Skip to main content

Nikon Z8 : l’appareil photo plein format 61 Mpx disponible cette année ?

Nikon serie Z
(Crédit d'image: Nikon)

Les spéculations autour d’un nouveau boîtier sans miroir haut de gamme, venant compléter les Nikon Z6 et Z7, ont démarré l'année dernière. La direction de Nikon a jusqu’ici préféré attirer l’attention sur le Nikon D6, un reflex spécialisé dans les compétitions sportives en cours de développement. Mais l’hypothèse de l’arrivée imminente d’un Z8 continue de défrayer l’actualité. Et il n’y aurait rien de surprenant à ce que le futur modèle Z soit annoncé en 2020. Deux éléments viennent étayer cette rumeur.

Primo : Nikon aurait signé un accord avec Sony, en avril 2019, pour acquérir le capteur IMX455. Un CMOS 35 mm plein format de 61,4 Mpx, capable de traiter des vidéos 12 bits en 8K. Ce ne serait pas la première fois que Nikon utilise des capteurs Sony et ce ne sera probablement pas la dernière.

Ensuite, un brevet inédit Nikon a été divulgué en août dernier. Il concerne la conception d'un nouvel appareil photo de série Z. Selon une capture d'écran récente représentant a priori le manuel d'utilisation japonais du Z8, le boîtier en question disposerait également d'options brutes 12 bits, 14 bits et 16 bits. Il devrait enfin embarquer un système de stabilisation d'image IBIS et un double emplacement pour les cartes mémoire SD et CFexpress.

Bien qu'il y ait encore énormément d'inconnues sur le Nikon Z8, le constructeur sera certainement soumis à une forte pression pour surpasser le Canon EOS R5. Qui est en passe de devenir l'appareil photo sans miroir le plus puissant à ce jour.

La résolution prend le pas sur la vitesse de prise de vue

Si les rumeurs sur la résolution du capteur sont vraies, alors le Nikon Z8 s’éloignent complétement de ses cousins, le D5 et le futur D6. Les reflex numériques sportifs sont en effet dotés de capteurs de plus de 20 mégapixels. Ce qui leur donne la puissance de traitement et la largeur de bande nécessaires pour prendre des photos à des vitesses de rafale élevées - un must pour la photographie sportive. Le capteur de 61 mégapixels du Z8 consommera une énorme quantité d'énergie et, par conséquent, ne sera pas en mesure de supporter des vitesses de prise de vue en continu de 12 images/seconde ou plus.

Autre précaution à prendre sur un engouement trop rapide : le capteur est appelé à produire des contenus 8K mais pourrait-il égaler les spécifications vidéo de l'EOS R5 ? Si Nikon conserve son moteur d'imagerie Expeed 6, pas si sûr. À moins qu'un tout nouveau processeur plus puissant ne soit à l’étude, le Z8 pourrait ne pas répondre aux exigences vidéo du moment.

Reste que le lancement du Z8 est nécessaire si Nikon veut demeurer compétitif. Le Canon EOS R5 mis à part, Nikon a besoin d’une mise à niveau pour rivaliser urgemment avec les Alpha A7R IV de Sony.

A noter que des rumeurs de remplacement du reflex numérique haute résolution Nikon D850 circulent depuis peu. Pas de gros scoop encore, si ce n’est l'utilisation possible du même capteur 60 Mpx.