Skip to main content

Un petit changement dans l'iOS de Netflix plus important qu'on ne le pense

Logo Netflix sur un smartphone
(Crédit photo: Shutterstock)

Netflix a apporté une petite modification à son application iOS qui permet désormais aux utilisateurs de passer de l'application à son site Web pour terminer la souscription d'un abonnement.

Après avoir appuyé sur le nouveau bouton d'inscription de l'application Netflix, une nouvelle fenêtre apparaît pour informer les utilisateurs qu'ils se rendent sur un site Web externe et qu'ils "n'effectueront plus de transactions avec Apple", comme l'a d'abord remarqué 9to5 Mac. Le message ajoute qu'Apple ne sera pas responsable de ce qui vous arrive sur le service de streaming. Si vous souhaitez être remboursé ou si vous avez des inquiétudes concernant la sécurité des transactions, vous devrez vous adresser à Netflix. 

9to5 Mac rapporte que ce changement a été appliqué dans le monde entier. Nous avons contacté Netflix pour lui demander s'il pouvait confirmer cette information. Nous mettrons cette actualité à jour si la plateforme nous répond.

Changements apportés à l'iOS

Bien qu'il s'agisse d'une petite mise à jour, l'application Netflix actualisée témoigne de l'évolution de l'environnement iOS, tant pour les développeurs que pour les utilisateurs. Elle montre qu'Apple commence à jouer franc jeu avec les développeurs en assouplissant les règles notoirement strictes de l'App Store. Pour le consommateur lambda, s'inscrire à Netflix sur iOS n'a jamais été aussi facile.

Netflix permettait auparavant aux utilisateurs de s'inscrire directement à son service via l'application iOS, mais a supprimé cette option en raison de la politique d'Apple consistant à prélever 30 % sur tous les achats in-app. De plus, Apple ne permettait pas aux développeurs d'ajouter un lien externe à leur site Web pour éviter ces frais élevés. Les utilisateurs devaient d'abord acheter séparément un abonnement à Netflix, puis télécharger l'application Netflix pour pouvoir visionner le streaming. Ce n'était pas la tâche la plus ardue, mais cela ajoutait des étapes supplémentaires inutiles.

Ce qui était autrefois une règle inflexible a cependant commencé à s'assouplir.

En mars 2022 (opens in new tab), Apple a annoncé un ajustement de sa politique qui permettrait aux applications "lecteurs" de fournir des liens vers leurs propres pages d'abonnement. La nouvelle attitude d'Apple est motivée, en partie, par la pression du changement. Une nouvelle loi néerlandaise, par exemple, exige que les personnes utilisant des applications de rencontre aux Pays-Bas disposent d'options de paiement autres qu'iOS. De même, la Corée du Sud a promulgué en 2021 une loi qui permet aux développeurs de contourner la taxe d'Apple.

À première vue, il semble qu'Apple ait modifié l'application de lecture pour éviter de futurs maux de tête, toutefois, il y a une importante omission.

Analyse : qu'en est-il des jeux vidéo ?

Les directives de l'App Store d'Apple définissent une application de lecture (opens in new tab)comme une application dont la fonction principale est de fournir un certain type de contenu numérique. Les magazines, journaux, livres, applications audio, musicales et vidéo entrent dans cette catégorie, mais pas les jeux vidéo.

Cette omission a été soulignée par le fondateur et PDG d'Epic Games, Tim Sweeney, sur Twitter. Il s'est plaint que, puisque Netflix peut maintenant éviter "la taxe sur les applications de 30 % d'Apple", pourquoi les jeux vidéo ne le pourraient-ils pas ? Epic Games a intenté un procès à Apple au sujet de la réduction de 30 % en 2020. Le juge de l'affaire a statué contre Apple, permettant apparemment aux développeurs de mettre en œuvre leurs propres systèmes de paiement tiers pour éviter la taxe. La décision du tribunal a sans doute ouvert la voie au changement de politique de mars 2022, mais les jeux ne sont toujours pas inclus dans la définition des applications pour lecteurs.

Nous avons demandé à Apple s'il était prévu d'étendre la prise en charge des liens externes aux jeux vidéo afin que les développeurs puissent éviter les frais. Tout ce que nous avons obtenu en retour, ce sont des liens vers la définition des applications de lecture (opens in new tab). Nous avons ensuite demandé pourquoi les jeux vidéo ne sont pas inclus dans la nouvelle définition, mais nous n'avons pas encore eu de réponse.

Cesar Cadenas
Cesar Cadenas

Cesar Cadenas has been writing about the tech industry for several years now specializing in consumer electronics, entertainment devices, Windows, and the gaming industry. But he’s also passionate about smartphones, GPUs, and cybersecurity.