Skip to main content

La reconnaissance faciale prête à remplacer votre carte de paiement pour tous les achats en ligne ?

Face ID sur iPhone
(Crédit photo: Shutterstock)

L'usage de la reconnaissance faciale pour authentifier l’auteur d’un paiement en ligne devrait transformer le monde du commerce électronique d'ici 2025. 

En effet, selon un rapport récent de Juniper Research, l'adoption de cette technologie biométrique sur mobile connaîtrait une croissance de 120% sur les quatre prochaines années. Alors qu’elle comptait déjà 671 millions d'adeptes dans le monde en 2020. Ces derniers seraient 1,4 milliard en 2025.

Cette hausse est en grande partie attribuée à la mise à disposition d’un équipement mobile de plus en plus abordable pour le grand public. Aujourd’hui, des millions d’individus possèdent un téléphone mobile avec caméra frontale et reconnaissance faciale intégrée. Et une immense partie s’en sert pour déverrouiller son appareil, ce malgré la présence de masques de protection pour parer à l’essor de la Covid-19.

Cependant, l’étude de Juniper Research souligne également la nécessité de déployer plus de contrôles d’identité gérées par l’IA. Le cabinet d’analyses craint une suspicion légitime des premiers utilisateurs, en raison de scans régulièrement approximatifs et de la montée en puissance des tentatives d’usurpation d’identité.

Une méfiance légitime

Alors que l'authentification des paiements est appelée à subir une énorme transformation au cours des prochaines années, le document fait mention d’améliorations plus larges et déjà en cours de développement. 

Les capteurs d'empreintes digitales constituent l’autre ressource évolutive intéressant les géants du e-commerce. 93% des smartphones seront dotés de cette fonctionnalité biométrique d'ici 2025. À l'inverse, la reconnaissance faciale ne devrait être présente que sur 17% dans ce futur proche. 

De même, l'attrait de la reconnaissance vocale pour valider un paiement en ligne est de plus en plus affirmé. Cette option recense aujourd’hui 111 millions d'utilisateurs en 2020, ils devraient être 704 millions en 2025. Juniper Research reste pessimiste quant à un essor généralisé, évoquant plutôt un usage restreint dans le secteur bancaire.

En conclusion, le rapport recommande aux acteurs du e-commerce de recourir à une stratégie biométrique multi-méthodes. En d'autres termes, combiner l'utilisation de la reconnaissance faciale et des empreintes digitales avec une validation vocale et des indicateurs comportementaux complémentaires pour optimiser la sécurité de l’interface de paiement.

Susan Morrow, co-auteure du rapport, explique cette requête : "La reconnaissance faciale se développe, mais la possibilité de l’utiliser via une application non fiable limite son taux d'adoption. Au fur et à mesure que le besoin d'un environnement d'authentification mobile sécurisé se fait sentir, les constructeurs de smartphones devront se reposer sur des systèmes logiciels plus robustes pour améliorer leur matériel et faire face conjointement à l’évolution des stratégies de fraude en ligne".

Rob Clymo

Rob Clymo is a Freelance writer for digital and print, specialising in tech, gadgets, automotive and innovation but also covering filmmaking and travel.