Skip to main content

Pénurie mondiale de puces : de quoi s'agit-il, quelles en sont les causes et quand prendra-t-elle fin ?

Pénurie mondiale de puces
(Crédit photo: Shutterstock)

La pénurie mondiale de puces, également appelée pénurie de semi-conducteurs, est un phénomène qui semble avoir surpris la planète entière. Et pourtant, il est difficile de trouver événement plus prévisible.

De nos jours, presque tout produit électronique est équipé de semi-conducteurs, qu'il s'agisse de nos smartphones, de nos ordinateurs, de nos appareils ménagers ou même de nos voitures. Et toutes ces technologies sont de plus en plus avancées, de sorte que les meilleures puces ne s’avèrent plus réservées aux PC gamer les plus récents.

Ce n'est pas non plus la première fois qu’un tel scénario se produit : une pénurie majeure de puces a eu lieu en 1988 en raison d'une explosion de la demande notamment pour les ordinateurs IBM ; en 2000, Intel a subi une pénurie de plusieurs produits ; et en 2011, un tremblement de terre au Japon a provoqué une grave pénurie de mémoire NAND comme d'écrans… pour ne citer que quelques exemples.

Les pénuries de puces ont tendance à se produire en raison d’un ou plusieurs grains de sable venant ralentir, voire court-circuiter, les chaînes de production et d'approvisionnement. Et au lieu de remanier le processus de production pour le rendre moins vulnérable à ces crises, les affaires continuent comme si de rien n'était. 

Maintenant que la dernière pénurie en date, qui a débuté en 2020, touche l'ensemble du secteur technologique - des voitures aux cartes graphiques et aux consoles de jeux vidéo les plus récentes - tout le monde semble découvrir cette crise persistante, s’intéresse à ses causes et surtout se demande quand elle s’évanouira. Il est plus facile de répondre à certaines de ces questions qu'à d'autres, mais nous avons rassemblé toutes les ressources possibles pour vous expliquer comment nous en sommes arrivés là.

Qu'est-ce que la pénurie de puces ?

Une pénurie mondiale de puces est un phénomène qui touche l'industrie des semi-conducteurs et les partenaires qui en dépendent. Lorsque la première n'est pas en mesure de produire suffisamment de puces pour satisfaire la demande des seconds. Ces puces sont absolument vitales pour le marché high-tech dans son ensemble, car elles sont utilisées dans pratiquement tous les appareils électroniques modernes.

Les circuits intégrés sont créés en intercalant de minuscules semi-conducteurs dans des couches de silicium. Cette invention a révolutionné l'électronique - et le monde -, se développant au cours des 70 dernières années. Mais elle a également créé un problème épineux. 

Des perturbations imprévisibles peuvent entraîner des pénuries massives de presque tous les biens de consommation. Ceux qui contiennent de l'électronique ou qui en introduisent dans leur processus de production. Cela peut tout affecter, de la qualité du service ferroviaire dans les villes à l'acheminement des aliments dans les supermarchés - bien au-delà de l'impact sur la disponibilité des biens de consommation tels que les meilleurs moniteurs, iPads et ordinateurs.

Nous vivons actuellement l’une des pénuries de puces les plus agressives. Et ce depuis deux ans. A tel point qu'elle représente un facteur majeur de l'inflation mondiale.

Quelles sont les causes de la pénurie mondiale de puces ?

Une usine Foxconn en Chine dépiste le Covid-19

Une usine Foxconn en Chine dépiste le Covid-19 (Image credit: Getty Images)

La cause principale de cette pénurie mondiale de puces est la pandémie de COVID-19, qui a débuté fin 2019. Deux résultats principaux en ont découlé : des perturbations dans les chaînes d'approvisionnement en raison des confinements de la main-d'œuvre, ainsi qu'une augmentation de 13% de la demande mondiale sur le segment des PC fixes et portables. Ce, afin de prendre le virage du travail et de la formation à domicile.

Dans l'industrie informatique en particulier, la pénurie a été exacerbée par l'essor des cryptomonnaies. Les cartes graphiques et les processeurs se sont fait rares, car ceux qui minent ces devises numériques ont ajouté une source inattendue de demande pour lesdits composants. Ce qui a rendu leur recherche encore plus difficile pour le consommateur classique.

Une autre cause majeure a été la série de sécheresses touchant Taïwan - l'un des principaux centres de production de puces dans le monde et le siège de la TSMC, le plus important fournisseur de semi-conducteurs au monde. Ces sécheresses ont affecté la production d'eau ultra-pure, qui est utilisée pour nettoyer à la fois les usines et les plaquettes de silicium à partir desquelles les puces sont fabriquées en volume. 

Plusieurs autres événements ont eu un impact supplémentaire sur la pénurie de puces, notamment les tensions politiques entre les États-Unis et la Chine, les tempêtes hivernales au Texas, les incendies mettant à mal les installations japonaises, les fermetures d'usines liées à COVID à Shanghai et la guerre actuelle entre la Russie et l'Ukraine.

Quand la pénurie mondiale de puces prendra-t-elle fin ?

Le PDG d'Intel, Pat Gelsinger

Le PDG d'Intel, Pat Gelsinger (Image credit: Horacio Villalobos for Corbis/Getty Images)

De nombreux professionnels de l'industrie, comme Intel et AMD, ont produit plusieurs projections pour déterminer quand l'industrie des semi-conducteurs se remettra de la pénurie mondiale. Et le consensus est qu'elle durera jusqu'en 2023.

Pat Gelsinger, PDG d'Intel, a déclaré que "la demande a explosé de 20% d'une année à l'autre, perturbant les chaînes d'approvisionnement et la gestion des stocks". Selon ce dernier, il faudra des années pour s’en remettre complètement. Le cofondateur et PDG de Dell, Michael Dell, pense également que la pénurie durera au-delà de 2023.

Lisa Su, PDG d'AMD, est plus optimiste, estimant que la pénurie commencera à s'atténuer fin 2022, car "la pandémie vient de porter la demande à un nouveau niveau." Ces prévisions ont été confirmées par les rapports de Gartner, une société d'analyse du secteur, suggérant que la pénurie persisterait tout au long de l'année 2022.

Entre-temps, TSMC et Quanta Computer - les seuls fournisseurs de certains des meilleurs modèles de MacBook et de Macs - ont envisagé d'ouvrir de nouvelles usines et de déplacer les sites de production afin d'augmenter la production de puces - néanmoins, il faudra des années avant que cela ne contribue à atténuer la pénurie. TSMC a en parallèle tenté d'ouvrir des sites aux États-Unis, cependant le processus reste tout aussi lent.

Il y a toutefois de l'espoir, car certains développements récents ont contribué à atténuer la pénurie. Les stocks de cartes graphiques et de processeurs se sont progressivement rétablis. L'une des principales raisons est due au déclin du minage d'Ethereum, ainsi que des cryptomonnaies en général. 

Les usines de fabrication de puces électroniques qui ont été lancées avant la pandémie commencent à devenir opérationnelles, et une partie de la demande des télétravailleurs a été largement satisfaite - il s’avère donc peu probable qu'elle explose comme en 2020.

Avec l'apparition de nouveaux produits technologiques chaque année et la pénétration croissante des ordinateurs dans des services auparavant analogiques, il est impossible de dire à l'heure actuelle à quel point nous sommes loin d'une reprise complète, ou si celle-ci est même réellement possible.

Allisa James
Allisa James

Allisa has been freelancing at TechRadar for nine months before joining as a Computing Staff Writer. She mainly covers breaking new and rumors in the computing industry, and does reviews and featured articles for the site. In her spare time you can find her chatting it up on her two podcasts, Megaten Marathon and Combo Chain, as well as playing any JRPGs she can get her hands on.