Skip to main content

Microsoft Edge pourrait bientôt bloquer l'une des pires calamités de l'Internet

Microsoft Edge
(Crédit photo: Shutterstock / monticello)

Microsoft Edge devrait recruter massivement de nouveaux utilisateurs, en introduisant une nouvelle fonctionnalité qui pourrait bloquer l’un des contenus les plus nuisibles de la navigation web. 

La description d’une prochaine mise à jour sur Edge suggère, en effet, que Microsoft étudie la possibilité de désactiver la lecture automatique d’une ou de plusieurs vidéos intégrées sur une page web. C’est Techdows qui a le premier repéré le projet au sein du navigateur bêta Microsoft Edge Canary.

Fini les mauvaises surprises

Cette option inédite, qui devrait être déployée sur les systèmes d’exploitation Windows, Mac et Linux, s'appelle "Autoplay Limit Default Setting". Son descriptif laisse entendre que Microsoft Edge définira par défaut la lecture automatique des médias en mode “Limité”. Ce qui permettra d’empêcher le déclenchement d’un fichier vidéo ou audio dès ouverture d’une page web sur votre navigateur.

Actuellement, Edge offre deux options à ses utilisateurs pour contrôler la lecture automatique des médias : "Autoriser" (le paramètre par défaut actuel), via lequel toutes les vidéos sont lues automatiquement avec son activé ; et "Limiter", qui bloque la lecture d’une vidéo ou d’un son sur des sites déjà visités au préalable.

La version bêta Canary fait état d’une troisième option, "Bloquer", qui empêcherait vraisemblablement la lecture de toute vidéo ou média lorsqu'un utilisateur arrive sur un site web, y compris pour la première fois. Toutefois, cette fonction, qui est également indiquée comme disponible pour les machines Mac et Linux, ne semble pas encore avoir été activée.

Il semble que Microsoft prenne son temps avant de déployer la fonctionnalité à un plus grand nombre d'utilisateurs, car le blocage de la lecture automatique des vidéos peut également perturber l’affichage de certaines pages web. 

La prochaine mise à jour, qui vise à augmenter considérablement le nombre de clients Edge, inclut par ailleurs la possibilité de modifier la taille des onglets. Si vous n'avez toujours pas testé le nouveau navigateur Edge basé sur Chromium, c'est donc le moment idéal pour le télécharger. 

Via Techdows