Skip to main content

Tales of The Walking Dead promet de révolutionner les histoires de zombies

The Walking Dead saison 11
(Crédit photo: AMC)

Alors que l'épisode 8 de la saison 11 de The Walking Dead a conclu la première partie de cette dernière cette semaine, la chaîne câblée américaine AMC a donné le feu vert à une nouvelle série d'anthologie se déroulant dans le lore peuplé de zombies instauré par les comics et le show original lancé en 2010. Tales of the Walking Dead sera diffusée en streaming sur AMC+ aux États-Unis, ainsi que sur AMC, à partir de l'été 2022.

La série comprendra six épisodes d'une heure qui raconteront des histoires entièrement indépendantes. Des anciens personnages reviendront pour l’occasion, mais la fiction continuera de présenter de nouveaux profils charismatiques ou des vilains que vous adorerez détester. Il s'agit du quatrième spin-off de la série principale, après Fear the Walking Dead, The Walking Dead: World Beyond… ainsi qu’une mini-série centrée sur Carol et Daryl à suivre en complément de la saison 11.

Channing Powell, producteur de longue date de la franchise, dirigera l'écriture de cette nouvelle série. Fait intéressant, AMC a invoqué la populaire émission d'anthologie de Netflix, Black Mirror, comme principale source d’inspiration du projet. 

"Nous voyons tellement de potentiel pour un large éventail de récits riches et captivants, ici le format de l’anthologie nous donnera la flexibilité nécessaire pour divertir notre base de fans fidèles tout en offrant un point d'entrée pour les nouveaux téléspectateurs, notamment sur les plateformes de streaming", déclare Dan McDermott d'AMC. 

"Nous avons vu l'attrait de ce format dans d’autres séries classiques comme La Quatrième Dimension ou, plus récemment, Black Mirror, et nous sommes ravis de nous engager avec nos spectateurs de cette nouvelle manière. Avec pour toile de fond un monde très singulier".

On ne sait pas encore comment et où la série sera diffusée à l'échelle internationale - The Walking Dead est diffusée sur OCS en France. Tandis que les deux spin-offs, Fear The Walking Dead et The Walking Dead: World Beyond, sont disponibles sur Prime Video.

The Walking Dead a besoin de sang neuf

Les formats anthologiques conviennent bien aux services de streaming, comme le souligne AMC. Ces dernières années, nous avons pu apprécier des séries comme Black Mirror et la tout aussi bonne série britannique Inside No. 9. Les plateformes de streaming redoublent également d'efforts pour en produire, Disney Plus ayant lancé cette année Marvel's What If... ? et Star Wars: Visions tout en accueillant American Horror Stories. Pendant qu’Amazon Prime Video a proposé Tales from the Loop et Solos

Leur intérêt est évident : les catalogues SVOD se sont progressivement encombrés de séries longues, avec des épisodes d’une heure, et de multiples saisons. Or ce modèle nécessite un investissement lourd de la part du téléspectateur, en termes de temps et d’attention. Surtout quand il y a toujours plus de shows à regarder.

The Walking Dead a été abondamment critiquée au fil des ans, le public des premières saisons lui reprochant une baisse constante de qualité. Avec deux spin-offs construits sur le même schéma, une nouvelle approche est aujourd’hui nécessaire. Une anthologie permet aux scénaristes de réfléchir à une narration plus brute, sans besoin de faire perdurer le suspense pour inciter le téléspectateur à attendre le prochain épisode ou la prochaine saison. Ici, l'histoire doit se terminer en une heure.

"Cette série, plus que toute autre dans l'univers de Walking Dead, s'appuie sur de nouvelles voix, perspectives et idées - donnant vie à des histoires différentes de celles que nous avons racontées auparavant", garantit le superviseur de la franchise, Scott Gimple. Espérons qu'il ait raison.

Samuel Roberts

Samuel is TechRadar's Senior Entertainment Editor, and an expert in Marvel, Star Wars, Netflix shows and general streaming stuff. He's previously spent six years at PC Gamer, too, so if you want to know which Command & Conquer is the best one, drop him a line.