Skip to main content

Votre abonnement Disney Plus va devenir excessivement cher dans les prochains mois

Disney Plus
(Crédit photo: AFM Visuals / Shutterstock)

Disney a annoncé son intention d'augmenter le prix de l'abonnement Disney Plus d’ici la fin de l’année.

Cette décision coïncidera avec le lancement, le 8 décembre prochain, d’une nouvelle formule supportée par la publicité. Celle-ci coûtera 7,99 dollars par mois, probablement 8,99 € en Europe (soit le même prix que l’abonnement Disney Plus existant). Le prix de la formule originale, sans publicité, passera pour sa part à 10,99 dollars par mois. Nous nous attendons donc à une hausse des prix continentaux de trois euros, soit 11,99 € mensuels.

Entendons-nous bien : cette inflation concernera dans un premier temps les abonnés américains. La formule Disney+ soutenu par la publicité pourrait cependant connaître un déploiement international après le 8 décembre. Certainement au début de l’année 2023.

Moon Knight

Les séries Marvel, comme Moon Knight, ont permis à Disney Plus de séduire des millions d'abonnés en 2022 (Image credit: Marvel Studios)

Malgré l'apport de 14 millions d'abonnés au troisième trimestre 2022 - portant le volume mondial de téléspectateurs Disney+ à 152 millions - la hausse des coûts de production et de programmation a, selon les dirigeants de l'entreprise, entraîné des pertes d'exploitation plus élevées que lors des trimestres précédents.

"Nous restons confiants quant à la capacité de Disney Plus d’atteindre la rentabilité au cours de l'exercice 2024", a déclaré Christine McCarthy, directrice financière de Disney. Et les augmentations de prix devraient aider en partie le géant du streaming vidéo à atteindre cet objectif.

Disney Plus avec publicités : à quoi s'attendre ?

La nouvelle formule d’abonnement avec publicités, dont on parle depuis longtemps - verra finalement le jour aux États-Unis le 8 décembre. Mais en quoi diffère-t-elle de la formule originale ?

Selon Disney, la nouvelle formule offrira aux téléspectateurs le même catalogue et les mêmes fonctionnalités, avec "des plages publicitaires discrètes pour maintenir une bonne expérience utilisateur". 

Cette affirmation a été corroborée plus tôt cette année, avec des spéculations suggérant qu’une plage publicitaire plafonnera à quatre minutes par heure de contenu. Les publicités seront en revanche zappées lorsque vous regarderez des programmes jeunesse via un profil enfant. Disney a confirmé ce point lors de son dernier bilan financier.

La nouvelle formule limitera les plages publicitaires lorsque de jeunes enfants regardent le service.

La nouvelle formule limitera les plages publicitaires lorsque de jeunes enfants regardent le service. (Image credit: Shutterstock / Ivan Marc)

À titre de comparaison, les chaînes publiques françaises sont limitées à six minutes par heure de contenu. Contre douze minutes pour TF1.

Malgré des années de résistance généralisée à l'introduction de la publicité dans son modèle économique, Netflix a récemment admis qu'il avait lui aussi l'intention de lancer un abonnement avec publicités "au début de l'année 2023". Toutefois, certains films et séries échapperont aux pauses sponsorisées, du moins dans un premier temps. 

Reste que Netflix a déjà connu une baisse de sa base d'abonnés en raison de la hausse du coût de la vie, on peut donc se demander si Disney est prêt à ce que son service subisse un sort potentiellement similaire.

Axel Metz
Staff Writer

Axel is a London-based staff writer at TechRadar, reporting on everything from the latest Tesla models to newest movies as part of the site's daily news output. Having previously written for publications including Esquire and FourFourTwo, Axel is well-versed in the applications of technology beyond the desktop, and a degree in English Literature means he can occasionally be spotted slipping Hemingway quotes into stories about electric sports cars.