. 

Cependant, le Surface Book 3 n'est pas le seul bon élève sur le marché et des appareils comme le Dell XPS 15 et le Razer Blade Studio parviennent à allier admirablement un design exceptionnel et des caractéristiques techniques premium qui ont de quoi faire mordre la poussière au dernier champion de Microsoft.

Nous avons évalué le modèle à 3 099 euros, intégrant un processeur Ice Lake Core i7 de la série U, 32 Go de RAM et un SSD de 512 Go. Une configuration un peu en dessous du MacBook Pro 16 pouces, qui embarque un processeur Intel Coffee Lake Refresh de la série H. Soit deux cœurs supplémentaires, ainsi qu'une vitesse d'horloge plus élevée, à prix équivalent. 

Pour autant, le Surface Book 3 n'est pas dépourvu d'arguments. Cet ordinateur portable de 15 pouces étonnamment léger vous accompagne où que vous alliez. Son écran lumineux et son clavier ergonomique - qui surpasse en qualité le Magic Keyboard d'Apple - en font un assistant extrêmement agréable à manipuler.

Est-il recommandable ? Il peut plaire aux professionnels de la création grâce à son importante quantité de RAM, moins aux consommateurs sérieux de contenus multimédia. Ceux qui cherchent un ordinateur bureautique haut de gamme, en revanche, disposent ici d'un choix de luxe. Facture incluse.

Microsoft Surface Book 3

(Image credit: Future)

Prix et disponibilité du Surface Book 3

Le Surface Book 3 est disponible au prix de départ de 1 799 €. Pour ce tarif, vous obtenez le modèle 13,5 pouces avec un processeur Intel Core i5, 8 Go de RAM et un SSD de 256 Go. Pour mettre les choses en perspective, le nouveau MacBook Pro 13 pouces avec un processeur Intel de 10e génération est proposé à partir de 2 129 € et dispose d'une capacité de stockage et de RAM deux fois plus élevée. La seule différence étant l'absence d'écran amovible sur l'appareil d'Apple. 

Ajoutez à cela 450 € si vous désirez gonfler votre puissance avec un processeur i7 et 16 Go de RAM, ce qui en fait une moins bonne affaire que le dernier MacBook Pro - un comble en soi si l'on y réfléchit bien.

Microsoft Surface Book 3

(Image credit: Future)

Design du Surface Book 3

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU SURFACE BOOK 3

Voici la configuration du Surface Book 3 évaluée par notre rédaction.

Processeur : Intel Core i7-1065G7 (4 cœurs, jusqu'à 3,9 GHz)
Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 1660 Ti
RAM : 32 Go LPDDR4x (3 733 MHz)
Écran : 15,6 pouces 4K (3 240 x 2 160) PixelSense, 60Hz
Stockage : 512 Go (SSD PCIe)
Ports :  1 x USB 3.0 Type-C, 2 x USB 3.1 Gen 2 Type-A, 2 x ports Surface Connect, 1 x lecteur SDXC, 1 x prise jack 3,5 mm
Connectivité : Wi-Fi 6 (Gig+), 802.11 ax 2x2
Poids : 1,5 kg
Dimensions : 355 x 227 x 15 mm

Le Surface Book 3 est sans surprise un très bel appareil. Tout en lui renvoie une impression de qualité supérieure, de la rigidité du clavier au logo Microsoft chromé à l'arrière de l'appareil. 

Après tout, il s’agit du produit phare de la gamme Surface de Microsoft, et il faut donc s'attendre à un certain niveau d'élégance. Le point culminant de sa conception : la variété des ports proposés. 

Le clavier du Surface Book 3 possède deux ports USB 3.1 Gen 2 Type-A, un port USB 3.1 Gen 2 USB-C, un port Surface Connect, qui est utilisé pour charger l’appareil et y connecter une station d'accueil assez coûteuse. Si vous déconnectez le Surface Book 3 de son clavier, vous retrouverez un autre port Surface Connect sur le côté de l'appareil, ainsi qu'une prise jack 3,5 mm. Ce qui est vraiment agréable de voir également, c'est le lecteur de carte SDXC quelque chose que vous ne pourrez jamais tenir pour acquis sur un ordinateur portable en 2020. 

Sur le haut de l'écran, ou le bord supérieur de l'appareil si vous êtes en mode tablette, vous verrez deux boutons. Le plus petit est un bouton de mise en marche/verrouillage et le plus large correspond aux commandes du volume.

Si vous souhaitez détacher l'écran du clavier, il existe un bouton dédié juste à côté de la touche Supprimer. Bien heureusement, une simple pression accidentelle de ce bouton ne désengagera pas la tablette, vous devrez le maintenir enfoncé pendant quelques secondes jusqu'à ce que vous obteniez un message vous indiquant que l'appareil est prêt à être retiré. 

Il est très impressionnant de souligner à quel point le Surface Book 3 est solide lorsqu'il passe en mode portable. L'écran oscille un petit peu, comme pour tout ordinateur portable 2 en 1, mais contrairement à un Samsung Galaxy Book Flex, par exemple, l'écran ne bougera pas trop si vous déplacez l'appareil. Ce qui témoigne de la qualité d'ingénierie de Microsoft dans la conception d'écrans amovibles.

Le clavier se veut, sans aucun doute, l'élément central du Surface Book 3. En plus de son confort de frappe évident, l'espacement des touches vise la perfection. En revanche, tout cet espace vide nous donne à regretter l'absence du pavé numérique. Et Microsoft n'a pas non plus exploité ce désert en insérant de meilleurs haut-parleurs.

Cela nous amène au minuscule pavé tactile qui nous fait revenir directement aux standards de la fin des années 2000. Nous avons probablement été trop gâtés par la conception des MacBook Pros et des Razer Blade, mais Microsoft aurait dû être en mesure de les égaler sur cette nouvelle itération.  Ne vous méprenez pas : le trackpad fait bien son travail et il offre une expérience aussi fluide que réactive. 

L'écran PixelSense - nous avons évalué le modèle de 15 pouces - est doté d'une résolution d'affichage de 3 240 x 2 160 pixels. Son ratio 3:2 est une aubaine pour les tâches quotidiennes, et même lorsque vous consommez de la vidéo 16:9 en dehors des heures de travail, il vous garantit une excellente qualité d'image. Bien que vous devrez vous accommoder de barres noires un peu gênantes. 

Avec une luminosité moyenne de 402 nits et une couverture de 100 % de la gamme de couleurs sRGB, tout a l'air incroyable sur cet appareil. Nous avons veillé plusieurs nuits en bingeant nos séries favorites, et nous pouvons attester que les couleurs ressortent sublimement sur cet écran. 

Nous ne pouvons pas être aussi élogieux sur les haut-parleurs. Ceux-ci supportent le visionnage d'un épisode de sitcom sur Netflix ou d'une pastille YouTube, lors d’une courte pause, mais les basses ne sont pas à la hauteur. En écoutant This Corrosion de Sisters of Mercy, la ligne de basse iconique du morceau est presque inaudible, même avec le volume à fond. Encore une fois, il aurait été plus évident d'intégrer les haut-parleurs à même le clavier. Nous aurions même pu ajouter un caisson de basses pour créer une certaine profondeur en mode tablette. 

Aussi grand soit-il, le Surface Book 3 s’est révélé plus mobile que nous l'imaginions au départ. En mode tablette, celui-ci ne pèse que 0,8 kg, ce qui vous permettra de l'utiliser tout en vous déplaçant, chez vous ou en réunion professionnelle. Lorsque vous fixez le clavier à l'écran, son poids fait plus que doubler et passe à 1,9 kg.

La différence de poids est un peu surprenante au début, mais elle correspond à ce que vous pouvez attendre d'un ordinateur portable de 15 pouces en 2020. Vous le sentirez certainement dans votre sac à dos, sans pour autant que cela ne vous gêne lors de vos déplacements quotidiens.

Microsoft Surface Book 3

(Image credit: Future)

Performances du Surface Book 3

Le Surface Book 3 est malheureusement freiné par l'absence de processeurs de série H. Au lieu de cela, il est équipé d'un Intel Core i7-1065G7 que l'on trouve généralement dans un appareil bureautique comme le Dell XPS 13

Il reprend d'ailleurs la plupart des performances de ce dernier, quels que soient les tâches évaluées. Ainsi, sur le test de performances du Cinebench R20, le Surface Book 3 a obtenu 1 697 points, ce qui le situe bien au niveau du Dell XPS 13 (égalant 1 700 points). Le problème est que le Surface Book 3 s'avère un appareil beaucoup plus coûteux. 

Une grande partie de cette augmentation de prix provient de la carte graphique assez discrète. Le modèle que nous avons testé est équipé d'une Nvidia GeForce GTX 1660 Ti. Il s'agit ici d’une carte graphique destinée aux jeux, mais ce n'est pas vraiment quelque chose que nous recommanderions pour des jeux en résolution native. La GTX 1660 Ti, associée au processeur de série U à faible consommation, ne génère que 36 images/seconde sur Metro Exodus exécuté à 1080p. Sans même parler de ce que nécessiterait un jeu en 4K. 

Microsoft affirme qu'il s'agit d'un appareil prêt pour le jeu, et en grande partie ce n’est pas faux. Cependant pour profiter du profil gaming de manière optimale, vous devrez réduire la résolution à 1080p. A moins que vos jeux de chevet n'aient tous été conçus il y a dix ans. 

Notre Surface Book 3 incorpore 32 Go de RAM, ce qui sera absolument excessif pour la plupart des utilisateurs. Les professionnels de la photo et de la vidéo n’en feront quant à eux qu’une bouchée et la présence d’une GTX 1660 Ti ici leur sera évidemment profitable. 

Il est juste regrettable que le Surface Book 3 soit ici coincé avec un processeur de la série U. Pour la défense de Microsoft, l'ajout d’un plus gros processeur nécessiterait une solution de refroidissement plus robuste (et plus lourde). Mais comme il s'agit d'un appareil destiné aux professionnels, une puissance accrue en vaudrait amplement la peine.

Microsoft Surface Book 3

(Image credit: Future)

Autonomie du Surface Book 3

Le Surface Book 3 possède une batterie dans la tablette elle-même, et une autre dans le clavier. Microsoft affirme que lorsque la tablette est connectée au clavier, celle-ci offre une autonomie de 17,5 heures en continu, mais en réalité l’autonomie ne va pas aussi loin. 

Durant le test d’autonomie PCMark 10, qui teste l’appareil sur des séries de charges de travail différentes comme le traitement de texte et les appels vidéo, le Surface Book 3 a tenu environ 7 heures et 9 minutes, soit un peu moins d'une journée de travail complète. 

Dans notre test vidéo, où nous avons lu en boucle un film en Full HD jusqu'à ce que l'ordinateur s’éteigne, nous avons forcé jusqu'à 7 heures et 15 minutes. 

En synthèse, si vous envisagez de passer une journée de travail de 8 heures avec le Surface Book 3, vous devrez probablement faire usage de votre chargeur. L'écran 4K et la GTX 1660 Ti sont forcément à l'origine de cette autonomie décente mais inférieure à celle des ordinateurs portables les plus récents. Vous devrez en être conscient.

Microsoft Surface Book 3

(Image credit: Future)

Interface et fonctionnalités du Surface Book 3

L'un des plus grands avantages à acheter un Surface Book 3 est que vous obtiendrez une version complètement pure de Windows 10. Pas de bloatware, ni d'outils de mise à jour bizarres, rien. Juste Windows 10 tel qu'il est lorsque vous l'installez sur un ordinateur que vous avez monté vous-même. 

En plus de cela, le Surface Book 3 possède également une webcam compatible avec Windows Hello. Et, bien que cette forme de connexion biométrique soit vraiment agréable, celle de Microsoft ne fonctionne pas assez bien, surtout pour les personnes qui portent des lunettes ou qui sont maquillées. Avec un appareil haut de gamme comme le Surface Book 3, et encore une fois, une tonne d'espace vide autour du clavier, il aurait été agréable d'exploiter un capteur d'empreinte digitale.

Microsoft Surface Book 3

(Image credit: Future)

Achetez-le si…

Vous misez sur le haut de gamme
Bien que ce ne soit pas l'ordinateur portable le plus puissant du marché, personne ne peut nier que le Surface Book 3 est un appareil au design soigné. Cet ordinateur respire la qualité.

Vous consommez beaucoup de média
L'écran du Surface Book 3 est dans l'ensemble l'un des meilleurs du marché. Ce qui fait de cet appareil un choix facile si vous aimez regarder vos émissions et films préférés pendant vos temps de pause.  

Vous avez besoin d'une bonne capacité de RAM pour créer vos contenus
Grâce à l'inclusion d’une carte graphique discrète et de plus de RAM que ce dont les consommateurs ordinaires ont généralement besoin, le Surface Book 3 est un très bon choix pour les créateurs de contenu. Il aurait également été bénéfique d'avoir une puce de série H ici, mais le Surface Book 3 pourra certainement vous aider à avancer dans votre travail.

Microsoft Surface Book 3

(Image credit: Future)

Ne l'achetez pas si

Vous aimez les grands pavés tactiles
Le trackpad du Surface Book 3 est sérieusement minuscule. Pour un ordinateur de ce calibre, un pavé tactile plus grand devrait être une évidence. 

Il vous faut un processeur puissant
Pour de nombreuses tâches créatives, vous vous en sortirez probablement assez bien. Reste que pour de la performance brute (comme l'exécution de jeux AAA), le processeur de série U du Surface Book 3 ne suffira probablement pas.

Vous êtes audiophile
Si vous êtes comme nous et que vous aimez écouter vos morceaux préférés pendant que vous travaillez, les haut-parleurs du Surface Book 3 laissent beaucoup à désirer. Ils seront suffisants pour regarder une vidéo YouTube, mais le son bas de gamme n’en fait pas un appareil convenable pour profiter de vos playlists favorites.