Skip to main content

Le compte Twitter de Donald Trump a-t-il été piraté ? Un hacker hollandais révèle son mot de passe

Twitter
(Crédit photo: Shutterstock)

A quelques jours des élections américaines de 2020, un hacker et expert en cybersécurité néerlandais aurait réussi à accéder au compte Twitter du président Donald Trump.

Comme l'a rapporté le journal De Volkskrant, le pirate éthique Victor Gevers affirme avoir pris le contrôle du compte Twitter personnel @realDonaldTrump vendredi dernier. Des captures d’écran confirment d’ailleurs les dires de l’audacieux.

Si Twitter a démenti les affirmations de M. Gevers, plusieurs chercheurs en sécurité informatique ont examiné lesdites captures d’écran et les ont jugées crédibles. En réalité, ce n'est pas la première fois que M. Gevers accède au fameux compte Twitter. En 2016 déjà, avec deux comparses, il avait réussi à subtiliser le mot de passe de Donald Trump en très peu de temps.

Un mot de passe qui ne serait pas 123456 mais presque

Il est fortement recommandé d'utiliser des mots de passe forts, complexes et uniques pour tous vos comptes en ligne. C'est pourquoi les gestionnaires et générateurs de mots de passe sont de plus en plus populaires auprès des utilisateurs professionnels comme des particuliers qui achètent régulièrement leurs produits en ligne. Malheureusement, le président Trump n'a pas reçu le mémo car son mot de passe Twitter était incroyablement simple et facile à deviner, de l’avis de M. Gevers.

Ce dernier a tenté de saisir plusieurs mots de passe différents afin d'accéder au compte Twitter du président sortant. Finalement, au bout de la cinquième tentative, il lui a suffi de saisir « maga2020 » pour ouvrir le précieux sésame. Un choc car Maga est l’abréviation de « Make America Great Again », le slogan de campagne de M. Trump, popularisé en 2016 et recyclé en 2020. Probablement le pire mot de passe que ce membre premium aurait pu choisir.

« Je m'attendais à être bloqué après quatre tentatives infructueuses. Ou, au moins, que Twitter m’impose de livrer une pièce d’identité. Ça n’a pas été le cas », dévoile M. Gevers lors de son entretien avec De Volkskrant.

Après sa découverte, M. Gevers a essayé de contacter la famille de M. Trump, l'équipe de campagne et d'autres proches du dirigeant par e-mail et sur Twitter. Sans succès. Deux jours plus tard, il a reçu un courriel des services secrets américains lui réclamant de partager son expérience. En toute confidentialité.

M. Trump a, depuis, activé l’authentification à double facteur sur son compte Twitter. L’incident a sans doute convaincu le président américain de la nécessité d’un mot de passe fort et complexe. Quelle que soit la plateforme utilisée.

Via de Volkskrant