Skip to main content

La sortie des Canon EOS R7 et EOS R8 mettrait un terme à la série d’appareils photo sans miroir EOS M

Canon EOS R
(Crédit photo: Canon)

Le système d'appareils photo sans miroir RF de Canon s'est jusqu'à présent concentré sur des modèles plein format haut de gamme comme le Canon EOS R5, mais cela pourrait être sur le point de changer de manière spectaculaire, d’après de nouvelles spéculations. 

Le site fiable Canon Rumors, qui a qualifié ces dernières indiscrétions de "plausibles, même si provenant d'une source non confirmée", affirme que Canon pourrait lancer pas moins de trois appareils photo RF dotés de capteurs APS-C plus petits.

Apparemment, ces trois boîtiers seraient le Canon EOS R7, dont on parle depuis longtemps, un modèle adapté pour le vlogging nommé Canon EOS R8, et une alternative d'entrée de gamme, le Canon EOS R9. Si les rumeurs sont fondées, cela marquerait presque certainement la fin du système d'appareils photo sans miroir EOS M.   

Celui-ci, arrivé en 2012, est l'équivalent hybride de la monture EF pour les reflex numériques, et comprend des appareils comme le Canon EOS M50 Mark II et le Canon EOS M6 Mark II. La collection d'objectifs de cette gamme reste assez limitée, avec seulement huit options EF-M natives. D’autant que ces dernières années, le géant de la photographie a tout misé sur sa nouvelle monture RF.

Alors que cette dernière a été principalement conçue pour sa nouvelle gamme d'appareils photo sans miroir plein format, tout indique qu'elle pourrait également prendre en charge des modèles plus petits et plus abordables avec des capteurs APS-C.

Comme le note Canon Rumors, une telle évolution marquerait "définitivement la fin du système EOS M". Il suggère également que les Canon EOS R7, EOS R8 et EOS R9 pourraient tous être équipés du même capteur afin de réduire les coûts de fabrication, la principale différence reposant alors sur le design.

Canon EOS M50 Mark II

(Image credit: Canon)

Les appareils EOS M vont-ils passer à la trappe ? 

Canon a récemment consacré tout son temps et son énergie au développement de nouveaux appareils et objectifs RF, et une stratégie orientée vers les modèles sans miroir à "monture unique" (dont Sony se vante fréquemment). Ce qui s’avère plus cohérent et plus économique.

L'absence d'annonces récentes concernant la gamme EOS M montre clairement que ces capteurs APS-C arrivent à bout de souffle. Le Canon EOS M50 Mark II, en particulier, donne l'impression d'être le dernier soupir d'un système en voie de disparition, même s'il reste un appareil photo d'entrée de gamme décent pour de nombreuses personnes.

Le lancement de nouveaux appareils photo APS-C à monture RF entraînerait également de sérieuses complications pour cette série. Tous les objectifs RF actuels sont conçus pour les appareils photo plein format et, même si certaines des longueurs focales les plus longues fonctionneraient parfaitement avec les capteurs APS-C, Canon devrait sortir de nouveaux zooms et grands angles en kit APS-C pour les EOS R7, EOS R8 et EOS R9.

La question est alors de savoir ce qu'il advient du système EOS M actuel. Le scénario le plus probable est que, comme la monture EF de Canon pour ses reflex numériques, son support perdurera, mais sans nouveaux produits ni mises à jour majeures du firmware. Cela rendrait la gamme Canon quelque peu désordonnée.

De l’avis de Canon Rumors, le premier de ces nouveaux appareils (le Canon EOS R7) ne devrait pas voir le jour avant la fin de l'année, au plus tôt, ou peut-être début 2022. D'ici là, les appareils Canon EOS M demeurent des options solides et abordables pour les débutants - même si leur système ne promet pas la longévité de rivaux comme la série X de Fujifilm.

Mark Wilson

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won the Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.